Design sans titre(115)

[Nov. 2021] Populations d’ici et d’ailleurs : un même combat pour les droits

Ressources

Retournez à la liste des ressources et publications

Éditorial du journal

Il y a quelques jours, Florence me parle des élans brisés que vivent des jeunes parents du fait de leurs situations socio-économiques qui se dégradent de jour en jour, où chaque élan naissant est étouffé par la lourdeur du quotidien. Alors, j’ai repensé à la tribune que le Mouvement venait d’écrire sur les expulsions abusives des bidonvilles, sans tenir compte de la réalité des personnes qui y habitaient ; de ces migrants, exilés, qui sont prêts à vivre l’inacceptable pour le rêve d’une vie meilleure chez nous et qui, parqués dans des campements, privés des droits les plus élémentaires voient ce rêve, pour la plupart du temps, anéanti par l’accueil de notre pays. Je pense aussi à ces jeunes, qui ont abandonné leur rêve du citoyen modèle qu’ils voulaient être, à force de passer de dispositif en dispositif, de formation en formation, sans atteindre leur but. Je peux encore nommer de nombreuses situations, de nombreux visages, mais est-ce nécessaire?

La question serait plus : quand notre État cessera-il de gâcher tant de vies ? Jusqu’où doit-on accepter ces inégalités, ces injustices qui déshumanisent notre société dite démocratique ? Jusqu’où peut-on accepter de rester impuissants face à ces accumulations de faits insupportables, que la société continue d’ignorer ?

Pendant cette période de campagne présidentielle, je vous invite à reprendre vos stylos et à dénoncer toutes les injustices que subissent les plus pauvres, ces injustices qui tuent à petit feu les rêves et qui brisent chaque jour les élans naissant.

Mais aussi à faire connaître les efforts, les résistances, tous les gestes que ces personnes mettent en place pour lutter contre la violence de la pauvreté et, bien sûr, tous nos espoirs d’un changement pour tous et toutes.

Ketty Tremoulu, membre de la Délégation nationale d’ATD Quart Monde

 

Partager

Quiz

En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté : le quiz !

1 / 9

En France, à combien est fixé le seuil de pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses assistanat

2 / 9

À combien s’élève le RSA pour une personne seule et sans enfant et avant déduction du forfait logement ?

2023 atdqm ideesfausses rsa

3 / 9

Il y a 20 ans, 20 % du budget dédié au RSA était alloué à l’accompagnement des allocataires. Selon vous a combien s'élève cette part aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses accompagnement

4 / 9

Quel pourcentage d’ayant-droits au RSA ne le demandent pas ?

2023 atdqm ideesfausses non recours

5 / 9

2023 atdqm ideesfausses chomage

6 / 9

A sa création en 1988, le RMI (ancêtre du RSA) avait été fixé à 49 % du SMIC. Selon vous, quel pourcentage du SMIC représente le RSA aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses rsavssmic

7 / 9

Les demandeurs d'asile peuvent percevoir les minima sociaux tels que le RSA.

2023 atdqm ideesfausses migrations

8 / 9

On estime que les émissions de CO2 des 10 % les plus aisés en France s’élèvent à 18,4 tonnes par an. A combien s'élèvent celles des 10% les plus modestes ?

2023 atdqm ideesfausses ecologie

9 / 9

Quelle part du budget de la protection sociale est aujourd'hui dédiée à la lutte contre la pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses protection sociale

Votre note est de

The average score is 66%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

2023 journee mondiale du refus de la misere miniature atdqm

Emploi décent : testez vos connaissances !

1 / 7

2 / 7

3 / 7

4 / 7

5 / 7

6 / 7

7 / 7

Votre note est de

The average score is 0%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

Inscription à la newsletter