Une jeunesse ambitieuse pour l’Europe

Img journal atd

Abonnez-vous au journal d’ATD Quart Monde !

Et recevez de nos nouvelles chaques moi dans votre boîte aux lettres, tout en soutenant nos actions via votre abonnement.

Les 5 et 6 mars, 15 jeunes de 14 à 32 ans de 7 nationalités se sont réunis avec leurs accompagnateurs à la ferme de Wijhe (Pays-Bas) pour continuer à réfléchir à la rencontre européenne des jeunes qui aura lieu en juillet à Méry-sur-Oise (France).

Dans la campagne néerlandaise, le soleil brille, mais le thermomètre reste proche du 0°C : bienvenue aux Pays-Bas. Au programme pour ces deux jours : une réflexion sur des thèmes de discussion à aborder pendant la rencontre européenne, un échange autour de la communication interne et publique, mais aussi des temps informels pour mieux se connaître, se découvrir, se comprendre. Cela a permis de se rendre compte que, malgré nos différences, de nombreux points communs nous réunissent. “J’aime bien rencontrer tout le monde, faire connaissance, discuter, échanger” nous confie Ibrahim, de Noisy-le-Grand.

Il n’est jamais facile de se retrouver au milieu de personnes qui ne parlent pas la même langue que soi. Naomie, de Lyon, nous partage ses inquiétudes initiales, vite envolées grâce à la bienveillance des participants : “J’étais stressée et timide. Mais maintenant je me sens bien. Je me sens rassurée.” D’ailleurs, lorsque les jeunes parlent de l’intérêt qu’ils trouvent à ce week-end et à cette rencontre européenne, ils sont unanimes : “Je viens pour rencontrer de nouvelles cultures”, nous explique notamment Sébastien, jeune luxembourgeois.

Écoutez-nous !

Qui a dit que les jeunes n’avaient pas d’idées pour l’Europe ? Éducation, logement, bien-être et santé mentale, lutte contre la solitude et contre le harcèlement, participation… Les participants à ce week-end ont défini de nombreux sujets essentiels pour les jeunes en situation de pauvreté aujourd’hui en Europe.

Une occasion de mieux toucher du doigt la réalité de chacun : « C’est une belle chose ce qui se passe ici : écouter chacun, avec des expériences différentes de la mienne, être forts ensemble, sentir qu’on est capable de changer les choses », nous partage Odilia, jeune néerlandaise de 26 ans.

Et ensuite ?

D’autres rencontres européennes de jeunes ont déjà eu lieu au cours de l’histoire du Mouvement, parmi lesquelles celle de 2017 à Wijhe à laquelle Doris, jeune belge de 22 ans, a participé. Elle nous raconte : “J’ai pu découvrir plein de choses. J’aime bien apprendre toujours davantage.”

Cependant, au-delà de la rencontre, l’idée est cette fois-ci d’aller vers un plaidoyer pour la jeunesse européenne Quart Monde, basé sur ce que les jeunes auront produit lors des discussions thématiques. Celui-ci sera « présenté par des jeunes à des décideurs devant les institutions européennes à Strasbourg en mai 2023 », précise Lou, responsable de la Dynamique jeunesse européenne. Jeunes qui avez la vie difficile et qui voulez que ça change, la parole est à vous ! Maëlys Garcia, co-responsable de la Dynamique jeunesse France

 

La Rencontre européenne des jeunes

Où ? Au centre international d’ATD Quart Monde, à Méry-sur-Oise

Quand ? Du 7 au 11 juillet

Qui ? Près de 200 jeunes de 15 nationalités

Quoi ? Des matinées pour discuter de thèmes choisis en amont par les jeunes, pour élaborer un plaidoyer présenté en mai 2023 par les jeunes eux-mêmes devant des institutions européennes à Strasbourg. Des après-midis avec des ateliers pour apprendre, partager des savoirs, des talents. Du temps libre pour discuter, faire des activités ensemble, se balader, mieux se connaître.

Contact : youth.europe@atd-quartmonde.org

 

Photo : Le groupe de jeunes européens réunis aux Pays-Bas début mars. © Pierre Klein

Laisser un commentaire

Partager

Quiz

En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté : le quiz !

1 / 9

En France, à combien est fixé le seuil de pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses assistanat

2 / 9

À combien s’élève le RSA pour une personne seule et sans enfant et avant déduction du forfait logement ?

2023 atdqm ideesfausses rsa

3 / 9

Il y a 20 ans, 20 % du budget dédié au RSA était alloué à l’accompagnement des allocataires. Selon vous a combien s'élève cette part aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses accompagnement

4 / 9

Quel pourcentage d’ayant-droits au RSA ne le demandent pas ?

2023 atdqm ideesfausses non recours

5 / 9

2023 atdqm ideesfausses chomage

6 / 9

A sa création en 1988, le RMI (ancêtre du RSA) avait été fixé à 49 % du SMIC. Selon vous, quel pourcentage du SMIC représente le RSA aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses rsavssmic

7 / 9

Les demandeurs d'asile peuvent percevoir les minima sociaux tels que le RSA.

2023 atdqm ideesfausses migrations

8 / 9

On estime que les émissions de CO2 des 10 % les plus aisés en France s’élèvent à 18,4 tonnes par an. A combien s'élèvent celles des 10% les plus modestes ?

2023 atdqm ideesfausses ecologie

9 / 9

Quelle part du budget de la protection sociale est aujourd'hui dédiée à la lutte contre la pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses protection sociale

Votre note est de

The average score is 69%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

2023 journee mondiale du refus de la misere miniature atdqm

Emploi décent : testez vos connaissances !

1 / 7

2 / 7

3 / 7

4 / 7

5 / 7

6 / 7

7 / 7

Votre note est de

The average score is 0%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

Inscription à la newsletter