Journée mondiale du refus de la misère 2021 – Cap sur la dignité et droitS devant !

Img journal atd

Abonnez-vous au journal d’ATD Quart Monde !

Et recevez de nos nouvelles chaques moi dans votre boîte aux lettres, tout en soutenant nos actions via votre abonnement.


Dignité et pouvoir d’agir : remettre les droits humains au cœur de la vie en société

Augmentation du nombre de demandeurs d’emploi et de jeunes plongés dans la précarité, files d’attente interminables devant les distributions alimentaires… La pandémie de Covid-19 qui s’est abattue sur le monde début 2020 a accru la pauvreté et creusé les inégalités, au sein des sociétés mais aussi entre les pays. La généralisation des démarches numériques a par ailleurs fragilisé les personnes de milieux défavorisés. Confrontées à des guichets fermés, elles se sont retrouvées en situation d’exclusion numérique faute d’avoir un ordinateur, une connexion et/ou de maîtriser le web. Mal équipés pour les cours à distance, des élèves ont aussi « décroché ».

Parallèlement, les réponses à la crise ont dû être décidées rapidement. Sans les premiers concernés. Face à des politiques décidées sans eux, le pouvoir d’agir des plus pauvres s’est encore réduit. Cette dépossession du pouvoir d’agir n’est pas nouvelle pour les personnes en situation de pauvreté. En effet, c’est l’une des dimensions de la pauvreté : beaucoup de décisions qui concernent les personnes les plus pauvres sont prises par d’autres, souvent sans qu’elles ne soient consultées ou associées.Elles possèdent pourtant un savoir d’expérience qu’elles ont développé de longue date face aux incertitudes de la vie. Un savoir dont on ne saurait se passer pour construire ensemble le monde d’après et imaginer la société que nous voulons.

Le chemin reste long pour que les personnes en situation de pauvreté accèdent réellement aux droits humains fondamentaux – un logement décent, une alimentation saine, une éducation de qualité, un emploi digne… Droits aussi à participer à la vie publique et à être entendues !

C’est pourquoi, le 17 octobre prochain, nous nous engageons pour faire reconnaître ce pouvoir d’agir des personnes les plus fragilisées. Lors de la Journée mondiale du Refus de la Misère, celles et ceux qui vivent dans la précarité prendront la parole pour partager leurs attentes ainsi que leurs savoirs et leurs compétences et leurs attentes accrues par la pandémie.

Ce 17 octobre, qui se tient à la veille d’élections décisives, fera aussi une place aux jeunes, aux femmes – particulièrement touchées par cette crise –, aux personnes privées d’emploi et à celles réduites à vivre à la rue. Ce sera enfin l’occasion de mettre en valeur les gestes de solidarité apparus durant la crise.

Il ne faudrait pas que « le monde d’après » soit pire que « le monde d’avant ». Pour cela, tous les citoyens, en particulier ceux en situation de grande pauvreté, doivent être associés à la définition de politiques à long terme. Parce que les réponses aux crises que nous traversons aujourd’hui ne pourront être décidées sans l’expertise de tous les citoyens. Parce qu’il n’y a pas de fatalité. Parce qu’en s’engageant pour le pouvoir d’agir, nous plaçons les droits humains au cœur du combat contre la misère.

Ce 17 octobre, nous avons choisi le symbole du bateau. Retrouvons-nous tous sur le pont pour hisser les voiles : cap sur la dignité et droitS devant !


Une mobilisation nationale

La Journée mondiale du Refus de la misère est célébrée chaque 17 octobre dans le monde entier. En France, des événements ont lieu sur tout le territoire. 

A Paris, animations, concerts et actions de sensibilisation auront lieu tout au long de la journée du dimanche 17 octobre, sur le parvis du Trocadéro. A 16 heures, des personnes en situation de pauvreté et représentants associatifs y prendront la parole lors d’un temps retransmis en direct ici.

Découvrez le programme détaillé de la journée de mobilisation à Paris.

Pour suivre les actualités de la Journée mondial du refus de la misère, rejoignez-nous sur la page Facebook du Collectif Refuser la Misère – France. Retrouvez également la carte des mobilisations et ajoutez-y votre évènement !


Quatre tables rondes sur le pouvoir d’agir

Dans le cadre de la Journée mondiale du refus de la misère, ATD Quart-Monde et le Collectif Refuser la Misère organisent 4 tables rondes sur la thématique du Pouvoir d’agir, de septembre à octobre 2021. Plus d’infos sur chacune des tables rondes en cliquant sur les images.

Les outils de la Journée mondiale du Refus de la misère 2021

Afin de faire vivre et connaître la Journée mondiale du Refus de la misère près de chez vous, le Collectif Refuser la Misère met à votre disposition divers outils de communication. Vous pouvez les commander en renvoyant ce bon de commande à l’équipe du Collectif ou les télécharger ici :

  • L’affiche de la Journée mondiale du Refus de la misère 2021
  • Le kit pédagogique pour sensibiliser les enfants à la Journée mondiale du Refus de la misère
  • Des visuels afin de faire connaître la Journée du Refus de la misère sur les réseaux sociaux.
  • « Résistances », le Journal du Refus de la misère
  • Le dossier de presse de la Journée mondiale du Refus de la misère 2021

Partager

Quiz

En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté : le quiz !

1 / 9

En France, à combien est fixé le seuil de pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses assistanat

2 / 9

À combien s’élève le RSA pour une personne seule et sans enfant et avant déduction du forfait logement ?

2023 atdqm ideesfausses rsa

3 / 9

Il y a 20 ans, 20 % du budget dédié au RSA était alloué à l’accompagnement des allocataires. Selon vous a combien s'élève cette part aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses accompagnement

4 / 9

Quel pourcentage d’ayant-droits au RSA ne le demandent pas ?

2023 atdqm ideesfausses non recours

5 / 9

2023 atdqm ideesfausses chomage

6 / 9

A sa création en 1988, le RMI (ancêtre du RSA) avait été fixé à 49 % du SMIC. Selon vous, quel pourcentage du SMIC représente le RSA aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses rsavssmic

7 / 9

Les demandeurs d'asile peuvent percevoir les minima sociaux tels que le RSA.

2023 atdqm ideesfausses migrations

8 / 9

On estime que les émissions de CO2 des 10 % les plus aisés en France s’élèvent à 18,4 tonnes par an. A combien s'élèvent celles des 10% les plus modestes ?

2023 atdqm ideesfausses ecologie

9 / 9

Quelle part du budget de la protection sociale est aujourd'hui dédiée à la lutte contre la pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses protection sociale

Votre note est de

The average score is 66%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

2023 journee mondiale du refus de la misere miniature atdqm

Emploi décent : testez vos connaissances !

1 / 7

2 / 7

3 / 7

4 / 7

5 / 7

6 / 7

7 / 7

Votre note est de

The average score is 0%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

Inscription à la newsletter