Design sans titre(99)

[Avr. 2023] Menaces sur le droit au logement

Ressources

Retournez à la liste des ressources et publications

Éditorial du journal

Depuis début 2022, le nombre d’enfants à la rue a fortement augmenté en France, une réalité inacceptable. Comment peut-on ainsi grandir, devenir citoyen ? Le logement est le fondement de l’accès aux autres droits. C’est aussi un lieu de vie et de socialisation dans un environnement donné.

Nombreuses sont les familles mal logées, vivant dans des logements insalubres, entassées à la périphérie des villes. Elles sont là où on veut bien les mettre, là où elles dérangent le moins ! Leur santé est mise en danger en les exposant à des lieux pollués, bruyants, sans espaces de nature… Tout ceci est indigne d’une société qui se veut égalitaire et fraternelle. Rendre le droit au logement effectif pour tous bénéficierait à tous du point de vue social, environnemental et économique.

Les crises environnementales s’accélèrent, aggravant la situation, en particulier des plus pauvres, en augmentant leur vulnérabilité. On sait que la lutte contre la précarité énergétique, (tant pour lutter contre le froid que contre la chaleur), qui concerne 12 millions de personnes est un levier important ; le bâtiment représente 20 % des émissions de gaz à effet de serre, et les plus pauvres sont écrasés, entre autres par les factures énergétiques. Mais il semble qu’on ne prenne pas les choses de la bonne manière, et c’est l’inaction qui prédomine. Ainsi les plus pauvres risquent de subir de nouvelles réformes qui ne leur apportent rien, voire aggravent leur situation.

Nous avons besoin d’écrire le récit d’une société désirable qui respecte la dignité de chacun et chacune et garde notre planète habitable. Ce récit nous ne pouvons pas l’écrire sans la participation des plus pauvres, à la fois pour comprendre le passé et le présent et pour construire le futur. Écrire ensemble ce récit demande que la société accepte d’être à l’écoute et d’être dérangée par les plus pauvres.

Isabelle Doresse, vice-présidente d’ATD Quart Monde.

Partager

Quiz

En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté : le quiz !

1 / 9

En France, à combien est fixé le seuil de pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses assistanat

2 / 9

À combien s’élève le RSA pour une personne seule et sans enfant et avant déduction du forfait logement ?

2023 atdqm ideesfausses rsa

3 / 9

Il y a 20 ans, 20 % du budget dédié au RSA était alloué à l’accompagnement des allocataires. Selon vous a combien s'élève cette part aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses accompagnement

4 / 9

Quel pourcentage d’ayant-droits au RSA ne le demandent pas ?

2023 atdqm ideesfausses non recours

5 / 9

2023 atdqm ideesfausses chomage

6 / 9

A sa création en 1988, le RMI (ancêtre du RSA) avait été fixé à 49 % du SMIC. Selon vous, quel pourcentage du SMIC représente le RSA aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses rsavssmic

7 / 9

Les demandeurs d'asile peuvent percevoir les minima sociaux tels que le RSA.

2023 atdqm ideesfausses migrations

8 / 9

On estime que les émissions de CO2 des 10 % les plus aisés en France s’élèvent à 18,4 tonnes par an. A combien s'élèvent celles des 10% les plus modestes ?

2023 atdqm ideesfausses ecologie

9 / 9

Quelle part du budget de la protection sociale est aujourd'hui dédiée à la lutte contre la pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses protection sociale

Votre note est de

The average score is 69%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

2023 journee mondiale du refus de la misere miniature atdqm

Emploi décent : testez vos connaissances !

1 / 7

2 / 7

3 / 7

4 / 7

5 / 7

6 / 7

7 / 7

Votre note est de

The average score is 0%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

Inscription à la newsletter