À voir en septembre 2023

Img journal atd

Abonnez-vous au journal d’ATD Quart Monde !

Et recevez de nos nouvelles chaques moi dans votre boîte aux lettres, tout en soutenant nos actions via votre abonnement.

La chronique de Bella Lehmann-Berdugo

 

Anti-Squat

Nicolas Silhol. Fiction. France. Sortie le 6 septembre

Inès et son fils sont menacés d’expulsion. Dans l’espoir d’un emploi stable, Inès rejoint Anti-Squat. La société propose des logements temporaires et précaires dans des immeubles de bureaux vides. Dans un lieu froid et hostile, auprès de gens de tous milieux, travailleurs pauvres, Inès tente de gérer les choses avec sensibilité et compréhension. Entre le sale boulot exigé par Anti-Squat et les résidents auxquels elle s’identifie, Inès est pourtant acculée à des compromissions, sous le regard désapprobateur de son fils qu’elle a élevé avec d’autres valeurs. Le récit dévoile un monde méconnu et la dualité d’une femme aux abois, grâce à son actrice, Louise Bourgoin, tout en finesse.

 

Comme une louve

Caroline Glorion. Fiction. France. Avec Mathilde La Musse, Sandrine Bonnaire, François Morel, Sarah Suco. Sortie le 20 septembre (voir l’interview de la réalisatrice et de l’actrice principale)

Lili élève seule ses trois jeunes enfants dans un foyer de femmes en situation précaire. Elle les entoure d’affection, d’attention, d’écoute, de moments de liberté aussi. Elle perd son emploi de serveuse. Jugée instable, inapte à éduquer ses enfants, soupçonnée à tort de mauvais traitements, elle tente d’échapper aux services sociaux. Ils placent ses petits dans une famille d’accueil. La pauvreté c’est aussi cela, se faire retirer ses enfants. Colère et désespoir. Des femmes amies la soutiennent. Elle se plie aux visites minutées et sous surveillance. Une avocate providentielle va se battre avec elle pour reconquérir ses droits. Tous les personnages sont nuancés. Le récit est rythmé par des scènes denses et fortes, par des pauses de tendresse, de poésie, loin de tout militantisme. Lili, une héroïne libre, révoltée, en chemin vers l’apaisement et la maturité.

 

Ama Gloria

Marie Amachoukeli. Fiction. Belgique/France. Sortie le 30 août. D’après une histoire personnelle.

Cléo, ayant perdu sa mère, est élevée depuis six ans par Gloria, une jeune femme cap-verdienne chaleureuse. Or celle-ci doit rentrer au pays où ses propres enfants l’attendent. Toutes deux sont très attachées l’un à l’autre, c’est pourquoi le père de Cléo accepte d’envoyer sa fille au Cap-Vert pour des vacances. Des scènes intimistes du quotidien, repas, toilette, jeux, comptines, des gros plans de visages, illustrent avec délicatesse et précision le lien maternel entre l’enfant et sa nourrice. Le monde enfantin est vu, senti à travers le regard attentif, intuitif de Cléo. Des intermèdes de dessins animés symboliques ponctuent le récit. La caméra charnelle balaye les silences, les corps, les jeux. La traversée initiatique d’une petite fille pas comme les autres et la vocation d’une femme généreuse, lumineuse qui est aussi une mère particulière.

 

Déserts

Faouzi Bensaïdi. Fiction. Allemagne/Maroc. 2h. VOST. Sortie le 20 septembre.

Mehdi et Hamid travaillent pour une agence de recouvrement à Casablanca. Le tandem arpente des villages perdus au fin fond d’un sud marocain pauvre, arriéré. Ils extorquent à des habitants surendettés le peu de biens qui leur reste : un mouton, un tapis… Logeant dans des hôtels miséreux, eux-mêmes tirent le diable par la queue dans une entreprise moderne, impersonnelle qui les exploite. L’un est naïf l’autre pas : “c’est nous ou eux”. Les dialogues sont tirés au cordeau, les cadrages parlent. Les deux compères croisent la route d’un bandit, acceptent de le voiturer.

Une seconde partie très distincte commence alors. C’est l’originalité du film. Après des situations burlesques à répétition, place à un rythme méditatif : scènes longues, lentes, nues. On nous fait éprouver l’attente, la fatalité, l’absurdité du monde. Tout au long du voyage, l’humour est de mise, jamais loin de la désespérance.

 

Retrouvez ici d’autres films conseillés par Bella Lehmann–Berdugo

Partager

Quiz

En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté : le quiz !

1 / 9

En France, à combien est fixé le seuil de pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses assistanat

2 / 9

À combien s’élève le RSA pour une personne seule et sans enfant et avant déduction du forfait logement ?

2023 atdqm ideesfausses rsa

3 / 9

Il y a 20 ans, 20 % du budget dédié au RSA était alloué à l’accompagnement des allocataires. Selon vous a combien s'élève cette part aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses accompagnement

4 / 9

Quel pourcentage d’ayant-droits au RSA ne le demandent pas ?

2023 atdqm ideesfausses non recours

5 / 9

2023 atdqm ideesfausses chomage

6 / 9

A sa création en 1988, le RMI (ancêtre du RSA) avait été fixé à 49 % du SMIC. Selon vous, quel pourcentage du SMIC représente le RSA aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses rsavssmic

7 / 9

Les demandeurs d'asile peuvent percevoir les minima sociaux tels que le RSA.

2023 atdqm ideesfausses migrations

8 / 9

On estime que les émissions de CO2 des 10 % les plus aisés en France s’élèvent à 18,4 tonnes par an. A combien s'élèvent celles des 10% les plus modestes ?

2023 atdqm ideesfausses ecologie

9 / 9

Quelle part du budget de la protection sociale est aujourd'hui dédiée à la lutte contre la pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses protection sociale

Votre note est de

The average score is 66%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

2023 journee mondiale du refus de la misere miniature atdqm

Emploi décent : testez vos connaissances !

1 / 7

2 / 7

3 / 7

4 / 7

5 / 7

6 / 7

7 / 7

Votre note est de

The average score is 0%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

Inscription à la newsletter