Design sans titre(149)

[Sept. 2018] De la Déclaration à l’action

Ressources

Retournez à la liste des ressources et publications

Éditorial du journal

« En affirmant que l’extrême pauvreté était une violation des droits de l’homme, Joseph Wresinski a apporté une contribution majeure au combat pour les droits humains », dit un expert de l’ONU. Où en est-on de cette reconnaissance quand on entend des gouvernements dire que le droit aux minima sociaux, c’est de l’assistance, ou envisager des coupes dans l’aide sociale ?

La France a beaucoup contribué à lier refus de la misère et droits de l’homme. Après le rapport Wresinski au Conseil Économique et Social de 1987 et la Loi d’orientation contre les exclusions de 1998, l’État a mis en œuvre des dispositifs nouveaux, formidable espoir pour les très pauvres de sortir de l’assistance et de s’inscrire dans le droit. Toutefois, des situations de grande pauvreté perdurent. Non parce que les dispositifs étaient mauvais mais parce qu’on n’a pas osé ou insuffisamment réussi à associer les personnes en situation de pauvreté à leur évaluation et leur évolution.

Aujourd’hui, il est tentant pour les États de balayer d’un revers de main les avancées et de laisser croire que l’éradication de la misère relève de la responsabilité personnelle et d’initiatives privées. Les citoyens ne peuvent à eux seuls bâtir la reconnaissance des très pauvres comme sujets de droits.

En arrivant au bidonville de Noisy-le-Grand, Joseph Wresinski s’est promis : « Ces familles de la misère ne s’en sortiront jamais seules, je leur ferai monter les marches de l’Élysée, de l’ONU… » À nous de rappeler aux États qu’ils ont à garantir l’effectivité des droits de l’homme pour tous !

Isabelle Pypaert Perrin, déléguée générale du Mouvement international ATD Quart Monde

 

Partager

Quiz

En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté : le quiz !

1 / 9

En France, à combien est fixé le seuil de pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses assistanat

2 / 9

À combien s’élève le RSA pour une personne seule et sans enfant et avant déduction du forfait logement ?

2023 atdqm ideesfausses rsa

3 / 9

Il y a 20 ans, 20 % du budget dédié au RSA était alloué à l’accompagnement des allocataires. Selon vous a combien s'élève cette part aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses accompagnement

4 / 9

Quel pourcentage d’ayant-droits au RSA ne le demandent pas ?

2023 atdqm ideesfausses non recours

5 / 9

2023 atdqm ideesfausses chomage

6 / 9

A sa création en 1988, le RMI (ancêtre du RSA) avait été fixé à 49 % du SMIC. Selon vous, quel pourcentage du SMIC représente le RSA aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses rsavssmic

7 / 9

Les demandeurs d'asile peuvent percevoir les minima sociaux tels que le RSA.

2023 atdqm ideesfausses migrations

8 / 9

On estime que les émissions de CO2 des 10 % les plus aisés en France s’élèvent à 18,4 tonnes par an. A combien s'élèvent celles des 10% les plus modestes ?

2023 atdqm ideesfausses ecologie

9 / 9

Quelle part du budget de la protection sociale est aujourd'hui dédiée à la lutte contre la pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses protection sociale

Votre note est de

The average score is 63%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

2023 journee mondiale du refus de la misere miniature atdqm

Emploi décent : testez vos connaissances !

1 / 7

2 / 7

3 / 7

4 / 7

5 / 7

6 / 7

7 / 7

Votre note est de

The average score is 0%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

Inscription à la newsletter