À la rencontre de Geneviève de Gaulle-Anthonioz ou le refus de l’inacceptable

Img journal atd

Abonnez-vous au journal d’ATD Quart Monde !

Et recevez de nos nouvelles chaques moi dans votre boîte aux lettres, tout en soutenant nos actions via votre abonnement.

Au printemps 2022, Isabelle Ivanoff, directrice de projets sport-culture pour le département du Nord, a proposé à l’équipe régionale d’ATD Quart Monde du Nord de co-construire un projet autour de l’engagement de Geneviève de Gaulle-Anthonioz. Le 3 mars, alliés et militants Quart Monde sont venus participer à la deuxième visite de la maison natale de Charles de Gaulle, son oncle, au cœur de Lille. Les visites sont l’un des premiers jalons de cette initiative.

La visite a permis au groupe, une quarantaine de personnes, d’être immergé dans le quotidien de la famille maternelle de de Gaulle, au tout début du 20è siècle. L’occasion de se plonger dans l’enfance d’un homme au parcours singulier. Le lieu met aussi en évidence les habitudes et les valeurs de l’époque. Par exemple, l’existence d’un porte-ananas destiné à “afficher” un ananas loué lors de réceptions à des repas comme symbole d’appartenance à la bourgeoisie. Ali, militant Quart Monde venu d’Armentières, reçoit un appel et précise en rigolant “rappelle moi plus tard, je suis chez le général de Gaulle là”.  Le ton est donné pour la suite de la visite. Cette immersion est aussi l’occasion de s’approprier le patrimoine historique.

La maison de quartier Godeleine Petit, quelques centaines de mètres plus loin, accueille ensuite le groupe pour le déjeuner préparé par l’Entreprise à but d’emploi la Fabrique de l’emploi. À table, Huguette, alliée du Mouvement depuis 1973, et Blandine, alliée de longue date elle aussi, évoquent à deux voix le parcours remarquable de la figure emblématique de Geneviève de Gaulle-Anthonioz. Blandine raconte : “c’était une femme très discrète, d’une douceur … !”. Huguette reprend à la volée, l’index levé : « d’une douceur et en même temps avec une telle force dans cette douceur que la loi [contre l’exclusion en 1998] pour laquelle elle s’est battue avec Martine Aubry a été votée à l’unanimité ! À l’unanimité !”.

Depuis toujours, des hommes et des femmes ont refusé l’inacceptable

Pour Pascale, militante Quart Monde venue de Béthune, cette visite est la première occasion d’une rencontre autour d’un personnage historique. “Cette découverte de la maison maternelle du général de Gaulle m’a permis de me rappeler que, depuis toujours, des hommes et des femmes ont refusé l’inacceptable et que l’histoire de France, même si elle a vécu des années de grande souffrance, de souvenirs intolérables, ces années ont permis à des personnes de résister et d’être un exemple pour aujourd’hui”. Elle ajoute : “Je crois que l’esprit du Père Joseph Wresinski et de Geneviève de Gaulle-Anthonioz continue grâce à toutes celles et ceux qui croient en un autre monde et même si c’est pas facile pour moi, de connaître le mouvement ATD Quart Monde. Ça me fait dire qu’ensemble nous pouvons s’engager et devenir des ‘petits’ résistants”.

Derrière cette idée de résistance, Isabelle Ivanoff tient à réaffirmer que ce projet est l’occasion non seulement de se pencher sur la vie de Charles de Gaulle et de sa nièce, Geneviève de Gaulle-Anthonioz, mais aussi “de faire le lien avec d’autres femmes militantes dans l’Histoire et de se questionner sur ce que peut être la Résistance”.

Ce projet, pensé comme un programme de découvertes, de mémoire et d’expression culturelle, se fera en plusieurs temps. Les prochaines étapes s’inscrivent dans les actions habituelles de l’équipe locale autour de la culture : ateliers arts plastiques/écriture, ateliers chants… Il est aussi prévu, entre autres, une visite des Archives départementales du Nord, à l’initiative d’Isabelle Ivanoff. Elle-même connait bien le Mouvement ATD Quart Monde qu’elle a rencontré il y a 20 ans durant son parcours professionnel. Il était naturel pour elle de proposer ce projet en collaboration avec ATD Quart Monde. Laissons le mot de la fin à Pascale qui conclut en se disant “enchantée par cette belle journée”. Elle ajoute : « j’espère que nous pourrons poursuivre ces rencontres enrichissantes avec le groupe de Béthune”.

Photos : Visite de la maison de Charles de Gaulle, à Lille. © Hélène Deswaerte

Laisser un commentaire

Partager

Quiz

En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté : le quiz !

1 / 9

En France, à combien est fixé le seuil de pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses assistanat

2 / 9

À combien s’élève le RSA pour une personne seule et sans enfant et avant déduction du forfait logement ?

2023 atdqm ideesfausses rsa

3 / 9

Il y a 20 ans, 20 % du budget dédié au RSA était alloué à l’accompagnement des allocataires. Selon vous a combien s'élève cette part aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses accompagnement

4 / 9

Quel pourcentage d’ayant-droits au RSA ne le demandent pas ?

2023 atdqm ideesfausses non recours

5 / 9

2023 atdqm ideesfausses chomage

6 / 9

A sa création en 1988, le RMI (ancêtre du RSA) avait été fixé à 49 % du SMIC. Selon vous, quel pourcentage du SMIC représente le RSA aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses rsavssmic

7 / 9

Les demandeurs d'asile peuvent percevoir les minima sociaux tels que le RSA.

2023 atdqm ideesfausses migrations

8 / 9

On estime que les émissions de CO2 des 10 % les plus aisés en France s’élèvent à 18,4 tonnes par an. A combien s'élèvent celles des 10% les plus modestes ?

2023 atdqm ideesfausses ecologie

9 / 9

Quelle part du budget de la protection sociale est aujourd'hui dédiée à la lutte contre la pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses protection sociale

Votre note est de

The average score is 67%

0%

Ceci fermera dans 0 secondes

2023 journee mondiale du refus de la misere miniature atdqm

Emploi décent : testez vos connaissances !

1 / 7

2 / 7

3 / 7

4 / 7

5 / 7

6 / 7

7 / 7

Votre note est de

The average score is 0%

0%

Ceci fermera dans 0 secondes

Inscription à la newsletter