Design sans titre(131)

[Mai 2020] Récits de confinement

Ressources

Retournez à la liste des ressources et publications

Éditorial du journal

La crise du coronavirus est un révélateur des inégalités. Inégalités dans les conditions de vie avec 4 millions de mal-logés – personnes sans domicile, vivant dans des logements exigus, insalubres… -, inégalités d’accès aux soins pour des populations précaires à la santé fragilisée, inégalités dans l’éducation pour des familles en difficulté pour aider scolairement leurs enfants, inégalités dans l’accès et la maîtrise des nouvelles technologies, inégalités dans le travail avec des emplois précaires et dévalorisés…

Très vite, des solidarités se sont mises en place. Après la crise, nous ne pourrons plus faire comme avant, comme si rien ne s’était passé ! C’est un autre monde qu’il nous faut bâtir où l’économie n’est plus guidée par le seul profit et ne prime plus sur tout le reste, où la société met en avant le bien commun, la justice sociale et climatique, le soin et l’attention aux autres – personnes isolées, familles en grande pauvreté, jeunes précarisés…

Nous attendons des actions fortes : un programme massif de construction de logements sociaux à des prix abordables pour tous, des moyens pour lutter contre l’échec scolaire et un système qui privilégie désormais la réussite de toutes et tous plutôt que la concurrence entre élèves. Les services publics, à commencer par l’hôpital, doivent retrouver toute leur place. Enfin, face au chômage, toutes les initiatives doivent être soutenues, comme l’expérimentation Territoires zéro chômeur de longue durée dont nous demandons l’extension avec des moyens à la hauteur.

Continuons à revendiquer que rien ne se fera sans la participation des personnes les plus pauvres. Nos dix Universités populaires Quart Monde travaillent sur ce que devrait être une société plus juste et plus durable, qui permette à tous de vivre dignement, d’accéder aux droits fondamentaux, et qui protège notre environnent. Car la lutte contre le réchauffement climatique et la lutte contre la pauvreté sont désormais indissociables. Plus que jamais, nous comptons sur la voix des militants Quart Monde pour définir ensemble les contours du nouveau monde d’après la crise et être enfin entendus.

Claire Hédon, présidente d’ATD Quart Monde

Partager

Quiz

En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté : le quiz !

1 / 9

En France, à combien est fixé le seuil de pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses assistanat

2 / 9

À combien s’élève le RSA pour une personne seule et sans enfant et avant déduction du forfait logement ?

2023 atdqm ideesfausses rsa

3 / 9

Il y a 20 ans, 20 % du budget dédié au RSA était alloué à l’accompagnement des allocataires. Selon vous a combien s'élève cette part aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses accompagnement

4 / 9

Quel pourcentage d’ayant-droits au RSA ne le demandent pas ?

2023 atdqm ideesfausses non recours

5 / 9

2023 atdqm ideesfausses chomage

6 / 9

A sa création en 1988, le RMI (ancêtre du RSA) avait été fixé à 49 % du SMIC. Selon vous, quel pourcentage du SMIC représente le RSA aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses rsavssmic

7 / 9

Les demandeurs d'asile peuvent percevoir les minima sociaux tels que le RSA.

2023 atdqm ideesfausses migrations

8 / 9

On estime que les émissions de CO2 des 10 % les plus aisés en France s’élèvent à 18,4 tonnes par an. A combien s'élèvent celles des 10% les plus modestes ?

2023 atdqm ideesfausses ecologie

9 / 9

Quelle part du budget de la protection sociale est aujourd'hui dédiée à la lutte contre la pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses protection sociale

Votre note est de

The average score is 66%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

2023 journee mondiale du refus de la misere miniature atdqm

Emploi décent : testez vos connaissances !

1 / 7

2 / 7

3 / 7

4 / 7

5 / 7

6 / 7

7 / 7

Votre note est de

The average score is 0%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

Inscription à la newsletter