La Dynamique jeunesse part à la découverte des institutions européennes avec l’eurodéputée Marie Toussaint

Img journal atd

Abonnez-vous au journal d’ATD Quart Monde !

Et recevez de nos nouvelles chaques moi dans votre boîte aux lettres, tout en soutenant nos actions via votre abonnement.

Du 3 au 5 février, une trentaine de jeunes membres d’ATD Quart Monde se sont retrouvés à Bruxelles pour poursuivre la construction d’un plaidoyer européen pour la jeunesse. À cette occasion, ils ont notamment rencontré la députée européenne Marie Toussaint.

Stylo en main, Damien, Malyka et Ahvencia avancent vite dans les grandes salles remplies d’écrans et d’activités interactives du Parlamentarium, le musée du Parlement européen. Ils sont bien décidés à être les premiers à terminer le quiz préparé par l’équipe de la Dynamique jeunesse européenne d’ATD Quart Monde. “Quand la Pologne est-elle entrée dans l’Union européenne ? Facile, en 2004“», répondent-il en lisant les explications proposées sur les panneaux. “Quels sont les six pays fondateurs de l’Union européenne ?” Les trois jeunes hésitent et se tournent vers Marie Toussaint, qui leur souffle la réponse : l’Allemagne, la France, l’Italie, les Pays-Bas, la Belgique et le Luxembourg.

La députée européenne Europe Écologie-Les Verts est venue le samedi 4 février échanger avec la trentaine de membres des groupes jeunes de Belgique, France, Luxembourg, Pologne et Suisse. Elle en profite pour leur faire une petite visite guidée du Parlamentarium. Réunis autour de la maquette des institutions européennes, les jeunes militants Quart Monde et leurs accompagnateurs écoutent avec attention le récit des longues nuits de débats dans l’hémicycle.

Combat pour l’égale dignité humaine

L’échange se poursuit sur le chemin les menant ensuite à la Maison Quart Monde de Bruxelles, où Marie Toussaint prend le temps d’expliquer son parcours. Fille de volontaires permanents d’ATD Quart Monde, elle précise que tout son engagement “est nourri par le combat pour l’égale dignité humaine”. Mais pour cette juriste en droit international de l’environnement, “on ne peut pas aborder la question de l’égalité si on ne prend pas conscience que nous habitons sur une seule planète, avec des ressources finies, et que le dérèglement climatique est là”.

Avant de partir, Marie Toussaint tient à entendre les propositions politiques approfondies par les jeunes dans la matinée. Trois thèmes, travaillés depuis plusieurs mois dans les cinq pays, les réunissent pour ce week-end bruxellois : “on vit du harcèlement et des discriminations”, “on vit de l’isolement et on veut du collectif” et “on voudrait avoir plus le choix”. “Il faut réussir à le dire, à le faire entendre et à transformer la société pour qu’on aille vers cette acceptation de l’autre tel qu’il est. J’aimerais plus d’échanges entre celles et ceux qui font la loi et les personnes en situation de pauvreté. L’Union Européenne a beaucoup à y gagner, à tous les niveaux”, conclut la députée européenne.

Pour finir la journée, les jeunes sont invités à répondre à un nouveau quiz sur l’Europe, préparé par Agata Stajer, conseillère pédagogique en éducation populaire au Centre européen de la jeunesse, au Conseil de l’Europe. Beaucoup d’entre eux se retrouveront du 24 au 28 avril à Strasbourg, où 60 jeunes d’ATD Quart Monde sont attendus pour une session d’études au Conseil de l’Europe. Là, ils finaliseront le message et les propositions que le Mouvement souhaite porter au niveau européen pour faire changer la vie des jeunes en situation de pauvreté. Ils rencontreront également d’autres membres des institutions européennes.

Au milieu de ce programme très studieux, ils commémoreront également, le 26 avril, les 30 ans de la réplique de la Dalle en l’honneur des victimes de la misère, posée en 1993 par une délégation européenne de jeunes engagés pour une société plus juste.

Cet article est extrait du Journal d’ATD Quart Monde de mars 2023.

 

Photo : Visite du Parlamentarium avec Marie Toussaint. © Julie Clair-Robelet

Partager

Quiz

En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté : le quiz !

1 / 9

En France, à combien est fixé le seuil de pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses assistanat

2 / 9

À combien s’élève le RSA pour une personne seule et sans enfant et avant déduction du forfait logement ?

2023 atdqm ideesfausses rsa

3 / 9

Il y a 20 ans, 20 % du budget dédié au RSA était alloué à l’accompagnement des allocataires. Selon vous a combien s'élève cette part aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses accompagnement

4 / 9

Quel pourcentage d’ayant-droits au RSA ne le demandent pas ?

2023 atdqm ideesfausses non recours

5 / 9

2023 atdqm ideesfausses chomage

6 / 9

A sa création en 1988, le RMI (ancêtre du RSA) avait été fixé à 49 % du SMIC. Selon vous, quel pourcentage du SMIC représente le RSA aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses rsavssmic

7 / 9

Les demandeurs d'asile peuvent percevoir les minima sociaux tels que le RSA.

2023 atdqm ideesfausses migrations

8 / 9

On estime que les émissions de CO2 des 10 % les plus aisés en France s’élèvent à 18,4 tonnes par an. A combien s'élèvent celles des 10% les plus modestes ?

2023 atdqm ideesfausses ecologie

9 / 9

Quelle part du budget de la protection sociale est aujourd'hui dédiée à la lutte contre la pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses protection sociale

Votre note est de

The average score is 63%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

2023 journee mondiale du refus de la misere miniature atdqm

Emploi décent : testez vos connaissances !

1 / 7

2 / 7

3 / 7

4 / 7

5 / 7

6 / 7

7 / 7

Votre note est de

The average score is 0%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

Inscription à la newsletter