Design sans titre(160)

L’expérimentation OSEE se lance à Rennes

Img journal atd

Abonnez-vous au journal d’ATD Quart Monde !

Et recevez de nos nouvelles chaque mois dans votre boîte aux lettres, tout en soutenant nos actions via votre abonnement.

Le 3 juin, une nouvelle étape de la formation pré-qualifiante OSEE a commencé, avec l’entrée en formation de 14 stagiaires à Rennes, afin de faire reconnaître auprès de la société et du travail social, l’expérience des personnes qui vivent la précarité.

Vous vivez un moment important. Aujourd’hui, on lance le deuxième étage de la fusée”, affirme Benoît Reboul-Salze, membre de la délégation nationale d’ATD Quart Monde. Les 14 stagiaires réunis pour leur premier jour de formation à Rennes, dans les locaux de l’organisme de formation Prisme, se regardent avec étonnement. Ils ne pensaient pas que cette formation pré-qualifiante constituait un tel événement. “C’est l’aboutissement de 18 mois de préparation, de travail, d’échanges et de partenariat. Ça y est, l’aventure démarre et on espère aller le plus loin possible avec tout le monde“, ajoute Élise Biree, co-directrice de Prisme.

Pour ATD Quart Monde, le lancement de cette nouvelle promotion de stagiaires a une histoire bien plus ancienne, rappelle Eric Bourcier, co-pilote du projet dans le Mouvement. Plusieurs expérimentations menées depuis la fin des années 1970 ont en effet démontré que “les compétences et les savoirs des personnes qui ont une expérience de pauvreté ou d’exclusion et qui sont engagées dans des associations ou des réseaux de solidarité peuvent être utiles aux métiers du social, de la médiation, de l’animation ou de la petite enfance”, détaille-t-il. C’est comme cela qu’est né le projet OSEE, Osons les Savoirs d’Expérience de l’Exclusion, qui a réuni au niveau national 78 stagiaires répartis dans deux promotions, de 2020 à 2023.

Ce “premier étage de la fusée” a été évalué et des enseignements ont été tirés. Le projet doit désormais “essaimer, avec des organismes de formation locaux, à taille humaine et partageant des valeurs avec ATD Quart Monde”, précise Eric Bourcier. C’est donc l’organisme Prisme qui lance à Rennes cette étape, avec notamment le soutien de la région Bretagne, avant d’être rejoint le 9 septembre par une promotion à Lille, co-pilotée par l’organisme de formation EESTS.

Partir d’un parcours de vie heurtée

“Les personnes qui se mobilisent ont énormément de connaissances liées à leur vécu, à leurs engagements. Cette formation de 9 mois doit leur permettre de nommer, d’expliciter ce vécu riche et de développer leur envie de transmettre”, détaille Fatiha Kemat, formatrice à Prisme. “L’objectif est de partir d’un parcours de vie heurtée, de travailler sur ce parcours et d’en faire une richesse”, ajoute Benoît Richard, coordinateur de la formation.

Dès la première matinée de formation, la dynamique de groupe semble se mettre en place entre les stagiaires, qui ont pour point commun leur volonté de s’engager pour les autres. “J’ai vécu à la rue pendant 15 ans et j’ai toujours dit que, dès que j’aurais un logement, je ferais du bénévolat. J’ai eu un logement et je suis allée à l’association la Cloche. C’est là que j’ai entendu parler d’OSEE. Maintenant, je ne vois plus trop d’obstacles pour avancer vers le travail social”, explique David*. “C’est une opportunité pour moi, un tremplin”, souligne Noella, en regardant avec fierté l’emploi du temps distribué par la formatrice. “J’ai toujours travaillé auprès des personnes âgées et des enfants. Mais, psychologiquement, je me suis mis des freins qui m’ont empêchée d’aller plus loin. Si on n’a personne pour nous accompagner, c’est plus difficile de trouver notre chemin”, poursuit-t-elle. “J’ai plein d’idées pour la suite : je ne rentre pas trop dans les cases d’habitude, j’ai foncé quand on m’a proposé cette formation”, ajoute Pierrot.

ATD Quart Monde espère maintenant atteindre “le troisième étage de la fusée”. L’objectif est de faire en sorte que d’autres organismes de formation, qui ne sont pas en lien avec le Mouvement, “se lancent dans l’aventure et commencent leur propre projet OSEE. Cela pourrait venir dans les mois qui viennent”, affirme Benoît Reboul-Salze, confiant.

*Les stagiaires n’ont pas souhaité donner leurs noms de famille.

Cet article est extrait du Journal d’ATD Quart Monde de juillet-août 2024.

Photo : Signature des contrats pour le premier jour de la formation pré-qualifiante OSEE à Rennes. © ATD Quart Monde

Partager

Quiz

En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté : le quiz !

1 / 9

En France, à combien est fixé le seuil de pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses assistanat

2 / 9

À combien s’élève le RSA pour une personne seule et sans enfant et avant déduction du forfait logement ?

2023 atdqm ideesfausses rsa

3 / 9

Il y a 20 ans, 20 % du budget dédié au RSA était alloué à l’accompagnement des allocataires. Selon vous a combien s'élève cette part aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses accompagnement

4 / 9

Quel pourcentage d’ayant-droits au RSA ne le demandent pas ?

2023 atdqm ideesfausses non recours

5 / 9

2023 atdqm ideesfausses chomage

6 / 9

A sa création en 1988, le RMI (ancêtre du RSA) avait été fixé à 49 % du SMIC. Selon vous, quel pourcentage du SMIC représente le RSA aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses rsavssmic

7 / 9

Les demandeurs d'asile peuvent percevoir les minima sociaux tels que le RSA.

2023 atdqm ideesfausses migrations

8 / 9

On estime que les émissions de CO2 des 10 % les plus aisés en France s’élèvent à 18,4 tonnes par an. A combien s'élèvent celles des 10% les plus modestes ?

2023 atdqm ideesfausses ecologie

9 / 9

Quelle part du budget de la protection sociale est aujourd'hui dédiée à la lutte contre la pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses protection sociale

Votre note est de

The average score is 64%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

2023 journee mondiale du refus de la misere miniature atdqm

Emploi décent : testez vos connaissances !

1 / 7

2 / 7

3 / 7

4 / 7

5 / 7

6 / 7

7 / 7

Votre note est de

The average score is 0%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

Inscription à la newsletter