Pour l’accès de toutes et tous aux vacances

Vacances à La Bise, 2020 ©Sylvain & Linda Lestien

Pour l’accès de toutes et tous aux vacances

Table des matières

Alors que la loi reconnaît l’égal accès aux vacances comme un objectif national, les vacances restent un marqueur d’inégalités et un « privilège » inaccessible aux plus pauvres. Convaincu que pouvoir partir en vacances est un facteur d’inclusion sociale et d’accès à la citoyenneté à tous les âges de la vie, ATD Quart Monde milite depuis toujours pour la reconnaissance d’un droit aux vacances pour toutes et tous.

des personnes aux revenus inférieurs à 1285€ mensuels n’ont pas quitté leur domicile en 2021
0 %

contre

de celles qui disposent de plus de 2755€ (Source : Credoc, 2022)
0 %
des bénéficiaire du RSA déclarent ne pas pouvoir se payer de vacances au moins une fois par an
0 %

contre

de l’ensemble de la population (Source : Drees)
0 %

Enjeux et constats

Entre difficultés financières, besoin d’accompagnement et imaginaire collectif qui voudrait que les vacances soient une « récompense » réservée à celles et ceux travaillent, les obstacles sont nombreux sur la route des vacances des plus exclus. Nombreux sont celles et ceux qui ne sont même jamais partis, voire ont intériorisé cette privation qui nourrit le sentiment d’être des citoyens « pas comme les autres ». C’est une forme d’exclusion supplémentaire à celles de leur quotidien. Cela participe aux sentiments d’incertitudes et d’insécurités personnels dans lesquels vivent les personnes en situation de pauvreté et d’exclusion.

Cela m’a redonné du punch pour refaire des démarches, rechercher un emploi. Cela a changé plein de trucs dans nos relations avec le petit. Le mois d’après, on avait retrouvé un autre logement.

Pourtant, pour toutes et tous, les vacances sont un moment de répit nécessaire. Elles peuvent être, pour les plus pauvres, un véritable tremplin. Une pause qui permet de reprendre confiance en soi, de sortir de l’isolement, de retrouver une énergie nouvelle pour se soigner, se former, retrouver un travail ou chercher un logement. Les vacances sont également des temps précieux de construction de la vie en famille, comme de la citoyenneté.

Nos actions pour l’accès de toutes et tous aux vacances

ATD Quart Monde mène de nombreux projets et actions pour permettre à toutes et tous de vivre des temps de répits privilégiés et d’exercer son droit aux vacances.

L’accueil de personnes qui ne sont jamais parties en vacances à La Bise, la maison de vacances d’ATD Quart Monde

ATD Quart Monde organise chaque année des séjours pour des familles, des jeunes, des adultes qui ne sont jamais partis en vacances, dans sa maison de vacances de La Bise, située dans le Jura. Cette maison dispose d’un encadrement bienveillant en poursuivant des objectifs précis. Par exemple, pour les familles, tout est fait pour que les parents se renforcent dans leur rôle de parents, pour que les liens familiaux s’épanouissent, pour que chaque membre de la famille puisse vivre des moments d’épanouissement personnel et enfin permettre aux parents et aux enfants de vivre un temps harmonieux ensemble (entre parents, entre parents et enfants, et entre enfants).

Le principe de ce premier départ est de vivre l’expérience de sortir de chez soi et de rencontrer d’autres personnes, de montrer que d’autres choses sont possibles que celles subies dans une vie marquée par la grande précarité, de donner l’envie et les forces d’accéder ensuite à des vacances et à des loisirs dans d’autres lieux, et, éventuellement, d’envisager d’autres projets.

L’accompagnement des familles et des personnes pour lever les obstacles au départ en vacances

Sur le terrain, des membres d’ATD Quart Monde accompagnent chaque année des personnes et des familles dans la construction de leur projet de vacances : définition d’un budget, démarches administratives pour les aides au financement, choix du lieu, levée des appréhensions, organisation logistique, accompagnement à la gare ou jusqu’au lieu de vacances… en fonction des envies et des besoins de chacun. Pour tous, l’idée est d’avoir un accompagnement global, qui ne s’arrête pas aux vacances en elles-mêmes, mais qui se poursuit au retour, afin de voir ce que cela a apporté à la personne, ce qui a été difficile, ce qui a fonctionné ou non. Objectif : permettre de futurs départs en vacances en autonomie.

 

Afin de permettre cet accompagnement vers des séjours en vacances accessibles, ATD Quart Monde a noué différents partenariats. Ainsi, l’Agence Nationale pour les chèques vacances (ANCV), met à notre disposition, chaque année, d’une dotation de chèques vacances permettant de co-financer des séjours en vacances. Source de fierté, la participation financière des familles et des personnes reste obligatoire. ATD Quart Monde travaille également en partenariat avec des structures et organisations qui proposent des lieux de vacances, comme le Secours catholique ou la Fondation Je pars, tu pars, il part.

La découverte et le partage de la montagne avec 82 4000-Solidaires

La montagne est un terrain d’inégalités profondes dont les plus pauvres sont exclus. Parce que les séjours à la montagne et les sports d’hiver coûtent cher, parce qu’ils considèrent que ce n’est pas leur place, parce que jamais personne ne les y a emmenés, invités ou accueillis.

 

Afin de défendre une montagne inclusive et solidaire, accessible à toutes et tous, ATD Quart Monde a noué un partenariat privilégié avec l’association 82 4000-Solidaires. Constituée de guides, d’alpinistes ou de passionnés, l’association propose des stages d’escalade et d’alpinisme à des personnes en grande précarité auxquels participent régulièrement des groupes d’ATD Quart Monde. L’occasion d’aller plus loin ensemble et de relever un défi : se découvrir, dépasser ses peurs, faire confiance aux autres… Et parce que gravir les sommets demande de se hisser vers le haut et de dépasser ses limites, l’expérience apporte bien souvent un nouvel élan pour repartir face aux difficultés du quotidien.

Si je suis capable de monter sur un glacier, ce n’est pas un entretien d’embauche qui va me faire peur 

Le plaidoyer pour gagner la reconnaissance du droit aux vacances pour toutes et tous

Depuis de nombreuses années, ATD Quart Monde multiplie les initiatives envers les pouvoirs publics pour concrétiser l’ambition d’un droit aux vacances pour toutes et tous. La loi d’orientation relative à la lutte contre les exclusions de juillet 1998 marque un premier pas. Elle fait de l’accès aux vacances et aux loisirs un objectif national à atteindre.

 

Cependant, plus de 25 ans après la promulgation de cette loi, du chemin reste à parcourir pour faire vivre l’effectivité du droit aux vacances, aux loisirs pour tous sans discrimination sociale, économique et professionnelle. C’est pourquoi, ATD Quart Monde continue à formuler des propositions construites avec des personnes en situation de pauvreté directement concernées, dont la parole et la réflexion collective sont élaborées au sein des Universités populaires Quart Monde.

 

Dans le cadre de ce travail de plaidoyer, le département Vacances d’ATD Quart Monde a déployé une démarche de Croisement des savoirs et des pratiques afin de mieux identifier la diversité des freins aux séjours en vacances et de formuler des préconisations pour les lever. Durant deux ans, des personnes vivant des situations de pauvreté, des travailleurs sociaux, des magistrats juges des enfants, des membres d’ATD Quart Monde participant à une action vacances sur le terrain et des animateurs de structures de vacances ont travaillé ensemble et croisé leurs regards. De ce travail sont nées 15 préconisations pour le droit aux vacances de toutes et tous et une proposition de loi déposée à l’Assemblée nationale en juin 2023 et co-signée par une trentaine de députés.

 

Zoom sur le réseau Wresinski Vacances

Les réseaux Wresinski rassemblent des personnes issues de divers horizons autour d’une thématique. Ensemble, ils travaillent à faire avancer les droits formellement reconnus à tous mais encore niés à certains dans les faits. Pour ATD Quart Monde, ces réseaux aident à faire changer la société, en renouvelant des pratiques professionnelles, en veillant à l’application des lois, en proposant des formations, en formulant des propositions… Ce sont aussi des leviers d’engagement citoyen : la preuve que chacun peut agir là où il est, dans son milieu, dans son métier.

Le réseau Wresinski Vacances est un espace de réflexions, de partage d’expériences et d’échanges à partir des vécus, des aspirations et des propositions des plus pauvres. Ses membres viennent de divers horizons, chacun apportant sa contribution singulière : associations, fédérations, fondations, administrations, établissements publics, organismes de sécurité sociale, collectivités locales, CCAS, CHRS, travailleurs sociaux, universitaires, citoyens, juges pour enfants et magistrats, etc. Les apports de chacun permettent d’approfondir un thème, de débattre d’initiatives favorisant des séjours en vacances et de formuler des propositions concrètes pour mettre en œuvre le droit aux vacances.

 

Envie de rejoindre le réseau Wresinski vacances ?    Contactez-nous ! 

Pour aller plus loin

2019 grand débat ©atdqm 1

Le podcast d’ATD Quart Monde 

#2 Le droit aux vacances pour tous, une nécessité

Quiz

En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté : le quiz !

1 / 9

En France, à combien est fixé le seuil de pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses assistanat

2 / 9

À combien s’élève le RSA pour une personne seule et sans enfant et avant déduction du forfait logement ?

2023 atdqm ideesfausses rsa

3 / 9

Il y a 20 ans, 20 % du budget dédié au RSA était alloué à l’accompagnement des allocataires. Selon vous a combien s'élève cette part aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses accompagnement

4 / 9

Quel pourcentage d’ayant-droits au RSA ne le demandent pas ?

2023 atdqm ideesfausses non recours

5 / 9

2023 atdqm ideesfausses chomage

6 / 9

A sa création en 1988, le RMI (ancêtre du RSA) avait été fixé à 49 % du SMIC. Selon vous, quel pourcentage du SMIC représente le RSA aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses rsavssmic

7 / 9

Les demandeurs d'asile peuvent percevoir les minima sociaux tels que le RSA.

2023 atdqm ideesfausses migrations

8 / 9

On estime que les émissions de CO2 des 10 % les plus aisés en France s’élèvent à 18,4 tonnes par an. A combien s'élèvent celles des 10% les plus modestes ?

2023 atdqm ideesfausses ecologie

9 / 9

Quelle part du budget de la protection sociale est aujourd'hui dédiée à la lutte contre la pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses protection sociale

Votre note est de

The average score is 69%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

2023 journee mondiale du refus de la misere miniature atdqm

Emploi décent : testez vos connaissances !

1 / 7

2 / 7

3 / 7

4 / 7

5 / 7

6 / 7

7 / 7

Votre note est de

The average score is 0%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

Inscription à la newsletter