Festival des Savoirs et des Arts de Lille : direction le monde dans tous ses sens

Img journal atd

Abonnez-vous au journal d’ATD Quart Monde !

Et recevez de nos nouvelles chaques moi dans votre boîte aux lettres, tout en soutenant nos actions via votre abonnement.

Le 14 juin, au centre social du Faubourg de Béthune, à Lille, a eu lieu le Festival des savoirs et des arts de l’année 2023 sur le thème “le monde dans tous ses sens”.

En fin de matinée, les stands et leurs animateurs sont parés pour l’embarquement. Ils n’attendent plus que les enfants et leur énergie pour décoller ! Pour l’heure, chacun compose avec le vent sur son stand. Pierre, allié d’ATD Quart Monde venu d’Armentières dépose des livres sur son stand et en profite pour revenir sur l’histoire du quartier et son évolution. Medhi et Ludovic, médiateurs sociaux de Lille Sud Insertion sont ravis d’être de passage et de mieux comprendre ce qu’est le festival. Les quelques imprévus de dernières minutes n’ont rien enlevé à la motivation de l’équipage.

Éveille en toi l’autre regard !

Les premiers échanges sont un peu timides, et les passants sont rares mais le généreux repas de midi, préparé par les mères du quartier et partagé autour de grandes tables, délie déjà les langues. L’ambiance encore calme est l’occasion pour l’association La Bocca de circuler entre les tables et de lire quelques poèmes. Au menu, des textes de Tahar Ben Jelloun ou encore Andrée Chedid, dont les derniers mots évoquent si bien l’atmosphère : “éveille en toi l’autre regard”. Après le repas, un premier groupe d’enfants rejoint dehors ceux qui ont déjà commencé à s’amuser. Et ça décolle. On lance la musique, on danse, et surtout les enfants veulent tout essayer. Mais leur participation va bien au-delà puisqu’ils sont aussi mobilisés dans le cadre d’un spectacle en préparation. Angélique, responsable du secteur enfance du centre social rappelle à la volée : “c’est leur petit savoir à eux“.

Selon les mots d’Albert, le cordonnier venu animer l’atelier “porte-clés“, tout le monde partage à sa manière, “du petit au pépé“. En discutant avec José, qui se présente comme “un ancien d’ATD Quart Monde“, on comprend combien la journée est aussi le témoin des liens entre les structures du quartier. À quelques mètres à peine, Patrick, du Fablab du centre social, organise des lancées de bouteilles comme des fusées à air comprimées qui font fureur. Il y a aussi du judo, les enfants tout fiers, alignés sur des tatamis. Plus loin sous les arbres, une conteuse, Nana Kasi, est entourée d’un grand groupe d’enfants. À côté, Vincent et Élise de la médiathèque de Lille Faubourg de Béthunee, offrent un temps en plus petit comité avec les enfants autour de livres à odeurs et à textures. Pendant ce temps, à l’intérieur, une fresque des habitants est en cours de création, chacun son tour peint un portrait, pendant que d’autres se font coiffés et d’autres attendent la soupe impopulaire de l’association La Cloche. Pendant ce temps, Patrick et Christelle d’ATD Quart Monde jouent aux petits chevaux avec Dorothée, qui participait à des ateliers avec le Centre Social.

“Ici on peut jouer avec des enfants et des adultes !”

Deux mois actifs de préparation ont rendu possible cette journée. Avec Ayati, chargée d’accueil, Angélique racontent, entre deux livraisons : “ah oui, on a fait de la pub, on en a parlé partout, c’est du travail de rue”.  De quoi donner raison à Hélène Deswaerte, volontaire permanente d’ATD Quart Monde, qui revient sur la journée en fin d’après-midi : “c’est vrai qu’on commence à bien se connaître tous, et on travaille bien ensemble”. Dans le feu de l’action, Hélène trouve même le temps d’aider une habitante à effectuer une démarche en ligne dans l’entrée du centre social.

Cette journée n’aurait pas été aussi réussie si les animateurs et les équipes du centre social n’avaient pas déployé autant d’énergie à ramener les enfants. Comme Virginie, qui est venue avec 32 enfants dont Yanis, Youssef et Amine, 11, 7 et 6 ans, qu’on retrouvera en train de laver les verres du goûter, tout joyeux d’apporter leur aide. Lucy, 9 ans et demi, est une habituée des Festivals des savoirs et des arts :  “ici on peut jouer avec des enfants et des adultes ! Il y a la famille et il y a les copains !” Elle se souvient encore de l’atelier avec les bombes de peinture de l’édition de 2022. Elle commente: “Là, j’ai dessiné, fait le badge, fait une photo, d’ailleurs je vais en refaire une… Au centre aéré, je ne peux pas venir avec ma famille !” Jeannette, habitante du quartier assise sur un banc en fin de journée, avec ses deux enfants, Prince Samuel et Emmanuela, qui finissent de prendre leur goûter, est heureuse de repartir avec des livres.

“Et oui ! Quand on frappe à la porte, il se passe quelque chose !”

Maryse de l’association Amis Sans Frontières, raconte l’histoire des couvertures tricotées sur lesquelles les enfants se sont assis pendant le temps du comte dans le jardin. Confectionnés par les mères de l’association, habitantes du quartiers, elles étaient “trop grandes pour des bébés, trop petites pour des lits d’adultes à la maison et finalement parfaites pour les enfants aujourd’hui !” Elle conclut sur le Festival des savoirs et des arts en rappelant combien ce qui est construit avec les Bibliothèques de rues est précieux : “et oui, quand on frappe à la porte, il se passe quelque chose !” Anne-Cécile Demulsant et Bérangère Pouliez

Retrouvez la carte des Festivals des savoirs et des arts organisés partout en France cet été.

Photo : Festival des savoirs et des arts de Lille, 14 juin 2023. © Anne-Cécile Demulsant et Bérangère Pouliez

Partager

Quiz

En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté : le quiz !

1 / 9

En France, à combien est fixé le seuil de pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses assistanat

2 / 9

À combien s’élève le RSA pour une personne seule et sans enfant et avant déduction du forfait logement ?

2023 atdqm ideesfausses rsa

3 / 9

Il y a 20 ans, 20 % du budget dédié au RSA était alloué à l’accompagnement des allocataires. Selon vous a combien s'élève cette part aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses accompagnement

4 / 9

Quel pourcentage d’ayant-droits au RSA ne le demandent pas ?

2023 atdqm ideesfausses non recours

5 / 9

2023 atdqm ideesfausses chomage

6 / 9

A sa création en 1988, le RMI (ancêtre du RSA) avait été fixé à 49 % du SMIC. Selon vous, quel pourcentage du SMIC représente le RSA aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses rsavssmic

7 / 9

Les demandeurs d'asile peuvent percevoir les minima sociaux tels que le RSA.

2023 atdqm ideesfausses migrations

8 / 9

On estime que les émissions de CO2 des 10 % les plus aisés en France s’élèvent à 18,4 tonnes par an. A combien s'élèvent celles des 10% les plus modestes ?

2023 atdqm ideesfausses ecologie

9 / 9

Quelle part du budget de la protection sociale est aujourd'hui dédiée à la lutte contre la pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses protection sociale

Votre note est de

The average score is 63%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

2023 journee mondiale du refus de la misere miniature atdqm

Emploi décent : testez vos connaissances !

1 / 7

2 / 7

3 / 7

4 / 7

5 / 7

6 / 7

7 / 7

Votre note est de

The average score is 0%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

Inscription à la newsletter