Un jardin partagé pour cultiver la terre et les rencontres

Img journal atd

Abonnez-vous au journal d’ATD Quart Monde !

Et recevez de nos nouvelles chaques moi dans votre boîte aux lettres, tout en soutenant nos actions via votre abonnement.

L’équipe locale d’ATD Quart Monde de Nogent-le-Rotrou développe depuis mars 2020 un jardin partagé en collaboration avec le centre social municipal.

Une dizaine de courges trônent sur une table de la “Maison partagée” où s’est installé ATD Quart Monde il y a quelques mois. Dans la pièce voisine, Sabine, Véronique, Aloua et Sylvie s’activent pour préparer le repas partagé qui met à l’honneur le potimarron, sous toutes ses formes : râpé en salade ou sur du pain, sur la pizza, dans des crêpes et même dans le gâteau. Toutes sont heureuses de montrer leurs productions et de préciser qu’elles ont elles-mêmes participé à la récolte de ces légumes, dans le jardin partagé, en contrebas de la maison.

Pouvoir manger ce que l’on a semé, ça nous apporte de la fierté”, témoigne Marie-Jeanne. Malgré son récent déménagement à 45 minutes de Nogent-le-Rotrou, elle prend le train deux à trois fois par semaine pour venir au jardin, souvent avec son fils, Gabin. “Ici, ça évite l’isolement et ça nous donne du courage. On cultive et on récolte tous ensemble, on apprend des recettes d’autres pays, des coutumes différentes. Il y a beaucoup de solidarité, ça apporte de la gaieté d’être tous ensemble”, souligne-t-elle.

Découverte des saveurs

Une fois le repas terminé, tout le monde file au jardin pour essayer la nouvelle acquisition : une grelinette, fourche à quatre dents pour aérer la terre. “Ça fait faire des efforts physiques et c’est quand même mieux que d’être enfermé chez soi”, affirme Sylvie. Alain s’étonne de la facilité avec laquelle tout le monde s’empare de cet outil : “ce qui est bien ici, c’est que les gens arrivent parfois sans rien y connaître. On leur donne un outil et, dix minutes après, ils sont en train d’apprendre aux autres comment s’en servir. Le jardinage, ça facilite la rencontre.”

Créé en mars 2020, pendant le confinement, ce jardin partagé composé de sept parcelles de 200 m² rassemble aujourd’hui une trentaine de familles du quartier des Gauchetières. Une partie d’entre elles viennent de Syrie ou du Soudan et ont été récemment accueillies dans la ville. “Grâce à un partenariat avec le centre social, nous avons lancé ce jardin, qui permet à chacun d’avoir des liens sociaux, de travailler la terre, de garder le contact avec la nature, de réfléchir aux questions d’écologie, d’alimentation saine…”, détaille Joseph.

Après chaque récolte, les légumes sont distribués et bénéficient ainsi à “plus de 60 adultes et 80 enfants”, précise Claudine. Un espace du jardin est dédié aux enfants, pour permettre une initiation au jardinage et à la découverte des saveurs. Une parcelle non cultivée est réservée aux rencontres conviviales et peut également servir de coin lecture pour les enfants en lien avec la Bibliothèque de rue. Pour Claudine, il n’y a pas de doute, ce jardin est “un lieu de cultures, où sont cultivés les légumes et les fleurs, mais aussi où les différentes origines se croisent et où il est possible de se cultiver, en lisant des ouvrages et en discutant avec les autres”.

Cet article est extrait du Journal d’ATD Quart Monde de janvier 2022.


Photo : Un espace est réservé aux enfants dans le jardin partagé de Nogent-Le Rotrou. Ce jardin est réalisé avec la participation de la préfecture d’Eure-et-Loir, France relance et la ville de Nogent-le-Rotrou © ATD Quart Monde

Partager

Quiz

En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté : le quiz !

1 / 9

En France, à combien est fixé le seuil de pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses assistanat

2 / 9

À combien s’élève le RSA pour une personne seule et sans enfant et avant déduction du forfait logement ?

2023 atdqm ideesfausses rsa

3 / 9

Il y a 20 ans, 20 % du budget dédié au RSA était alloué à l’accompagnement des allocataires. Selon vous a combien s'élève cette part aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses accompagnement

4 / 9

Quel pourcentage d’ayant-droits au RSA ne le demandent pas ?

2023 atdqm ideesfausses non recours

5 / 9

2023 atdqm ideesfausses chomage

6 / 9

A sa création en 1988, le RMI (ancêtre du RSA) avait été fixé à 49 % du SMIC. Selon vous, quel pourcentage du SMIC représente le RSA aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses rsavssmic

7 / 9

Les demandeurs d'asile peuvent percevoir les minima sociaux tels que le RSA.

2023 atdqm ideesfausses migrations

8 / 9

On estime que les émissions de CO2 des 10 % les plus aisés en France s’élèvent à 18,4 tonnes par an. A combien s'élèvent celles des 10% les plus modestes ?

2023 atdqm ideesfausses ecologie

9 / 9

Quelle part du budget de la protection sociale est aujourd'hui dédiée à la lutte contre la pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses protection sociale

Votre note est de

The average score is 63%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

2023 journee mondiale du refus de la misere miniature atdqm

Emploi décent : testez vos connaissances !

1 / 7

2 / 7

3 / 7

4 / 7

5 / 7

6 / 7

7 / 7

Votre note est de

The average score is 0%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

Inscription à la newsletter