Pour le droit de tous les jeunes à construire une vie choisie

2019 rencontre nationale jeune 2

Pour le droit de tous les jeunes à construire une vie choisie

Table des matières

Construire une vie choisie est un défi pour de nombreux jeunes adultes aujourd’hui, dans un monde où 74% des 16-25 ans jugent l’avenir « effrayant ». Mais tous n’ont pas les mêmes obstacles à franchir ni les mêmes ressources pour y faire face : une part de la jeunesse doit résister, pour accéder à ses droits et à son autonomie et décider de sa vie, à un grand nombre d’insécurités (insécurités quant aux revenus, au logement, aux liens familiaux, au diplôme, aux soutiens institutionnels, aux relations aux autres, etc.).

de jeunes (18-29 ans) vivent avec moins que 50% du revenu médian, contre 8,2% de la population générale.
0 %
des jeunes de 15 à 29 ans, soit près de 1,5 million de jeunes, ne sont ni en emploi, ni en études, ni en formation.
0 %

Constat et enjeux

Toute ma vie je n’ai jamais pu choisir jusqu’à cette année, que ce soit pour ma vie personnelle ou professionnelle.

Si les jeunes adultes peuvent voter, se salarier, payer des cotisations et des impôts sur le revenu, ils se voient refuser l’accès à un pan de notre système de protection sociale. Responsables sur le plan pénal à 16 ans, majeurs sur le plan civique à 18 ans, les jeunes doivent cependant attendre d’avoir 25 ans pour accéder à un certain nombre de droits sociaux. Les dispositifs spécifiques dont ils bénéficient sont souvent ponctuels et conditionnés et  forment un système complexe, les rendant en partie inaccessibles pour celles et ceux qui sont les plus précaires et les plus exclus. C’est aussi trop souvent un système qui ne prend pas en compte les aspirations de chaque jeune, ses choix de formation et ses projets.

Ainsi, nombre de jeunes adultes engagés à ATD Quart Monde partagent le sentiment de ne pas pouvoir poser des choix pour leur propre vie et de ne pas avoir voix au chapitre. En les rejoignant et les rassemblement, ATD Quart Monde veut soutenir leurs efforts pour prendre la parole, être entendus et compris, et regagner le pouvoir sur leur vie.

Nos actions pour le droits des jeunes à choisir 

ATD Quart Monde va à la rencontre et rassemble des jeunes adultes (16-30 ans) qui vivent la pauvreté, leur propose un engagement collectif pour accéder à leurs droits et à leur autonomie. 

Grâce à vous ma confiance en moi elle est au niveau 1000 ! Je suis super fière de moi. Le fait de voir que je ne suis pas la seule à subir des difficultés, qu'on est tous dans le même bateau... Quand on est seul on est seul mais quand on est plusieurs, on est forts.

Les groupes jeunes

ATD Quart Monde rassemble des jeunes aux histoires de vie très différentes et qui font une place à toutes et tous, en premier lieu à celles et ceux qui ont le plus vécu l’exclusion. Les groupes se construisent par des activités faites ensemble où les jeunes sont acteurs (création artistique, séjours de vacances, sorties culturelles et en nature, etc.), et par des temps d’échange à partir des expériences de vie pour développer ensemble une pensée et une parole individuelle et collective et construire une connaissance sur la pauvreté et l’exclusion.

Les rassemblements de jeunes

ATD Quart Monde rassemble régulièrement des jeunes de différents lieux aux niveaux national ou international, pour leur permettre de se rencontrer, et pour construire ensemble une connaissance et une parole collective avec des jeunes qui n’ont jamais l’occasion de s’exprimer sur des sujets qui intéressent toute la société.

Pendant ce rassemblement, on fait de nouvelles rencontres, on voit autre chose. Ma rencontre avec ATD Quart Monde m’a changée.

2019 rencontre des jeunes portraits (1)

ZOOM SUR LE PLAIDOYER EUROPEEN DES JEUNES

Entre juin 2021 et avril 2023, ATD Quart Monde a organisé une grande campagne de mobilisation avec des jeunes en situation de pauvreté pour répondre à la question : « Qu’est-ce que ça veut dire être jeune avec un parcours de vie difficile aujourd’hui en Europe ? ». Une centaine de jeunes de toute l’Europe ont pu échanger, et formuler 13 propositions pour une Europe qui ne laisse personne de côté.

Ce qui était bien, c’est que même si on ne parle pas la même langue, même si on n’est pas les mêmes personnes, pas de la même nationalité, on est réunis, on peut combattre les choses ensemble.

Un projet expérimental à Villeurbanne sur l’emploi et la formation des jeunes

En France, malgré les nombreux dispositifs existants, 13 % des jeunes de 15 à 29 ans, soit près de 1,5 million de jeunes, ne sont ni en emploi, ni en études, ni en formation. Ces dispositifs n’arrivent pas à atteindre de nombreux jeunes, à les accompagner efficacement, à les soutenir dans la durée pour leur permettre d’accéder à une formation et à un emploi digne. Les jeunes expriment eux-mêmes leur immense frustration de ne pas s’être sentis écoutés ni soutenus dans leur parcours scolaire, de formation ou de début de vie professionnelle. Ils sentent qu’on ne leur a pas fait confiance et leurs expériences du monde du travail sont souvent empreintes d’incompréhensions et d’échec.

Face à ce constat, ATD Quart Monde a lancé un projet expérimental sur la métropole de Lyon, Réussir Ensemble. Il a pour vocation de chercher et d’expérimenter, à partir et avec les jeunes les plus exclus, comment leur apporter des solutions concrètes et d’identifier les conditions à mettre en œuvre pour qu’ils puissent se former et intégrer le monde du travail. Il passe notamment par une « Entreprise expérimentale pour apprendre ».

Le labo d’idées jeune

Pour s’assurer de la participation des premiers concernés, ATD Quart Monde à mis en place un labo d’idée jeune.  Il s’agit d’un espace qui rassemble les jeunes ayant l’expérience de la pauvreté et de l’exclusion pour réfléchir aux changements nécessaires à leur accès aux droits. Le labo d’idées jeune se réunit 3 à 4 fois par an et travaille actuellement sur la maltraitance institutionnelle

Zoom sur le réseau wresinski jeunesse

Les réseaux Wresinski rassemblent des personnes issues de divers horizons autour d’une thématique. Ensemble, ils travaillent à faire avancer les droits formellement reconnus à tous mais encore niés à certains dans les faits. Pour ATD Quart Monde, ces réseaux aident à faire changer la société, en renouvelant des pratiques professionnelles, en veillant à l’application des lois, en proposant des formations, en formulant des propositions… Ce sont aussi des leviers d’engagement citoyen : la preuve que chacun peut agir là où il est, dans son milieu, dans son métier.

Le réseau Wresinski jeunesse rassemble des professionnel de terrain et des jeunes en situation de grande pauvreté pour échanger et partagé sur l’accompagnement des jeunes dans différents domaines. 

Envie de rejoindre le réseau Wresinski jeunesse ? 

Contactez-nous ! 

Pour aller plus loin

Pour une europe qui ne laisse aucun·e jeune de cote page 01

Pour une Europe qui ne laisse aucun·e jeune de côté 

Entre juin 2021 et avril 2023, ATD Quart Monde a organisé une campagne européenne de mobilisation dans le but de créer un plaidoyer qui répondrait à la question suivante : « Qu’est-ce que ça veut dire être jeune avec un parcours de vie difficile aujourd’hui en Europe ? »

Quiz

En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté : le quiz !

1 / 9

En France, à combien est fixé le seuil de pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses assistanat

2 / 9

À combien s’élève le RSA pour une personne seule et sans enfant et avant déduction du forfait logement ?

2023 atdqm ideesfausses rsa

3 / 9

Il y a 20 ans, 20 % du budget dédié au RSA était alloué à l’accompagnement des allocataires. Selon vous a combien s'élève cette part aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses accompagnement

4 / 9

Quel pourcentage d’ayant-droits au RSA ne le demandent pas ?

2023 atdqm ideesfausses non recours

5 / 9

2023 atdqm ideesfausses chomage

6 / 9

A sa création en 1988, le RMI (ancêtre du RSA) avait été fixé à 49 % du SMIC. Selon vous, quel pourcentage du SMIC représente le RSA aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses rsavssmic

7 / 9

Les demandeurs d'asile peuvent percevoir les minima sociaux tels que le RSA.

2023 atdqm ideesfausses migrations

8 / 9

On estime que les émissions de CO2 des 10 % les plus aisés en France s’élèvent à 18,4 tonnes par an. A combien s'élèvent celles des 10% les plus modestes ?

2023 atdqm ideesfausses ecologie

9 / 9

Quelle part du budget de la protection sociale est aujourd'hui dédiée à la lutte contre la pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses protection sociale

Votre note est de

The average score is 66%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

2023 journee mondiale du refus de la misere miniature atdqm

Emploi décent : testez vos connaissances !

1 / 7

2 / 7

3 / 7

4 / 7

5 / 7

6 / 7

7 / 7

Votre note est de

The average score is 0%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

Inscription à la newsletter