Pour le droit de toutes et tous à vivre en famille

05 p07 festival des savoirs et des arts à noisy le grand © jcr

Pour le droit de toutes et tous à vivre en famille

Table des matières

Illu cta agir

Quelle action
est faite pour moi ?

Faites le quiz !

Le respect des droits des enfants et des familles est au cœur de la lutte pour briser la transmission de la pauvreté et éradiquer la misère. C’est pourquoi ATD Quart Monde s’emploie à comprendre, faire connaître et agir contre les mécanismes, individuels et sociétaux, qui maintiennent et aggravent la grande pauvreté, notamment à l’échelle familiale.

d'enfants pauvres et très pauvres dont 3000 à la rue avec leurs parents. (Source : Secours Catholique)
0 millions

Enjeux et constats

L’accompagnement des familles en situation de pauvreté est au centre de la lutte pour éradiquer la misère et rompre la transmission de la pauvreté. Accompagner les familles, c’est permettre le développement de relations saines et durables qui renforcent l’épanouissement de chacun et chacune. C’est aussi se battre pour le respect des droits des enfants et leur garantir, à eux, ainsi qu’à leurs parents, une vie digne.

Cependant, on observe que le manque de moyens accordés à l’accompagnement des familles en situation de pauvreté ne permet pas aux professionnels de mettre en œuvre les réponses les mieux ajustées aux différents contextes de vie des familles et à l’état physique et psychique des enfants. Il en ressort des mesures souvent inadaptées, qui accentuent la stigmatisation plutôt que de détruire les inégalités.

En 2019, 1 enfant sur 5 vit une situation de pauvreté ou d’extrême pauvreté. Les discriminations et adversités précoces liées à cette situation peuvent être à l’origine d’une perte d’estime de soi, de peur ou encore d’insécurité qui peut, dès le plus jeune âge, fragiliser leurs liens et les relations à l’autre.

La peur du placement est ancrée dans notre milieu et a des conséquences sur toute notre vie et celle de nos enfants.

Au delà de l’accès aux droits, il est important de lutter contre les idées fausses et de modifier le regard porté sur ces enfants, et sur leurs parents, jugés plus sévèrement que le reste de la société du fait de leur situation.

Nos actions pour le respect des droits des enfants et des familles

Pour rompre la transmission de la pauvreté, ATD Quart Monde s’engage auprès des familles pour faire évoluer leurs situations sur plusieurs sujets.

Accompagner les familles sur le terrain 

Au Centre de promotion familiale, sociale et culturelle d’ATD Quart Monde à Noisy-le-Grand, une équipe pluridisciplinaire constituée de volontaires permanents d’ATD Quart Monde et de travailleurs sociaux accompagne, de manière globale et à partir de leur projet, une trentaine de familles qui étaient jusqu’alors sans logement stable et dont la vie a souvent été marquée par des ruptures. Là, ces familles doivent pouvoir trouver, à partir de la sécurité du logement, les moyens de retrouver une vie familiale et de reconstruire leur vie sociale.

Créer des espaces de dialogue entre les familles en situation de pauvreté et les professionnels

« Faire famille » en situation de pauvreté, c’est le faire sous le regard du travail social et de la protection de l’enfance. Ainsi, il est important d’instaurer le dialogue entre personnes en situation de pauvreté et professionnels pour développer une relation de confiance et d’écoute. En effet, encore aujourd’hui, trop de familles n’osent pas demander de l’aide aux professionnels par peur de sanctions injustifiées, de la mise en place de mesures inadaptées ou encore du jugement sur leur situation.

[Vous, professionnels,] nous expliquez des choses, d’accord, mais vous aussi, il faut que vous sachiez ce qu’on vit et ce que nos enfants vivent.

Pour dépasser ce manque de dialogue et changer en profondeur les pratiques, ATD Quart Monde travaille sur le terrain, avec des familles concernées, autour des besoins réels de ces derniers. Le Mouvement s’inscrit également dans une démarche de Croisement des Savoirs et des Pratiques qui permet aux parents, professionnels et universitaires, d’échanger et construire ensemble des solutions adaptées.

Réunir les familles et leur permettre de maintenir le lien

Délit de pauvreté

En 2001, Claire Brisset, alors défenseure des enfants, évoquait le « délit de pauvreté » : dans certaines situations le placement par l’Aide sociale à l’enfance n’aurait pas lieu d’être et s’appuierait uniquement sur l’environnement et les conditions matérielles de la famille. Le droit de l’enfant de vivre dans son environnement familial – autant que faire se peut – fait partie de ses droits fondamentaux. ATD Quart Monde aspire ainsi à contribuer à ce que la prise en compte des droits et besoins des enfants, des désirs, des droits et des compétences des parents, ainsi que la mission des professionnels, se fasse au bénéfice et dans le respect de chacun.

Notre présence auprès des familles concernées nous montre l’importance de maintenir le lien entre les différents membres d’un foyer. Ainsi, les séjours familiaux à la Bise  permettent aux familles séparées de se retrouver et de passer ensemble du temps de qualité.

2019 promotion familiale ecologie ©françois le terrien 5
Centre de promotion familiale - François Le Terrien

Représenter les familles auprès des institutions

ATD représente, régulièrement ou occasionnellement, les familles en situation de pauvreté au Haut Conseil de la famille, de l’enfance et de l’âge, au Conseil national de la protection de l’enfance et à la conférence nationale des associations de Protection de l’enfance (CNAPE).

Le Mouvement est également membre du collectif « Construire ensemble une politique de l’enfance » et du Collectif parentalité pour lutter pour les droits des familles et des enfants. Notre action de plaidoyer nous met en lien avec des politiques nationaux et locaux, ou les institutions qui mettent en œuvre et/ou financent les politiques publiques.

Zoom sur le réseau wresinski petite enfance/famille

Les réseaux Wresinski rassemblent des personnes issues de divers horizons autour d’une thématique. Ensemble, ils travaillent à faire avancer les droits formellement reconnus à tous mais encore niés à certains dans les faits. Pour ATD Quart Monde, ces réseaux aident à faire changer la société, en renouvelant des pratiques professionnelles, en veillant à l’application des lois, en proposant des formations, en formulant des propositions… Ce sont aussi des leviers d’engagement citoyen : la preuve que chacun peut agir là où il est, dans son milieu, dans son métier.

Le Réseau Wresinski Petite enfance-Famille réunit des membres d’ATD Quart Monde, professionnels, associatifs et institutionnels, travaillant avec de très jeunes enfants et des parents vivant dans la grande pauvreté, dans les domaines de la prévention, du soin, de la protection de l’enfance, de l’accueil et de l’éveil, pour travailler ensemble à partir de la problématique de l’impact de la pauvreté sur la famille.

Le réseau se veut un lieu de partage des connaissances et des actions menées avec ces enfants et ces familles, afin de trouver ensemble les chemins permettant un meilleur développement pour ces enfants, et que la vie change pour ces parents. 

Envie de rejoindre le réseau Wresinski Petite enfance/famille ? Contactez-nous ! 

Quiz

En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté : le quiz !

1 / 9

En France, à combien est fixé le seuil de pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses assistanat

2 / 9

À combien s’élève le RSA pour une personne seule et sans enfant et avant déduction du forfait logement ?

2023 atdqm ideesfausses rsa

3 / 9

Il y a 20 ans, 20 % du budget dédié au RSA était alloué à l’accompagnement des allocataires. Selon vous a combien s'élève cette part aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses accompagnement

4 / 9

Quel pourcentage d’ayant-droits au RSA ne le demandent pas ?

2023 atdqm ideesfausses non recours

5 / 9

2023 atdqm ideesfausses chomage

6 / 9

A sa création en 1988, le RMI (ancêtre du RSA) avait été fixé à 49 % du SMIC. Selon vous, quel pourcentage du SMIC représente le RSA aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses rsavssmic

7 / 9

Les demandeurs d'asile peuvent percevoir les minima sociaux tels que le RSA.

2023 atdqm ideesfausses migrations

8 / 9

On estime que les émissions de CO2 des 10 % les plus aisés en France s’élèvent à 18,4 tonnes par an. A combien s'élèvent celles des 10% les plus modestes ?

2023 atdqm ideesfausses ecologie

9 / 9

Quelle part du budget de la protection sociale est aujourd'hui dédiée à la lutte contre la pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses protection sociale

Votre note est de

The average score is 66%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

2023 journee mondiale du refus de la misere miniature atdqm

Emploi décent : testez vos connaissances !

1 / 7

2 / 7

3 / 7

4 / 7

5 / 7

6 / 7

7 / 7

Votre note est de

The average score is 0%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

Inscription à la newsletter