Design sans titre(130)

[Juin 2020] Parcours d’engagement

Ressources

Retournez à la liste des ressources et publications

Éditorial du journal

La notion « d’exclusion sociale » a été forgée par le père Joseph Wresinski dès les débuts de notre Mouvement et jusqu’au rapport du Conseil économique et social de 1987. La crise que nous traversons donne une lumière toute particulière à cette « exclusion sociale », exclusion de la société et du lien avec les autres. Comme tant de nos membres en ont témoigné, le confinement a souvent renforcé cette exclusion, confrontant souvent les personnes les plus pauvres à la rupture de tout lien, à l’isolement, excluant des enfants des dispositifs de continuité pédagogique, empêchant des personnes de réaliser leurs démarches administratives, coupant le contact entre des enfants placés et leurs parents…

Heureusement, des liens ont aussi pu se maintenir, parfois se renforcer, grâce à une mobilisation de chacun et chacune pour que personne ne soit laissé de côté, à de nombreux niveaux : fournitures de cartes sim, d’accès internet et d’ordinateurs, tentatives de mobilisation des opérateurs et des pouvoirs publics pour l’extension des forfaits,… et, surtout, organisation de contacts téléphoniques ou via les réseaux sociaux, temps de rencontre et de travail à distance, contacts directs… Nous y sommes partiellement arrivés et des personnes nous rappelaient à quel point ces liens avaient été précieux pour elles.

Face à « l’exclusion sociale », à l’absence de lien et de relation, cette crise nous rappelle le droit fondamental de toute personne à être reliée, « connectée », reconnue comme personne de relation, autant du point de vue concret (connexion, formation à l’utilisation…) que de l’engagement de tous à bâtir ce lien humain, chaque jour. Consolider ce droit contribuera, nous l’espérons, à faire entendre la voix de ceux que l’on n’écoute pas, ceux qui nous montrent le chemin d’une société qui n’exclut personne.

Paul Maréchal, délégué national d’ATD Quart Monde

Partager

Quiz

En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté : le quiz !

1 / 9

En France, à combien est fixé le seuil de pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses assistanat

2 / 9

À combien s’élève le RSA pour une personne seule et sans enfant et avant déduction du forfait logement ?

2023 atdqm ideesfausses rsa

3 / 9

Il y a 20 ans, 20 % du budget dédié au RSA était alloué à l’accompagnement des allocataires. Selon vous a combien s'élève cette part aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses accompagnement

4 / 9

Quel pourcentage d’ayant-droits au RSA ne le demandent pas ?

2023 atdqm ideesfausses non recours

5 / 9

2023 atdqm ideesfausses chomage

6 / 9

A sa création en 1988, le RMI (ancêtre du RSA) avait été fixé à 49 % du SMIC. Selon vous, quel pourcentage du SMIC représente le RSA aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses rsavssmic

7 / 9

Les demandeurs d'asile peuvent percevoir les minima sociaux tels que le RSA.

2023 atdqm ideesfausses migrations

8 / 9

On estime que les émissions de CO2 des 10 % les plus aisés en France s’élèvent à 18,4 tonnes par an. A combien s'élèvent celles des 10% les plus modestes ?

2023 atdqm ideesfausses ecologie

9 / 9

Quelle part du budget de la protection sociale est aujourd'hui dédiée à la lutte contre la pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses protection sociale

Votre note est de

The average score is 66%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

2023 journee mondiale du refus de la misere miniature atdqm

Emploi décent : testez vos connaissances !

1 / 7

2 / 7

3 / 7

4 / 7

5 / 7

6 / 7

7 / 7

Votre note est de

The average score is 0%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

Inscription à la newsletter