ATD Quart Monde Alsace : une journée unique, à l’image de ses membres

Img journal atd

Abonnez-vous au journal d’ATD Quart Monde !

Et recevez de nos nouvelles chaques moi dans votre boîte aux lettres, tout en soutenant nos actions via votre abonnement.

Le 18 octobre 2020, l’ensemble des membres du Mouvement ATD Quart Monde en Alsace s’est retrouvé à la Maison Quart Monde régionale à Colmar pour une journée exceptionnelle.

Au rez-de-chaussée de la Maison Quart Monde à Colmar, l’ambiance est au beau fixe malgré la douce froideur de l’automne colmarien qui commence à se faire ressentir. Chacun est muni de son masque, devenu l’accessoire indispensable 2020, au grand regret de beaucoup de participants. Les uns discutent de la situation sanitaire, les autres du soleil un peu capricieux, les troisièmes des projets à venir ; les membres du Mouvement en Alsace sont “comme à la maison”.

Premier objectif : Rassembler et découvrir

L’idée de cette journée était notamment de rassembler les membres du Mouvement en Alsace pour se connaître, découvrir les actions nouvelles et les nouveaux volontaires. Un sacré défi !

Au moyen d’une présentation ludique et participative, chacun a pu se rendre compte de la force d’ATD Quart Monde en Alsace, à la fois grâce à la diversité de ses membres : âge, expérience au sein du Mouvement et en dehors, vécu personnel et professionnel, etc. et de celle de ses actions : groupe de jeunes, petite enfance famille, chantiers, formation qualifiante, coloc’action, écologie et grande pauvreté, Bibliothèques de rue, groupe école, Territoire zéro chômeur de longue durée.

Cela a permis d’éveiller des envies d’engagements nouveaux : “Je suis intéressée par le groupe de jeunes, mais je ne savais pas qu’il existait “, explique, ravie, une jeune alliée de Strasbourg.

Deuxième objectif : Penser l’engagement

Le deuxième objectif de cette journée consistait à démarrer le travail de formation-réflexion pour préparer la rencontre des engagements de juillet 2021. Grâce à une atmosphère bienveillante et chaleureuse, favorisant la construction de relations de confiance et le bien-être de chacun, les participants ont pu se questionner en toute sincérité, vis-à-vis d’eux même et des autres, sur un fait marquant qui leur fait dire qu’ils sont engagés, que ce soit au sein de leur famille, de leur quartier, d’un collectif, d’une association, etc.

Certains ont choisi de partager avec les autres ce moment marquant et l’image, l’émoticône, ou le mot qu’ils ont choisi d’associer à cet événement. Un temps fort, riche en émotions et reflétant à la fois l’unité et la pluralité du Mouvement en Alsace. “Je crois profondément en la force de l’action collective et m’y engager est une évidence pour moi”, explique une alliée de Strasbourg. Une militante de Wittenheim (banlieue de Mulhouse) raconte que c’est lorsqu’elle a constaté, enfant, qu’elle était capable “d’apporter du plaisir à d’autres” en partageant un de ses textes qu’elle a ressenti le déclic de l’engagement. Un membre du groupe de jeunes souligne : “Pour moi rien n’est plus important que de partager de la joie, du rire et de l’amour. Parce que dans le fond, tant que ces choses sont unies, que ce soit dans un groupe ou dans une personne, on ne peut qu’avancer.”

Des temps informels

Que ce soit pendant le déjeuner, pris sous un soleil jouant à cache-cache avec les nuages, ou lors d’activités manuelles prévues en fin de journée, chacun a pu s’exprimer d’une façon tout autre mais non moins forte que pendant les temps plus formels.

Ces temps de détente ont été l’occasion de mieux se connaître et d’aborder des sujets parfois amusants, parfois douloureux, parfois questionnants.

Un nouvel élan

Cette journée unique a redonné aux animateurs et aux participants un nouvel élan pour continuer à avancer ensemble, grâce aux richesses de chacun, vers un objectif commun : renforcer leurs liens et soutenir leurs engagements mutuels pour participer ensemble à la construction d’un monde solidaire sans exclusion, respectueux des droits fondamentaux et de la dignité de chacun et chacune, en harmonie avec la terre.

Maëlys Garcia, pour la Dynamique Jeunesse

 

Photo : La diversité et la richesse du Mouvement en Alsace. © François le Terrien

Laisser un commentaire

Partager

Quiz

En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté : le quiz !

1 / 9

En France, à combien est fixé le seuil de pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses assistanat

2 / 9

À combien s’élève le RSA pour une personne seule et sans enfant et avant déduction du forfait logement ?

2023 atdqm ideesfausses rsa

3 / 9

Il y a 20 ans, 20 % du budget dédié au RSA était alloué à l’accompagnement des allocataires. Selon vous a combien s'élève cette part aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses accompagnement

4 / 9

Quel pourcentage d’ayant-droits au RSA ne le demandent pas ?

2023 atdqm ideesfausses non recours

5 / 9

2023 atdqm ideesfausses chomage

6 / 9

A sa création en 1988, le RMI (ancêtre du RSA) avait été fixé à 49 % du SMIC. Selon vous, quel pourcentage du SMIC représente le RSA aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses rsavssmic

7 / 9

Les demandeurs d'asile peuvent percevoir les minima sociaux tels que le RSA.

2023 atdqm ideesfausses migrations

8 / 9

On estime que les émissions de CO2 des 10 % les plus aisés en France s’élèvent à 18,4 tonnes par an. A combien s'élèvent celles des 10% les plus modestes ?

2023 atdqm ideesfausses ecologie

9 / 9

Quelle part du budget de la protection sociale est aujourd'hui dédiée à la lutte contre la pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses protection sociale

Votre note est de

The average score is 67%

0%

Ceci fermera dans 0 secondes

2023 journee mondiale du refus de la misere miniature atdqm

Emploi décent : testez vos connaissances !

1 / 7

2 / 7

3 / 7

4 / 7

5 / 7

6 / 7

7 / 7

Votre note est de

The average score is 0%

0%

Ceci fermera dans 0 secondes

Inscription à la newsletter