Les jeunes de Bourgogne Franche-Comté à Hambourg pour préparer la rencontre européenne

Img journal atd

Abonnez-vous au journal d’ATD Quart Monde !

Et recevez de nos nouvelles chaques moi dans votre boîte aux lettres, tout en soutenant nos actions via votre abonnement.

Ils en parlaient depuis septembre ! Avec le soutien de l’Office franco-allemand pour la jeunesse,  en octobre, le groupe jeunes a accueilli des jeunes d’Allemagne dans le Jura. En février, le voyage en Allemagne a été repoussé à cause du Covid et le 23 avril le jour du départ est enfin arrivé !

Les 1 000 km de trajet se sont bien passés, ce qui a permis aux 11 jeunes, partis de Dole, d’être en forme pour le programme de découvertes, visites et rencontres prévues jusqu’au retour, le 27 avril.

Parmi les participants, deux Français et un Allemand étaient déjà présents à la première rencontre franco-allemande, en octobre : c’était une joie de se retrouver ! Ils ont échangé des nouvelles de ceux qui n’ont pas pu venir, beaucoup des jeunes d’Allemagne étaient en effet en examen.

Les jeunes retiennent beaucoup de choses de ce voyage, les découvertes ont été multiples : les villes de Hambourg et Lübeck ont été marquantes : “Les villes étaient magnifiques”. “J’avais jamais vu une mairie aussi grande! Elle est trop belle. À Dijon, c’est pas pareil !.”

Pendant la visite de l’école de menuiserie, dont font partie les jeunes d’Allemagne, tous ont admiré les meubles réalisés après deux ou trois ans de formation. Adrien, de Dijon, a pu aussi partager ses connaissances, car il a appris le même métier en France et a retrouvé des machines et des outils qu’il sait utiliser.

Des temps de jeux avec les Allemands ont permis d’apprendre quelques mots d’allemand, comme Hallo, Ich heiße, Schule, Haus, Auto, Flagge…, que les jeunes Français essayeront de retenir jusqu’en juillet, en espérant que les Allemands seront aussi nombreux à participer à la rencontre à Méry-sur-Oise, du 7 au 11 juillet.

Au-delà des jeux, les jeunes ont appris à se connaître par un temps de présentation d’ATD Quart Monde par le groupe de France, car les jeunes de Hambourg ne connaissaient pas le Mouvement et son combat. Adrien et Damien ont expliqué avec leurs mots, et quelques Allemands ont posé des questions. La rencontre européenne à venir a aussi été présentée plus précisément pour mieux comprendre de quoi il s’agit et donner envie de s’y retrouver. Quelques Français ont déjà choisi le thème sur lequel ils travailleraient en juillet.

“On a créé des liens”

La rencontre a bien eu lieu : “on a créé des liens”. “Je n’avais jamais rencontré des gens qui ne parlent pas ma langue”. “La rencontre avec les autres Allemands, c’est bien par les jeux. On a créé des liens, cela nous a mélangés.”

La visite du camp de concentration de Neuengamme a également été un moment fort du séjour.  “Le camp de concentration, c’est là où ils enfermaient les Juifs et d’autres. Ils les mettaient en esclavage. C’était très compliqué à entendre, très dur pour certaines personnes, mais aussi très intéressant et bien expliqué”. “Je comprends ceux qui n’aiment pas le camp, mais cela te rappelle ce qu’il y a eu dans le temps, c’est intéressant.” “Je ne connaissais pas cette histoire, j’ai appris des choses.”

Enfin, ce séjour a permis de particulièrement souder le groupe de Bourgogne Franche-Comté. Des amitiés se sont créées, au-delà des cultures différentes ou le fait de ne pas se connaître avant de partir. C’est ce qu’expriment ces quelques mots échangés la veille du départ : “Je suis triste de vous quitter, j’ai kiffé tout ce qu’on a fait. J’ai passé un bon moment, je suis déçu que ce soit fini ce soir”. “Je me suis fait des copains.” L’équipe Dynamique jeunesse de Bourgogne Franche-Comté

 

Photos : Le groupe franco-allemand devant la porte de Lübeck, aperçu de l’ambiance collective dans le gîte, temps d’échange sur ATD Quart Monde et la rencontre européenne  © Martin Deville et Nathalie Gendre

Partager

Quiz

En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté : le quiz !

1 / 9

En France, à combien est fixé le seuil de pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses assistanat

2 / 9

À combien s’élève le RSA pour une personne seule et sans enfant et avant déduction du forfait logement ?

2023 atdqm ideesfausses rsa

3 / 9

Il y a 20 ans, 20 % du budget dédié au RSA était alloué à l’accompagnement des allocataires. Selon vous a combien s'élève cette part aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses accompagnement

4 / 9

Quel pourcentage d’ayant-droits au RSA ne le demandent pas ?

2023 atdqm ideesfausses non recours

5 / 9

2023 atdqm ideesfausses chomage

6 / 9

A sa création en 1988, le RMI (ancêtre du RSA) avait été fixé à 49 % du SMIC. Selon vous, quel pourcentage du SMIC représente le RSA aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses rsavssmic

7 / 9

Les demandeurs d'asile peuvent percevoir les minima sociaux tels que le RSA.

2023 atdqm ideesfausses migrations

8 / 9

On estime que les émissions de CO2 des 10 % les plus aisés en France s’élèvent à 18,4 tonnes par an. A combien s'élèvent celles des 10% les plus modestes ?

2023 atdqm ideesfausses ecologie

9 / 9

Quelle part du budget de la protection sociale est aujourd'hui dédiée à la lutte contre la pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses protection sociale

Votre note est de

The average score is 66%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

2023 journee mondiale du refus de la misere miniature atdqm

Emploi décent : testez vos connaissances !

1 / 7

2 / 7

3 / 7

4 / 7

5 / 7

6 / 7

7 / 7

Votre note est de

The average score is 0%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

Inscription à la newsletter