Boutique

3,00  TTC

ATD Quart Monde

La prison : au-delà des murs [193]

« Nous avons tenté d’aller au-delà des murs pour comprendre comment les détenus ressentent les peines qu’ils imposent bien involontairement à leurs familles, et comment celles-ci subissent cette incarcération : quelles conséquences dans leur vie ? »

Description

Revue Quart Monde n° 193

« La prison enferme les pauvres et fabrique de la misère. […] Pourtant, si elle peut être maintenue malgré les difficultés, la relation familiale se transforme en force : « Heureusement que j’ai encore mes enfants, sinon j’aurais arrêté de me battre depuis longtemps… J’ai eu la visite de ma Marie (sa femme) et de mes enfants. Si je me bats, c’est à cause d’eux, car ils ont besoin de moi… ». Voir ses enfants, pouvoir leur écrire, leur manifester son affection, c’est la meilleure prévention contre le suicide. […]

Et s’il n’y a pas de famille ? Et si les ponts sont rompus ? Des personnes, des associations jouent alors un rôle indispensable de lien avec l’extérieur, d’amitié même. Sans un tel soutien, il est bien difficile depuis sa cellule d’entreprendre des démarches administratives ou personnelles. Des associations sont là pour permettre aussi de mettre des mots sur ce que l’on vit ou ce que l’on veut transmettre, comme le tentent quelques radios associatives.

Mais les familles de détenus, qui les soutient ? « Nous aussi, nous sommes enfermées » dit une femme à la sortie du parloir. La vie des femmes de détenus est rythmée par ces demi-heures de visite plusieurs fois par semaine, avec souvent de longs temps passés dans les transports. A la maison, elles doivent faire face seules aux problèmes financiers, aux soucis des enfants, à la honte d’avoir quelqu’un en prison. Comment ces personnes tiennent-elles le coup ? Les centres d’accueil près des prisons jouent un rôle important pour leur permettre de s’y rencontrer, de se soutenir entre elles, de tisser des amitiés ou des complicités, d’être aidées dans leurs démarches.

Quant au détenu lui-même, pour l’aider dans la prise de conscience de sa situation et dans la préparation de sa sortie, il a besoin lui aussi de relais, de médiateurs. »

Extraits de l’introduction de Marie-Hélène Boureau

Détails du produit

Éditeur : 614
ISBN : 0980-7764
Quiz

En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté : le quiz !

1 / 9

En France, à combien est fixé le seuil de pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses assistanat

2 / 9

À combien s’élève le RSA pour une personne seule et sans enfant et avant déduction du forfait logement ?

2023 atdqm ideesfausses rsa

3 / 9

Il y a 20 ans, 20 % du budget dédié au RSA était alloué à l’accompagnement des allocataires. Selon vous a combien s'élève cette part aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses accompagnement

4 / 9

Quel pourcentage d’ayant-droits au RSA ne le demandent pas ?

2023 atdqm ideesfausses non recours

5 / 9

2023 atdqm ideesfausses chomage

6 / 9

A sa création en 1988, le RMI (ancêtre du RSA) avait été fixé à 49 % du SMIC. Selon vous, quel pourcentage du SMIC représente le RSA aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses rsavssmic

7 / 9

Les demandeurs d'asile peuvent percevoir les minima sociaux tels que le RSA.

2023 atdqm ideesfausses migrations

8 / 9

On estime que les émissions de CO2 des 10 % les plus aisés en France s’élèvent à 18,4 tonnes par an. A combien s'élèvent celles des 10% les plus modestes ?

2023 atdqm ideesfausses ecologie

9 / 9

Quelle part du budget de la protection sociale est aujourd'hui dédiée à la lutte contre la pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses protection sociale

Votre note est de

The average score is 66%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

2023 journee mondiale du refus de la misere miniature atdqm

Emploi décent : testez vos connaissances !

1 / 7

2 / 7

3 / 7

4 / 7

5 / 7

6 / 7

7 / 7

Votre note est de

The average score is 0%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

Inscription à la newsletter