Design sans titre56 330x400

[Nov. 2023] Pauvreté : la contenir ou l’éradiquer ?

Ressources

Retournez à la liste des ressources et publications

Éditorial du journal

À l’heure où la question de l’emploi décent est largement soulevée, une décision fait grand bruit : l’expérimentation Territoires zéro chômeur de longue durée est en danger. Alors que deux lois successives ont confirmé une large volonté politique de développer ce principe sur des territoires volontaires, voilà que les règles de financement sont revues à la baisse, menaçant ainsi l’expérimentation. Ainsi, ce nouveau modèle d’entreprise, pensé avec les personnes privées d’emploi et tous les acteurs locaux, ne pourrait plus se poursuivre dans de bonnes conditions ?

Rappelons les principes. Il s’agit de créer des emplois décents, durables, utiles, non délocalisables, respectueux des humains et de l’environnement : un vrai projet de transition écologique et solidaire.

Les entreprises à but d’emploi ont réussi à créer des centaines d’emplois accessibles. Après 5 ans en moyenne sans emploi, des personnes retrouvent confiance en elles, comme le disent leurs proches : « le regard de mes enfants et de ma famille a changé », ou elles-mêmes : « Nous n’avons plus honte de sortir ».

Quelle fierté de contribuer à mettre en pratique ce principe énoncé dans notre Constitution, selon lequel chacun a le devoir de travailler et le droit d’obtenir un emploi.

Ce modèle mis en avant par la France devant l’ONU en juillet dernier, qui inspire au-delà de nos frontières, n’a plus les faveurs de nos dirigeants. Serait-il un mirage voué à se dissoudre suite à ces décisions ?

Pour celles et ceux dont il a changé la vie, ce n’est pas imaginable. À leurs côtés, une large mobilisation s’organise et se fait entendre. Comme l’a dit une salariée devant des députés : « Il m’a été demandé de traverser la rue pour trouver du travail ; j’ai traversé la rue, j’ai rencontré Territoires zéro chômeur de longue durée. Donc laissez-moi Territoires zéro chômeur de longue durée s’il vous plaît ».

Anne-Marie De Pasquale, membre de la délégation nationale d’ATD Quart Monde

Partager

Quiz

En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté : le quiz !

1 / 9

En France, à combien est fixé le seuil de pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses assistanat

2 / 9

À combien s’élève le RSA pour une personne seule et sans enfant et avant déduction du forfait logement ?

2023 atdqm ideesfausses rsa

3 / 9

Il y a 20 ans, 20 % du budget dédié au RSA était alloué à l’accompagnement des allocataires. Selon vous a combien s'élève cette part aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses accompagnement

4 / 9

Quel pourcentage d’ayant-droits au RSA ne le demandent pas ?

2023 atdqm ideesfausses non recours

5 / 9

2023 atdqm ideesfausses chomage

6 / 9

A sa création en 1988, le RMI (ancêtre du RSA) avait été fixé à 49 % du SMIC. Selon vous, quel pourcentage du SMIC représente le RSA aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses rsavssmic

7 / 9

Les demandeurs d'asile peuvent percevoir les minima sociaux tels que le RSA.

2023 atdqm ideesfausses migrations

8 / 9

On estime que les émissions de CO2 des 10 % les plus aisés en France s’élèvent à 18,4 tonnes par an. A combien s'élèvent celles des 10% les plus modestes ?

2023 atdqm ideesfausses ecologie

9 / 9

Quelle part du budget de la protection sociale est aujourd'hui dédiée à la lutte contre la pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses protection sociale

Votre note est de

The average score is 67%

0%

Ceci fermera dans 0 secondes

2023 journee mondiale du refus de la misere miniature atdqm

Emploi décent : testez vos connaissances !

1 / 7

2 / 7

3 / 7

4 / 7

5 / 7

6 / 7

7 / 7

Votre note est de

The average score is 0%

0%

Ceci fermera dans 0 secondes

Inscription à la newsletter