Design sans titre(129)

[Juil. 2020] Construire le monde de demain

Ressources

Retournez à la liste des ressources et publications

Éditorial du journal

Depuis des mois, nous sommes au cœur d’une urgence où chacun et chacune a été amené à faire face à la crise sanitaire, souvent sur tous les fronts : la santé, le logement, la scolarisation à domicile malgré le manque de moyens et la peur de ne pas être à la hauteur et, pour beaucoup, dans l’angoisse de manquer d’argent pour nourrir toute la famille. Une maman militante Quart Monde nous partage : « D’abord je me bats et je fais manger les enfants, la suite c’est après. Et en ce moment une seule chose compte, c’est de manger ».

Mais à quel moment les mesures prises pendant cette période si difficile permettent aux personnes d’accéder à des droits et pas seulement de combler des manques ? À quel moment on se pose la question de comment les personnes devraient pouvoir faire face par elles-mêmes à leurs responsabilités, sans vivre la honte et l’humiliation de devoir faire appel à l’aide alimentaire pour se nourrir ? Le combat est quotidien et résister pour survivre est une constante dans la vie des plus pauvres.
« Le développement d’un secteur de la charité alimentaire n’est pas un substitut à des systèmes de protection sociale qui protègent vraiment », déclarait Olivier De Schutter, le tout nouveau rapporteur spécial des Nations unies pour l’extrême pauvreté et les droits de l’homme. Continuer d’institutionnaliser l’aide alimentaire serait une catastrophe pour des millions de personnes qui n’aspirent qu’à une chose : vivre dignement.

L’impératif national devrait plutôt être d’offrir à tous et toutes, et tout particulièrement aux jeunes, dont l’avenir est encore plus fragilisé par cette crise, la perspective d’une formation et d’un emploi qui leur permette d’assumer leurs responsabilités pour eux-mêmes, pour les autres, pour la société, maintenant et demain.

Isabelle Bouyer, membre de la Délégation nationale d’ATD Quart Monde

Partager

Quiz

En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté : le quiz !

1 / 9

En France, à combien est fixé le seuil de pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses assistanat

2 / 9

À combien s’élève le RSA pour une personne seule et sans enfant et avant déduction du forfait logement ?

2023 atdqm ideesfausses rsa

3 / 9

Il y a 20 ans, 20 % du budget dédié au RSA était alloué à l’accompagnement des allocataires. Selon vous a combien s'élève cette part aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses accompagnement

4 / 9

Quel pourcentage d’ayant-droits au RSA ne le demandent pas ?

2023 atdqm ideesfausses non recours

5 / 9

2023 atdqm ideesfausses chomage

6 / 9

A sa création en 1988, le RMI (ancêtre du RSA) avait été fixé à 49 % du SMIC. Selon vous, quel pourcentage du SMIC représente le RSA aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses rsavssmic

7 / 9

Les demandeurs d'asile peuvent percevoir les minima sociaux tels que le RSA.

2023 atdqm ideesfausses migrations

8 / 9

On estime que les émissions de CO2 des 10 % les plus aisés en France s’élèvent à 18,4 tonnes par an. A combien s'élèvent celles des 10% les plus modestes ?

2023 atdqm ideesfausses ecologie

9 / 9

Quelle part du budget de la protection sociale est aujourd'hui dédiée à la lutte contre la pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses protection sociale

Votre note est de

The average score is 66%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

2023 journee mondiale du refus de la misere miniature atdqm

Emploi décent : testez vos connaissances !

1 / 7

2 / 7

3 / 7

4 / 7

5 / 7

6 / 7

7 / 7

Votre note est de

The average score is 0%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

Inscription à la newsletter