Design sans titre(108)

[Juin 2022] Écoles et familles : des liens à renforcer

Ressources

Retournez à la liste des ressources et publications

Éditorial du journal

Alors que paraissent ces lignes, entre élections présidentielle et législatives, nous sommes dans une sorte d’« entre deux tours » de notre démocratie. Avec la définition des programmes se jouent les futures priorités de gouvernement. Sont évoquées l’invention collective d’une méthode refondée, un autre monde possible, une France plus juste… Au cœur de notre système démocratique, l’assemblée qui sortira des urnes s’attachera-t-elle à tout mettre en œuvre pour construire une démocratie et une société qui ne laissent personne de côté ? Et comment y parvenir concrètement ?

Les 15 et 16 avril, juste « entre deux tours », travaillaient justement à Montreuil, en croisement des savoirs, des participants d’un chantier international déterminant. Autour d’Olivier De Schutter, rapporteur spécial des Nations Unies sur l’extrême pauvreté et les Droits de l’Homme, des militants Quart Monde, alliés, chercheurs, étudiants et professionnels ont contribué à la conception d’un nouvel outil d’évaluation participative des politiques, à partir des dimensions cachées de la pauvreté. Il doit garantir l’association des personnes en situation de pauvreté à l’élaboration, la mise en œuvre et l’évaluation de toute nouvelle politique.

Pendant ce temps-là, chaque semaine, partout en France, des enfants, des jeunes, des adultes, se retrouvent aussi au pied des barres d’immeubles, dans un coin de parc ou de bitume, « entre deux tours », pour un moment partagé de lecture, de conte et d’histoire. Un moment où chacun, chacune est important, prend confiance, partage ses talents et contribue à bâtir la société et la démocratie de demain.

Oui, il s’en passe des choses, entre deux tours, pour une démocratie qui n’oublie personne. Souhaitons qu’elles se nourrissent mutuellement. Nous pouvons tous y contribuer.

Paul Maréchal, délégué national d’ATD Quart Monde

Partager

Quiz

En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté : le quiz !

1 / 9

En France, à combien est fixé le seuil de pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses assistanat

2 / 9

À combien s’élève le RSA pour une personne seule et sans enfant et avant déduction du forfait logement ?

2023 atdqm ideesfausses rsa

3 / 9

Il y a 20 ans, 20 % du budget dédié au RSA était alloué à l’accompagnement des allocataires. Selon vous a combien s'élève cette part aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses accompagnement

4 / 9

Quel pourcentage d’ayant-droits au RSA ne le demandent pas ?

2023 atdqm ideesfausses non recours

5 / 9

2023 atdqm ideesfausses chomage

6 / 9

A sa création en 1988, le RMI (ancêtre du RSA) avait été fixé à 49 % du SMIC. Selon vous, quel pourcentage du SMIC représente le RSA aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses rsavssmic

7 / 9

Les demandeurs d'asile peuvent percevoir les minima sociaux tels que le RSA.

2023 atdqm ideesfausses migrations

8 / 9

On estime que les émissions de CO2 des 10 % les plus aisés en France s’élèvent à 18,4 tonnes par an. A combien s'élèvent celles des 10% les plus modestes ?

2023 atdqm ideesfausses ecologie

9 / 9

Quelle part du budget de la protection sociale est aujourd'hui dédiée à la lutte contre la pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses protection sociale

Votre note est de

The average score is 66%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

2023 journee mondiale du refus de la misere miniature atdqm

Emploi décent : testez vos connaissances !

1 / 7

2 / 7

3 / 7

4 / 7

5 / 7

6 / 7

7 / 7

Votre note est de

The average score is 0%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

Inscription à la newsletter