Entrez votre recherche ci-dessous :
Journal d'ATD Quart Monde n° 434 Déc.2013

Notre stratégie 2013-2017

Comme tous les quatre ans, le mouvement ATD Quart Monde évalue et programme son action en France et dans le monde.

Une manière de s’inscrire en faux contre le fatalisme et le découragement.

Éditorial du journal

Impatience

Notre société nous entraîne à tout vouloir tout de suite. Les médias, les magasins ouverts à toute heure…, tout encourage cette course au temps.
Il en va de même pour les lois votées au Parlement. Parfois elles nous enthousiasment lorsque nous y retrouvons le fond du combat que nous portons. Ainsi pour la loi de refondation de l’école de juillet 2013, où apparaissent pour la première fois l’incitation à la pédagogie de la coopération qui permet la réussite de tous les enfMAGrardrecadre_110-1c794ants, la formation des enseignants à la connaissance de ceux qui ont la vie plus difficile et le changement de rythme scolaire : une demi-journée journée de plus avec des ateliers pour tous les enfants – parfois le premier espace où certains pourront vivre quelque chose d’heureux à l’école.

Des réformes aussi importantes : revoir les pédagogies, y former les enseignants, changer les rythmes scolaires, permettre aux parents de trouver leur place dans la relation avec les enseignants, donner une vraie fonction à la maternelle et ne pas la réduire à la pré-école primaire…, tout cela ne peut se faire en un jour, ni même en trois mois. Il nous faut accepter qu’une telle réforme s’inscrive dans un temps long.

Que les enseignants, les enfants et, les parents s’impatientent est normal… mais il nous faut sans cesse expliquer combien l’enjeu est de taille : réduire l’échec scolaire, faire que chacun ait une vraie place à l’école, repenser la maternelle pour que les enfants prennent vraiment le temps de découvrir les sens, les activités en groupe, permettre la réussite de tous les enfants…

Les nouveaux rythmes scolaires sont mis en place depuis septembre dans 4000 villes. Dans plus de la moitié de celles-ci, cela marche bien. Les médias s’intéressent surtout aux dysfonctionnements. Mais qui nous parle des enfants qui, pour la première fois, ont accès aux activités de création ou sportives proposées dans ces temps-là ? Qui raconte comment des enfants de milieux différents sont heureux de pratiquer ensemble ces activités ?

Penser et agir ensemble, n’est-ce pas là ce que nous souhaitons pour bâtir une société plus juste basée sur le vivre ensemble ? L’objectif de cette réforme est de bâtir une école de la confiance, de la coopération. À chacun de nous d’en être les artisans patients pour la réussite de tous les enfants.

Marie-Aleth Grard, vice-présidente et représentante d’ATD Quart Monde France au Conseil Économique, Social et Environnemental (www.atd-quartmonde.fr/magrard)

Aller à la recherche de ceux qui manquent encore

C'est l'esprit qui anime cette stratégie 2013-2017 et que l'on retrouve en ouverture du document « Agir Tous pour la Dignité : les engagements communs du Mouvement International ATD Quart Monde...

Diana Skelton : « Communiquons pour convaincre »

Diana Skelton est Déléguée générale adjointe du Mouvement international ATD Quart Monde.   « La troisième priorité de nos « engagements communs » est de « mobiliser pour les...

Renaissance

Margaux Roussillon a 16 ans et aime écrire. Après avoir effectué l'été 2013 un stage à Paris avec ATD Quart Monde, elle a composé une nouvelle, Renaissance , qui raconte l'histoire de...

« J’aimerais surtout en sortir »

« L'émission du 7 novembre sur France Inter (1), m'a redonné espoir que je puisse un jour m'en sortir. Et aussi enlevé la honte d'être limitée dans la vie, dépendante. Car les services...

À lire et voir en décembre 2013

Bonne fin d'année 2013 avec les publications d'ATD Quart Monde Pour les fêtes de fin d'année, pensez à envoyer un livret carte postale ! Il s'utilise comme une carte postale, en...

À Madagascar, la « bibliothèque de tout le monde »

Le 19 octobre 2013, le quartier de Antohomadinika à Antananarivo, la capitale de Madagascar, a vécu une grande fête. C'était les dix ans de la bibliothèque que les habitants ont construite avec...