La transition écologique ne se fera pas sans justice sociale 

Img journal atd

Abonnez-vous au journal d’ATD Quart Monde !

Et recevez de nos nouvelles chaques moi dans votre boîte aux lettres, tout en soutenant nos actions via votre abonnement.

Le Mouvement pour une Alternative Non-violente organise régulièrement des « débats de la non-violence » un peu partout en France. En janvier dernier, c’était à Nancy, dans un nouveau lieu, La Cantoche.

Ce soir-là, 30 personnes de toutes générations sont présentes dans la salle du bar-restaurant associatif bio, local et solidaire. Il est question de l’articulation entre justice sociale et transition écologique. Très rapidement, on entend dans le débat « Fin du monde, fin du mois, même combat ! ». Ce slogan, qui résume sans doute l’enjeu le plus crucial de notre siècle, fut prononcé à de nombreuses reprises au moment des manifestations des Gilets jaunes, fin 2018, en France. Il exprimait ce qui semblait alors être un défi : réduire les inégalités croissantes tout en préservant l’habitabilité de notre planète.

Pour beaucoup de participants au débat, ces deux enjeux sont considérés comme indissociables. La justice sociale est le moteur de la transition écologique, laquelle devient aussi un outil de réduction des inégalités. “Mais comment, concrètement, faire vivre cette affirmation quand une partie de la population se sent dépossédée des éléments essentiels pour une vie digne que sont le travail, l’alimentation de bonne qualité, la santé, l’éducation ?”

Les plus pauvres s’intéressent aussi à l’écologie !

Une membre d’ATD Quart Monde prend alors la parole pour dire que les plus pauvres sont sensibilisés à l’écologie, car ce sont eux qui sont les plus exposés à la hausse des températures, à la pollution et à la dégradation de la qualité de l’air. Les personnes confrontées à la précarité sont au quotidien souvent “plus écolos que les écolos” ! Elles mettent en œuvre des pratiques qui font durer les objets pour les remettre en état et les réutiliser, alors que la société de consommation pousse à jeter. « Ce sont les riches qui polluent le plus, pas les pauvres”, conclut-elle.

Certains participants mettent également en exergue la nécessité d’élargir le débat au niveau mondial. Ils constatent que les inégalités explosent entre les pays, avec leur lot de pauvreté et de migrations forcées, et les populations démunies sont les premières victimes des atteintes environnementales.

Des pistes d’espoir

Après un débat très riche, plusieurs pistes d’espoir ont été exprimées. Elles passent notamment par la réappropriation de l’espace du politique par les citoyennes et citoyens de façon à édifier un monde plus juste et plus durable. Le “Pacte pour la transition”, signé par de nombreuses organisations, dont le MAN, et par des milliers d’individus, a précisément pour ambition d’engager des mobilisations à l’échelle des territoires. Denys Crolotte, Mouvement pour une Alternative Non-violente

Cet article fait partie du journal Résistances publié chaque année à l’occasion de la Journée mondiale du refus de la misère, le 17 octobre.

 

Photo : © The Flower Thrower, Banksy

Partager

Quiz

En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté : le quiz !

1 / 9

En France, à combien est fixé le seuil de pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses assistanat

2 / 9

À combien s’élève le RSA pour une personne seule et sans enfant et avant déduction du forfait logement ?

2023 atdqm ideesfausses rsa

3 / 9

Il y a 20 ans, 20 % du budget dédié au RSA était alloué à l’accompagnement des allocataires. Selon vous a combien s'élève cette part aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses accompagnement

4 / 9

Quel pourcentage d’ayant-droits au RSA ne le demandent pas ?

2023 atdqm ideesfausses non recours

5 / 9

2023 atdqm ideesfausses chomage

6 / 9

A sa création en 1988, le RMI (ancêtre du RSA) avait été fixé à 49 % du SMIC. Selon vous, quel pourcentage du SMIC représente le RSA aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses rsavssmic

7 / 9

Les demandeurs d'asile peuvent percevoir les minima sociaux tels que le RSA.

2023 atdqm ideesfausses migrations

8 / 9

On estime que les émissions de CO2 des 10 % les plus aisés en France s’élèvent à 18,4 tonnes par an. A combien s'élèvent celles des 10% les plus modestes ?

2023 atdqm ideesfausses ecologie

9 / 9

Quelle part du budget de la protection sociale est aujourd'hui dédiée à la lutte contre la pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses protection sociale

Votre note est de

The average score is 66%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

2023 journee mondiale du refus de la misere miniature atdqm

Emploi décent : testez vos connaissances !

1 / 7

2 / 7

3 / 7

4 / 7

5 / 7

6 / 7

7 / 7

Votre note est de

The average score is 0%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

Inscription à la newsletter