La “Déclaration de Paris” exhorte à un changement de système

Img journal atd

Abonnez-vous au journal d’ATD Quart Monde !

Et recevez de nos nouvelles chaques moi dans votre boîte aux lettres, tout en soutenant nos actions via votre abonnement.

Créé en 2008 pour promouvoir le respect de l’esprit du sens originel de la Journée mondiale du refus de la misère, le Comité international 17 octobre a adopté la “Déclaration de Paris”. Il demande notamment à la communauté mondiale de “briser le cercle vicieux de la pauvreté”.

Nous n’avons pas besoin de charité, nous avons besoin de droits. La pauvreté est une violation des droits humains. Ce que nous voulons ce sont des résultats. On a besoin de révolutions, de transformations du système économique, social et politique injuste. C’est ainsi que nous pourrons changer les choses pour les années à venir.” Ces mots de conclusion prononcés par Aye Aye Win au Conseil économique, social et environnemental ont été salués par des applaudissements nourris dans l’hémicycle. Avec sa fougue, la présidente du Comité international 17 octobre a galvanisé l’auditoire en présentant la “Déclaration de Paris”, qui dresse pourtant un constat alarmant.

Dans ce texte adopté le 7 juin, les membres du Comité notent ainsi, “avec une vive inquiétude, que les inégalités sont à la hausse et que, chaque année, l’écart entre les riches et les pauvres s’élargit”. Ils estiment ainsi que la pandémie de Covid-19, les conflits actuels dans le monde et l’urgence climatique mettent en péril “les progrès réalisés au cours des deux dernières décennies en matière de réduction de la pauvreté”. “Les règles actuellement mises en œuvre ont été décidées par les plus puissants. Nous devons transformer le rapport de force”, a affirmé Aye Aye Win, présidente de ce Comité.

Un appel à l’action

Pour gagner cette bataille, nous devons prendre conscience que la pauvreté est un véritable fléau et nous devons rendre visible, partout dans le monde, ce problème”, a-t-elle ajouté. Le Comité note ainsi “avec fierté que la Dalle inaugurée à Paris en 1987 a été reproduite et consacrée au siège mondial des Nations Unies à New York et dans plus de 50 communautés régionales et locales du monde entier, comme un symbole universel des droits de l’Homme et de la dignité humaine”.

Ses membres demandent “instamment que cet appel à l’action […] soit clairement inscrit dans les constitutions nationales, promu et protégé dans les lois et politiques nationales”. Ils exhortent les gouvernements à “fournir des efforts particuliers pour atteindre les plus pauvres et les plus marginalisés qui ne sont pas entendus ou risquent d’être laissés pour compte” et à “entreprendre une action climatique inclusive et fondée sur les droits de l’Homme”. Pour “briser le cercle vicieux de la pauvreté”, le Comité international les appelle en outre à “reconnaître, valoriser et [se] nourrir de la richesse de la sagesse, de l’énergie et des ressources inépuisables grâce auxquelles les gens qui vivent dans la pauvreté peuvent contribuer au bien-être de nos communautés, de nos sociétés et, en fin de compte, de notre planète”. Pour Aye Aye Win, le message est clair : “La pauvreté n’est pas inévitable. C’est le résultat de choix économiques, politiques et sociaux. Nous avons besoin de remettre en question ce système. La priorité, c’est la dignité en pratique pour tous”.

Photo : Les membres du Comité international 17 octobre au Conseil économique, social et environnemental le 9 juin. © Carmen Martos, ATD Quart Monde

Partager

Quiz

En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté : le quiz !

1 / 9

En France, à combien est fixé le seuil de pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses assistanat

2 / 9

À combien s’élève le RSA pour une personne seule et sans enfant et avant déduction du forfait logement ?

2023 atdqm ideesfausses rsa

3 / 9

Il y a 20 ans, 20 % du budget dédié au RSA était alloué à l’accompagnement des allocataires. Selon vous a combien s'élève cette part aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses accompagnement

4 / 9

Quel pourcentage d’ayant-droits au RSA ne le demandent pas ?

2023 atdqm ideesfausses non recours

5 / 9

2023 atdqm ideesfausses chomage

6 / 9

A sa création en 1988, le RMI (ancêtre du RSA) avait été fixé à 49 % du SMIC. Selon vous, quel pourcentage du SMIC représente le RSA aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses rsavssmic

7 / 9

Les demandeurs d'asile peuvent percevoir les minima sociaux tels que le RSA.

2023 atdqm ideesfausses migrations

8 / 9

On estime que les émissions de CO2 des 10 % les plus aisés en France s’élèvent à 18,4 tonnes par an. A combien s'élèvent celles des 10% les plus modestes ?

2023 atdqm ideesfausses ecologie

9 / 9

Quelle part du budget de la protection sociale est aujourd'hui dédiée à la lutte contre la pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses protection sociale

Votre note est de

The average score is 63%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

2023 journee mondiale du refus de la misere miniature atdqm

Emploi décent : testez vos connaissances !

1 / 7

2 / 7

3 / 7

4 / 7

5 / 7

6 / 7

7 / 7

Votre note est de

The average score is 0%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

Inscription à la newsletter