Le groupe jeunes de Bourgogne-Franche-Comté à la mairie de Dijon : “On veut que des jeunes nous aident !”

Img journal atd

Abonnez-vous au journal d’ATD Quart Monde !

Et recevez de nos nouvelles chaques moi dans votre boîte aux lettres, tout en soutenant nos actions via votre abonnement.

En septembre, a eu lieu une rencontre entre sept jeunes du groupe jeunes de Bourgogne-Franche-Comté et Antoine Hoareau et Hamid El Hassouni, adjoints au maire de Dijon, chargés respectivement de la solidarité et de la jeunesse. Les participants racontent cette rencontre.

Nous présentons la dynamique du groupe jeunes et chacun peut dire ce qui est important pour lui. Ce qui ressort, c’est le respect dans le groupe, un lieu de dialogue sur des thèmes importants pour les jeunes du groupe : l’emploi et la formation et aussi “on veut pouvoir avec plus le choix”.

Après la présentation de la semaine d’études à Strasbourg au Conseil européen de la jeunesse en avril dernier, Antoine Hoareau nous suggère de faire connaître notre plaidoyer au moment des élections européennes de 2024 en l’envoyant à tous les candidats et en leur demandant ce qu’ils en pensent. Il ajoute que les témoignages cités dans les trois synthèses préparatoires sont très intéressantes et que les propositions exprimées sont très concrètes.

Après avoir expliqué que, cette année, nous allons travailler au niveau national sur les maltraitances institutionnelles, Hamid El Hassouni explique qu’il y a actuellement un débat sur la protection de l’enfance, qui vit une crise profonde. Antoine Hoareau ajoute qu’il serait intéressé de travailler avec nous sur cette question, à partir de ce qui se passe dans les missions locales ou les CCAS (centres communaux d’action sociale).

Un appel à la jeunesse

Ensuite, Antoine Hoareau demande : “Comment pouvons-nous vous être utile pour porter la parole à d’autres ?” Adrien répond spontanément : “on veut que des jeunes nous aident”, puis il explique qu’il a fait une vidéo. Antoine Hoareau répond qu’on pourrait faire un appel à la jeunesse de Dijon. “Si vous rédigez un appel à la jeunesse, nous pourrons le relayer au niveau de Dijon et sa métropole. Ce peut être un point de départ.

Hamid El Hassouni suggère aussi de contacter les Maisons d’éducation populaire de Dijon, dialoguer en bas des immeubles : “Plus vous serez nombreux et plus vous serez entendus.”

Damien demande : “Comment pouvez-vous nous aider au niveau de l’emploi et de la formation professionnelle pour que, par exemple, des écoles s’ouvrent plus aux jeunes en difficulté”. Antoine Hoareau annonce qu’un comité des usagers du CCAS va être créé l’an prochain afin que ceux-ci fassent part de leur expérience ; cela rejoint le travail national d’ATD Quart Monde sur les maltraitances institutionnelles, ajoute-t-il, puis il invite le groupe jeunes à rejoindre ce comité.

Les deux élus nous font ensuite visiter la salle d’honneur de l’Hôtel de Ville, là où le maire accueille ses hôtes de prestiges. Cette salle magnifique a été rénovée récemment. Nous visitons également la salle de mariage.

Les jeunes avaient préparé avec sérieux la rencontre en amont. Faire connaître le plaidoyer qui va bientôt sortir reste une priorité pour qu’on comprenne ce qu’on vit et trouver des solutions.

 

Photos : Le groupe jeunes devant la déclaration des droits de l’Homme et en pleine discussion avec les adjoints au maire, à l’hôtel de ville de Dijon, septembre 2023. © Nathalie et Denis Gendre

 

Laisser un commentaire

Partager

Quiz

En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté : le quiz !

1 / 9

En France, à combien est fixé le seuil de pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses assistanat

2 / 9

À combien s’élève le RSA pour une personne seule et sans enfant et avant déduction du forfait logement ?

2023 atdqm ideesfausses rsa

3 / 9

Il y a 20 ans, 20 % du budget dédié au RSA était alloué à l’accompagnement des allocataires. Selon vous a combien s'élève cette part aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses accompagnement

4 / 9

Quel pourcentage d’ayant-droits au RSA ne le demandent pas ?

2023 atdqm ideesfausses non recours

5 / 9

2023 atdqm ideesfausses chomage

6 / 9

A sa création en 1988, le RMI (ancêtre du RSA) avait été fixé à 49 % du SMIC. Selon vous, quel pourcentage du SMIC représente le RSA aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses rsavssmic

7 / 9

Les demandeurs d'asile peuvent percevoir les minima sociaux tels que le RSA.

2023 atdqm ideesfausses migrations

8 / 9

On estime que les émissions de CO2 des 10 % les plus aisés en France s’élèvent à 18,4 tonnes par an. A combien s'élèvent celles des 10% les plus modestes ?

2023 atdqm ideesfausses ecologie

9 / 9

Quelle part du budget de la protection sociale est aujourd'hui dédiée à la lutte contre la pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses protection sociale

Votre note est de

The average score is 67%

0%

Ceci fermera dans 0 secondes

2023 journee mondiale du refus de la misere miniature atdqm

Emploi décent : testez vos connaissances !

1 / 7

2 / 7

3 / 7

4 / 7

5 / 7

6 / 7

7 / 7

Votre note est de

The average score is 0%

0%

Ceci fermera dans 0 secondes

Inscription à la newsletter