Les Bibliothèques de rue

2019 bdr roms marseille ©francois phliponeau

Les Bibliothèques de rue

Table des matières

Illu cta groupes

Rejoignez un groupe local

Rejoignez ATD Quart Monde pour agir près de chez vous !

Initiées par ATD Quart Monde, les Bibliothèques de rue visent à combattre l’exclusion en favorisant l’accès à la lecture et la rencontre entre personnes d’origines sociales différentes.

Instaurer le dialogue, nous en avons tous besoin, qu’on ait la culture de l’écrit ou pas, et le livre permet cela

Chaque semaine, sur un coin de trottoir, au pied d’une cage d’escalier, dans des lieux isolés à la campagne ou dans un bidonville, des adultes chargés de livres rejoignent des enfants sur leur lieu de vie. Là, dehors, à la vue de tous, ils déroulent une natte et s’installent pour une à deux heures de lecture. Semaine après semaine, ils reconduisent ce rendez-vous pour favoriser le plaisir de lire et susciter au fil du temps échanges et rencontres avec les enfants, leur famille et les habitants d’un quartier. Ce sont les Bibliothèques de rue.

Le livre comme objet de découverte, d’émerveillement et d’ouverture

Les Bibliothèques de rue sont nées d’une conviction : la culture est un puissant vecteur de lutte contre l’exclusion. Malgré la scolarisation obligatoire, l’illettrisme touche aujourd’hui 9 % de la population française et reste statistiquement lié à la grande pauvreté. S’ajoutant à d’autres facteurs, il contribue à exclure radicalement de la vie citoyenne.

C'est le pourcentage de la population Française touchée par l'illettrisme.
0 %

Certes, l’accès à la lecture a évolué : les bibliothèques municipales se sont multipliées et des professionnels de la médiation culturelle vont au-devant d’enfants et de leurs parents. Mais l’offre de proximité est loin d’être généralisée, et les publics en situation d’exclusion restent globalement peu touchés. Souvent associé à l’école, le livre peut également être source d’appréhension pour les enfants qui ont un parcours scolaire difficile.

Les Bibliothèques de rue font tomber ces barrières en faisant du livre un objet de découverte, d’émerveillement et d’ouverture plutôt qu’un objet d’échec et de stigmatisation. Dans une ambiance amicale et bienveillante, les Bibliothèques de rue répondent ainsi à la soif de savoir des enfants, les réconcilient avec la joie d’apprendre et les encouragent à révéler et à partager leurs talents.

Le livre devient parfois le déclencheur de projets collectifs où les enfants sont acteurs et prennent du plaisir à développer leur imagination : théâtre, activités manuelles, ateliers d’écriture, etc. La créativité des animateurs autour des histoires permet aussi de renouveler et diversifier les approches du livre : contes, bandes dessinées, poèmes…

Un moment de rencontres et une passerelle vers d’autres horizons

Au-delà d’une action culturelle et sociale, les Bibliothèques de rue offrent l’occasion d’être ensemble, tout en restant soi-même : tout le monde est invité et il n’y a pas de porte à franchir. Elles se déroulent sous les yeux des parents et des habitants du quartier. Toutes et tous sont ainsi témoins du désir d’apprendre de leurs enfants, ainsi que de leur créativité.

Moments de rencontre privilégiés entre enfants et livres, les Bibliothèques de rue suscitent également de nombreux autres rendez-vous imprévisibles entre animateurs, parents, habitants du quartier : aux Bibliothèques de rue, les adultes aussi peuvent se rencontrer et sortir de l’isolement, s’informer mutuellement, se regrouper pour agir et rejoindre d’autres actions collectives comme les Universités populaires Quart Monde.

Et tôt ou tard, le rituel hebdomadaire conduit vers de plus vastes horizons : les Bibliothèques de rue deviennent une passerelle vers d’autres espaces, dans le quartier, dans la ville ou plus loin.

Les Bibliothèques de rue sont ainsi tissées de rencontres et de moments magiques, qui n’ont rien de spectaculaires, mais qui disent que la culture et tout particulièrement le livre peuvent rassembler et permettre d’agir en profondeur contre l’exclusion.

Rejoindre et animer une bibliothèque de rue

Vous aimez les livres, les histoires, et souhaitez partager cette passion avec des enfants : les Bibliothèques de rue sont une chance de vivre un temps de découvertes et d’émerveillement autour de la lecture ! En France, il existe plus de 70 Bibliothèques de rue animées par ATD Quart Monde. Elles sont toujours à la recherche d’animateurs.

Être animateur en bibliothèque de rue, c’est vivre, chaque semaine, un rendez-vous important avec les enfants et leurs familles. Honorer ce rendez-vous, c’est leur dire à quel point ils comptent. C’est pour cela que la Bibliothèque de rue demande un engagement régulier dans la durée. L’animateur bénévole rejoint une équipe dans un quartier, avec laquelle il va préparer, vivre et débriefer ces temps forts de partage et d’échanges.

Une formation en ligne pour apprendre à animer une bibliothèque de rue

Envie de créer ou de vous lancer dans l’animation d’une Bibliothèque de rue ? Découvrez le Mooc lancé par ATD Quart Monde : une formation en ligne gratuite, ouverte à tous et facile d’utilisation.

Composée de sept modules, cette formation propose un parcours d’une douzaine d’heures, sur des thématiques très variées. De la définition des bibliothèques de rue à la question du choix du lieu d’implantation, en passant par le lien avec les familles, mais aussi la place du livre, le multilinguisme ou encore l’ouverture vers des structures du quartier, ce Mooc dresse un panorama très large. Chaque module est construit autour de courtes vidéos filmées au cœur des Bibliothèques de rue, partout en France, mais aussi d’interviews d’animatrices et animateurs, de bibliothécaires, de philosophes et de membres d’associations partenaires. En savoir plus sur le Mooc

Pour aller plus loin

Quiz

En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté : le quiz !

1 / 9

En France, à combien est fixé le seuil de pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses assistanat

2 / 9

À combien s’élève le RSA pour une personne seule et sans enfant et avant déduction du forfait logement ?

2023 atdqm ideesfausses rsa

3 / 9

Il y a 20 ans, 20 % du budget dédié au RSA était alloué à l’accompagnement des allocataires. Selon vous a combien s'élève cette part aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses accompagnement

4 / 9

Quel pourcentage d’ayant-droits au RSA ne le demandent pas ?

2023 atdqm ideesfausses non recours

5 / 9

2023 atdqm ideesfausses chomage

6 / 9

A sa création en 1988, le RMI (ancêtre du RSA) avait été fixé à 49 % du SMIC. Selon vous, quel pourcentage du SMIC représente le RSA aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses rsavssmic

7 / 9

Les demandeurs d'asile peuvent percevoir les minima sociaux tels que le RSA.

2023 atdqm ideesfausses migrations

8 / 9

On estime que les émissions de CO2 des 10 % les plus aisés en France s’élèvent à 18,4 tonnes par an. A combien s'élèvent celles des 10% les plus modestes ?

2023 atdqm ideesfausses ecologie

9 / 9

Quelle part du budget de la protection sociale est aujourd'hui dédiée à la lutte contre la pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses protection sociale

Votre note est de

The average score is 69%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

2023 journee mondiale du refus de la misere miniature atdqm

Emploi décent : testez vos connaissances !

1 / 7

2 / 7

3 / 7

4 / 7

5 / 7

6 / 7

7 / 7

Votre note est de

The average score is 0%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

Inscription à la newsletter