Pour l’accès de toutes et tous au numérique

Atelier lire ecrire brest

Pour l’accès de toutes et tous au numérique

Table des matières

Illu cta agir

Quelle action
est faite pour moi ?

Faites le quiz !

Près d’un tiers des Français éprouvent aujourd’hui des difficultés avec les outils numériques. Cet éloignement touche particulièrement les populations en situation de pauvreté. C’est pourquoi ATD Quart Monde réfléchit aux actions à mener pour faire en sorte que la numérisation de la société soit une promesse d’amélioration de la vie de toutes et tous, et non une énième source d’exclusion pour les plus pauvres.

sont concernées par l'illectronisme (Source : Insee)
0 % des français
des 10 % des ménages les plus modestes disposent d'un ordinateur
0 %

Contre

des 10% des ménages les plus aisés
0 %

Constats et enjeux

Certes le numérique permet de rester en lien avec le monde qui nous entoure et de mener des démarches de chez soi ; il est un outil utile pour celles et ceux qui éprouvent des difficultés avec l’écriture et peuvent désormais dicter facilement un message sur leur smartphone. Mais il peut également constituer une réelle barrière dans l’accès aux droits. Or, ce sont justement les personnes en situation de précarité ou de grande pauvreté qui ont besoin d’accéder à certains services de l’Etat pour survivre.

Aujourd’hui, le numérique est devenu le premier canal d’accès aux services publics. Pourtant, 16 millions de personnes, soit près d’un Français majeur vivant en métropole sur trois, est « éloigné du numérique », selon un rapport de l’Agence nationale de la cohésion des territoires publié en avril 2023. Sans accompagnement, la dématérialisation des démarches d’accès aux droits peut être vécue comme une épreuve et constituer un frein important pour les personnes en situation de pauvreté.

ATD Quart Monde réfléchit aux actions à mener pour cheminer vers un numérique émancipateur, qui n’ajoute pas de l’exclusion à l’exclusion. Au même titre que l’eau et l’électricité, l’accès à Internet est devenu un droit fondamental.

Les actions d’ATD Quart Monde pour un droit à la connexion pour toutes et tous

Parce que le numérique est transverse à beaucoup de domaines (droits sociaux, logement, éducation, emploi…), ATD Quart Monde travaille sur ce sujet pour que le numérique ne soit pas une exclusion de plus pour les personnes en grande pauvreté.
Petit à petit, on nous impose de tout faire par internet mais, si rien n’est fait pour nous faciliter la tâche, c’est dramatique pour l’accès aux droits.

Le plaidoyer pour un droit à la connexion pour toutes et tous

ATD Quart Monde construit un plaidoyer pour lutter contre l’exclusion numérique et a été auditionné à plusieurs reprises par différentes instances gouvernementales (Sénat, Direction interministérielle du numérique, ONU) pour présenter les impacts de la dématérialisation et plaider pour un numérique inclusif.

Des ateliers numériques

ATD Quart Monde organise régulièrement des ateliers numériques afin de se familiariser avec les outils, de vaincre les appréhensions, d’apprendre à consulter et remplir ses dossiers administratifs, mais aussi à écrire un mail, discuter avec des amis… De nombreux militants Quart Monde (lien) y participent, notamment à Brest, Lyon, Épinal, Montpellier et Reims.

Un travail sur l’accessibilité des sites Internet

Il est urgent de penser et évaluer les sites Internet et applications des administrations avec les personnes les plus éloignées du numérique. Dans ce cadre, certains militants Quart Monde (lien) participent à des projets de bêta testing avec des équipes de concepteurs et développeurs pour rendre les sites institutionnels plus compréhensibles aux personnes en situation de précarité.

Des collectifs pour mener ensemble la lutte contre l’exclusion numérique

ATD Quart Monde participe au collectif Changer de cap pour dénoncer les algorithmes discriminatoires mis en place dans les CAF, ainsi qu’au collectif Citoyenneté et Numérique pour combattre les dérives de la dématérialisation et que l’invisibilisation des plus démunis ne soit encore accentuée par le numérique.

Zoom sur le réseau Wresinski Numérique et grande pauvreté

Les réseaux Wresinski rassemblent des personnes issues de divers horizons autour d’une thématique. Ensemble, ils travaillent à faire avancer les droits formellement reconnus à tous mais encore niés à certains dans les faits. Pour ATD Quart Monde, ces réseaux aident à faire changer la société, en renouvelant des pratiques professionnelles, en veillant à l’application des lois, en proposant des formations, en formulant des propositions… Ce sont aussi des leviers d’engagement citoyen : la preuve que chacun peut agir là où il est, dans son milieu, dans son métier.

Le réseau Wresinski Numérique et grande pauvreté a pour objectif de réunir celles et ceux qui veulent réfléchir et agir pour que la numérisation de la société ne soit pas une source d’exclusion pour les plus pauvres. Il travaille sur trois thématiques pour rendre le numérique plus inclusif : 

  • Droit à la connexion : chacun doit pouvoir accéder aux services numériques en disposant de matériel et d’un accès bon marché à Internet.
  • Design et interfaces de sites : avant même la mise en place des sites Internet, ceux-ci doivent être pensés par et pour les personnes les plus éloignées du numérique.
  • Médiation numérique : pour permettre à tous d’appréhender le numérique pour développer son pouvoir d’agir dans la société numérique.

Envie de rejoindre le réseau Wresinski numérique ? Contactez-nous ! 

Quiz

En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté : le quiz !

1 / 9

En France, à combien est fixé le seuil de pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses assistanat

2 / 9

À combien s’élève le RSA pour une personne seule et sans enfant et avant déduction du forfait logement ?

2023 atdqm ideesfausses rsa

3 / 9

Il y a 20 ans, 20 % du budget dédié au RSA était alloué à l’accompagnement des allocataires. Selon vous a combien s'élève cette part aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses accompagnement

4 / 9

Quel pourcentage d’ayant-droits au RSA ne le demandent pas ?

2023 atdqm ideesfausses non recours

5 / 9

2023 atdqm ideesfausses chomage

6 / 9

A sa création en 1988, le RMI (ancêtre du RSA) avait été fixé à 49 % du SMIC. Selon vous, quel pourcentage du SMIC représente le RSA aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses rsavssmic

7 / 9

Les demandeurs d'asile peuvent percevoir les minima sociaux tels que le RSA.

2023 atdqm ideesfausses migrations

8 / 9

On estime que les émissions de CO2 des 10 % les plus aisés en France s’élèvent à 18,4 tonnes par an. A combien s'élèvent celles des 10% les plus modestes ?

2023 atdqm ideesfausses ecologie

9 / 9

Quelle part du budget de la protection sociale est aujourd'hui dédiée à la lutte contre la pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses protection sociale

Votre note est de

The average score is 63%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

2023 journee mondiale du refus de la misere miniature atdqm

Emploi décent : testez vos connaissances !

1 / 7

2 / 7

3 / 7

4 / 7

5 / 7

6 / 7

7 / 7

Votre note est de

The average score is 0%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

Inscription à la newsletter