Accueil
>
Livres
>
Littérature
>
Les Mots des autres
Les Mots des autres
DE
Diana Faujour Skelton, Jean Stallings
nombre de pages :
352
|
prix :
15,00 TTC
|
isbn :
9791091178853
date de parution :
2020

Un discours peut-il vraiment changer la donne ?

 

description

Un discours peut-il vraiment changer la donne ? C’est la question que Tanita se pose lorsque l’occasion lui est offerte de s’exprimer au siège de l’ONU à New York, pour la Journée mondiale du refus de la misère. Mais comment s’adresser à des diplomates qui n’ont aucune expérience concrète de la pauvreté ?

Faut-il parler des mères de son quartier, luttant au quotidien contre une administration absurde ? Des ateliers d’art pour les enfants et de l’implication des volontaires dans le quotidien des familles ? D’Ahmed, venu de Tanzanie pour l’aider dans la préparation du discours et qui découvre que les États-Unis sont loin d’être exempts de pauvreté ? Et puis à quoi bon rencontrer Blandine et Varag, ce couple sophistiqué travaillant à l’ONU ?

Des gratte-ciels de Manhattan aux ghettos du Bronx, une histoire qui nous emmène à la rencontre de l’autre, loin des préjugés.

Diana Faujour Skelton a été volontaire dans des quartiers défavorisés de différents pays, dont les États-Unis. Membre de l’équipe de coordination nationale d’ATD Quart Monde en Grande Bretagne, elle a aussi fait partie de la délégation générale du Mouvement.
Jean Stallings a surmonté les difficultés liées à la pauvreté grâce à sa mère, qui croyait en elle avec une force que Jean essaye de transmettre à son tour aux jeunes.

Traduit de l’anglais par Lucile Sarrot.

Commentaires

3 avis pour Les Mots des autres

  1. Serialreadeuz – http://serialreadeuz.be/

    Ce roman, bleu comme le ciel, énigmatique, qui se pose en pont et qui comble les vides. Simplement. Sans prétention. Et qui pourtant redonne un sens.

    Voilà tout ce qu’a remué Les mots des autres avec non seulement énormément de talent et de richesse (quel jeu de mot ! ) mais une volonté d’agir au delà des mots et de l’abstrait !

    Ecouter. Entendre. Comprendre. Ne pas juger. Agir concrètement, par de petites actions, afin que chacun puisse être digne, et que l’extrême pauvreté recule.

    Donner la parole à ceux et celles qui vivent dans la pauvreté, en tant qu’individus et membres de la collectivité des humains. C’est l’objectif de ce roman.

    On y suit les préparatifs de la journée mondiale du refus de la misère, entre Manhattan et le Bronx, entourés de personnages aussi uniques que liés par une même volonté : donner la parole aux concernés ! Entre ateliers d’enfants et délégations de l’ONU, c’est toute la diversité du monde associatif qui se dévoile.

    Vous cherchez un livre inspirant ? Qui vous remue positivement et qui enfonce des portes ? Alors foncez !

    Je ne suis sans doute pas celle qui changera la face du monde, mais grâce à cette lecture le feu intérieur brûle de mener une action concrète dans mon quartier. Aider, ce n’est pas toujours faire un virement bancaire. C’est inclure. Co-construire. Donner confiance.
    Agir pour la dignité.

    Je sais aujourd’hui que ce qui me manque pour le faire c’est : rien.

    Que les obstacles se traversent plus facilement si on est plusieurs.

    Et que d’une simple caisse vide on peut faire un décor avec de la volonté.

    Sur ce, je m’y mets !

  2. Diot MO

    Imagine-t-on comment les femmes qui élèvent des enfants dans les quartiers pauvres de New York peuvent être considérées par les enseignants, les travailleurs sociaux, l’ensemble de la société ? Non on ne peut savoir à quel point toutes leurs actions, leurs comportements sont jugés, dévalorisés !C’est à cela qui m’a touché dans ce livre, mais ce livre parle tout autant de comment la rencontre avec des personnes qui croient en la valeur de chacun peut leur permettre de se mettre ensemble pour « oser les mots des autres »devant l’ONU. Ce livre raconte ces rencontres au quotidien avec les hésitations…la recherche que personne ne soit laissé à l’écart. C’est vraiment un livre comment les liens qui libèrent se tissent …

  3. Philippe Huet

    Un récit plein d’humanité et d’humour sur les passerelles qu’il faut franchir, de part et d’autre, pour que se rencontrent des personnes que tout sépare si ce n’est ce refus de la misère et d’une fatalité qui écrase et divise

Ajouter un Avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dans la même thématique
+
Plus de produits
inscrivez-vous à notre newsletter
Entrez votre adresse mail et vous recevrez automatiquement toutes les dernières infos nous concernant.
OK