Les rêves et les espoirs de la jeunesse européenne 3/3

Img journal atd

Abonnez-vous au journal d’ATD Quart Monde !

Et recevez de nos nouvelles chaques moi dans votre boîte aux lettres, tout en soutenant nos actions via votre abonnement.

Pendant cinq jours, les jeunes participant à la rencontre européenne ont échangé sur leurs vécus, leurs expériences et ont partagé leurs rêves et leurs espoirs. Voici leurs témoignages dans le dernier volet de notre série en trois épisodes.

Simon, 29 ans, Colmar

Nous sommes ici pour tendre vers un monde meilleur, ensemble. Moi, je ne crois plus du tout à la politique et aux politiciens tels qu’ils sont maintenant. Il faut un vrai renouvellement. Les politiciens ne vivent pas notre réalité, ils tranchent sur des choses dont ils n’ont aucune conscience. Il est nécessaire d’amener les gens à se rendre compte de ce que vivent les autres, ce serait déjà un premier pas. Mais les décideurs ne se donnent pas vraiment les moyens d’agir correctement, ils font des concertations, mais ça ne va jamais jusqu’au bout de la démarche. On ne peut pas juste mettre des bâtons en attendant que la charpente tienne. J’ai l’impression qu’aujourd’hui nous sommes au bord d’un effondrement, j’ai peur que la société craque. On n’écoute pas le peuple et c’est triste de voir que des personnes de 20 ans pensent que, de toute façon, on ne les écoutera pas. Il y a une sorte de renoncement.

J’aimerais vivre dans un monde plus inclusif, plus ouvert. Je pense que c’est localement qu’on peut avoir un impact, avec ce que les gens portent en eux et qu’on peut propager. Si tout le monde fait un peu, on arrivera à quelque chose.

Hanna, 19 ans, Allemagne

J’aimerais que les adultes arrêtent de dire ce qui est bon ou non pour les jeunes, mais les écoutent vraiment. Je rêve qu’on soit tous traités de la même façon, quel que soit notre âge, notre origine… J’aimerais que chacun ait la possibilité de s’exprimer. Dans le futur, j’aimerais pouvoir faire ce qu’il me plaît, pouvoir librement choisir ce que je veux, sans me préoccuper de l’argent ou des questions administratives et sans avoir à subir ce monde très capitaliste.

Toto, 22 ans, Roumanie

Je suis marqué par la façon d’être des gens ici. Personne ne nous juge en fonction de ce qu’on porte, de notre physique, de la façon dont on se présente… J’ai participé aux ateliers sur l’école et cela m’a vraiment intéressé, car j’ai subi le racisme à l’école. J’étais toujours assis au fond de la classe. Je ne veux pas que mes enfants aient le même vécu scolaire que moi.

Je voudrais que la société soit meilleure, qu’on puisse vivre sans être jugé. Je voudrais qu’on soit tous égaux. Ici, je me sens comme chez moi, j’ai l’impression que je peux me faire des amis facilement. Je voudrais que chaque enfant en Roumanie ait la même opportunité que moi et vive une telle expérience. Je vais en parler à mes amis à mon retour. Je vais leur dire que j’ai fait un voyage dans un endroit où j’ai appris qu’il n’y a pas de personne meilleure que d’autres et que c’est suffisant d’être soi-même. Il ne faut pas être quelqu’un d’autre pour être quelqu’un de bien.

Namoussa, 15 ans, Noisy-le-Grand

Pour moi, ATD Quart Monde est un moyen de m’échapper. À Noisy, dès que je rentre dans ATD Quart Monde, j’ai l’impression d’être ailleurs. J’aimerais qu’on en entende parler beaucoup plus dans les journaux ou à la télévision, au moins deux ou trois fois par semaine, parce que ça apporte beaucoup de bien à la société. Moi, on m’a beaucoup aidée et j’aimerais bien rendre cette aide à d’autres. Même en étant dans une bonne situation, on a toujours besoin d’aide. Donc si je peux aider quelqu’un, je vais le faire sans hésiter.

Malyka, 24 ans, Suisse

ATD Quart Monde met en avant les personnes qui ne sont pas valorisées par la société, montrent leurs combats, leurs expériences. J’aimerais que le Mouvement soit plus connu du grand public, mais aussi du gouvernement, qu’on fasse davantage entendre la voix de ceux qu’on n’entend pas.

J’aimerais créer un nouveau parti politique ou en tout cas être représentée par des membres d’ATD Quart Monde au niveau politique pour que la société bouge un peu plus sur les questions de dignité, de discriminations, de respect… Dans cette rencontre européenne, on voit qu’il y a beaucoup de similitudes entre les pays et entre les jeunes, mais on voit aussi qu’il reste, partout, beaucoup à faire. Je suis par exemple en apprentissage et je vois que la formation est trop souvent dictée par notre milieu social. C’est vraiment dommage, parce que beaucoup de jeunes n’ont pas les moyens de se payer des études et sont freinés.

J’invite chacun et surtout les personnalités politiques à agir, à arrêter de parler dans le vide et à mettre en œuvre ce qui est annoncé. Pour faire changer la société, si chacun apporte sa pierre à l’édifice, cela fera un chemin et on pourra construire quelque chose tous ensemble. J’aime bien ce proverbe : “Tout seul on va plus vite, ensemble, on va plus loin“.

 

Partager

Quiz

En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté : le quiz !

1 / 9

En France, à combien est fixé le seuil de pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses assistanat

2 / 9

À combien s’élève le RSA pour une personne seule et sans enfant et avant déduction du forfait logement ?

2023 atdqm ideesfausses rsa

3 / 9

Il y a 20 ans, 20 % du budget dédié au RSA était alloué à l’accompagnement des allocataires. Selon vous a combien s'élève cette part aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses accompagnement

4 / 9

Quel pourcentage d’ayant-droits au RSA ne le demandent pas ?

2023 atdqm ideesfausses non recours

5 / 9

2023 atdqm ideesfausses chomage

6 / 9

A sa création en 1988, le RMI (ancêtre du RSA) avait été fixé à 49 % du SMIC. Selon vous, quel pourcentage du SMIC représente le RSA aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses rsavssmic

7 / 9

Les demandeurs d'asile peuvent percevoir les minima sociaux tels que le RSA.

2023 atdqm ideesfausses migrations

8 / 9

On estime que les émissions de CO2 des 10 % les plus aisés en France s’élèvent à 18,4 tonnes par an. A combien s'élèvent celles des 10% les plus modestes ?

2023 atdqm ideesfausses ecologie

9 / 9

Quelle part du budget de la protection sociale est aujourd'hui dédiée à la lutte contre la pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses protection sociale

Votre note est de

The average score is 66%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

2023 journee mondiale du refus de la misere miniature atdqm

Emploi décent : testez vos connaissances !

1 / 7

2 / 7

3 / 7

4 / 7

5 / 7

6 / 7

7 / 7

Votre note est de

The average score is 0%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

Inscription à la newsletter