Inauguration de la Maison des familles de Toulouse le 4 février.

Img journal atd

Abonnez-vous au journal d’ATD Quart Monde !

Et recevez de nos nouvelles chaques moi dans votre boîte aux lettres, tout en soutenant nos actions via votre abonnement.

Une Maison des familles a été inaugurée à Toulouse le 4 février. Portée par ATD Quart Monde, Apprentis d’Auteuil, le Secours Catholique et Cités Caritas, cette structure est la quinzième en France. Elle permet aux familles de créer des liens, de s’entraider et de faire des activités ensemble pour sortir de l’isolement.

« Le 20 novembre nous fêtions les 30 ans de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant. A cette occasion, la Maison des Familles de Nantes – St Herblain et la Maison des Familles de Toulouse ont souhaité mener une action commune : établir une correspondance en s’échangeant de jolis oiseaux symbolisant les droits de l’enfant. Cette animation a été créée par ATD Quart Monde, association partenaire de nos deux Maisons des Familles.

A Toulouse, ce sont les parents qui se sont les premiers saisis du sujet. Ils ont pu échanger autour des différents droits des enfants lors d’une après-midi à la Maison des Familles. Au début de l’échange, chaque parent énonçait un droit en rapport avec sa situation, parfois très difficile (un logement, des papiers…).

« Le plus important pour moi c’est que mon enfant ait un toit […] et une chambre pour elle toute seule » Badra maman de Bedra ( 12 ans )

Au final, ils se sont tous rejoints sur l’idée que le droit le plus évident était celui de rire, de jouer et de rêver.

« C’est une évidence d’avoir le droit de rire, c’est comme un ange l’enfant » Imène maman de Aïcha (20 mois)

Après ce bel échange qui aurait pu se poursuivre sans fin, ils ont été invités à inscrire le droit le plus important pour eux sur un oiseau. Ces oiseaux, accompagnés de ceux réalisés par les enfants, ont été envoyés à la Maison des Familles de Nantes. Tous sont impatients de recevoir les oiseaux de Nantes !

Du côté de Nantes, le mercredi après-midi du 20 novembre a été consacré à l’anniversaire de la CIDE, autour d’un temps parents-enfants. Avec les 7 parents et 12 enfants présents, nous avons commencé par regarder un court dessin animé réalisé par Unicef, qui a suscité beaucoup d’échanges. Z., 11 ans, nous a par exemple expliqué que par sa mission de médicatrice à l’école, elle était attentive aux droits des enfants. Un jeu a permis à tous de se familiariser avec les 12 principaux droits. Chacun a ensuite pu colorier son oiseau et y indiquer le droit le plus important. Plusieurs oiseaux ont porté sur la relation aux autres liens : « avoir une famille », « avoir des amis », « le droit d’aimer et d’être aimé ». Nos oiseaux se sont envolés début décembre pour Toulouse, dans une enveloppe décorée par les enfants.

Quelques semaines plus tard…

Les oiseaux Nantais sont bien arrivés à Toulouse, et les oiseaux Toulousains sont parvenus à Nantes. Ils sont magnifiques. Ils sont venus rajouter de la couleur sur les murs de nos Maisons. Un grand merci à tous les participants ! Ce petit échange a permis de créer un pont entre nos deux Maisons… et donne l’envie de se rencontrer un jour ! »

Désormais les oiseaux de la Maison des Familles de Nantes décorent celle de Toulouse

« Ici, des personnes qui ne se seraient jamais rencontrées ont la chance de se connaître en partageant un point commun, celui d’élever un enfant », affirme Coraline, une jeune maman venue assister à l’inauguration de la Maison des familles de Toulouse.

Depuis l’ouverture du lieu, en septembre dernier, elle vient très régulièrement avec son fils, âgé d’un an, pour discuter avec d’autres parents, cuisiner, faire des ateliers artistiques et participer aux repas partagés.

Plus de 60 familles ont déjà été accueillies, certaines vivent en squat ou à l’hôtel social, d’autres sont dans des conditions moins précaires, mais toutes souhaitent, pour quelques heures, rompre l’isolement. « Ce lieu nous permet de sortir un temps de notre rôle de parent, il nous aide à nous revaloriser en tant que personne », poursuit Coraline. « Les familles décident ce qu’elles veulent faire ici, de la cuisine, de l’art, des sorties… Les deux salariés et les huit bénévoles sont là pour mettre tout cela en musique », explique Nicole Valencie, alliée d’ATD Quart Monde et bénévole à la Maison des familles. Chaque parent peut ainsi partager son savoir-faire et ses passions en animant des ateliers, pendant lesquels enfants et adultes se retrouvent. Pour l’inauguration, l’ensemble du buffet a ainsi été confectionné par les familles.

 

Un lieu de création de liens

La Maison des familles offre également une ouverture vers l’extérieur, en organisant des moments partagés avec la crèche voisine, mais aussi en proposant des excursions dans les parcs, au musée ou au théâtre. « On partage des moments de jeux et de détente. Cela me permet d’allier du temps avec mon fils et du temps pour moi, car je sais qu’il y a toujours un autre adulte pour veiller sur lui. Tout le monde est très solidaire ici », précise Sandrine, mère d’un jeune garçon de 3 ans.

« C’est un lieu de partage et de création de liens. Il permet aux parents de reprendre confiance dans leurs capacités éducatives, d’être forces de propositions », indique Marc Beauvais, président de la Maison des Familles de Toulouse. L’objectif est désormais d’accueillir 250 personnes par an »   

 

Laisser un commentaire

Partager

Quiz

En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté : le quiz !

1 / 9

En France, à combien est fixé le seuil de pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses assistanat

2 / 9

À combien s’élève le RSA pour une personne seule et sans enfant et avant déduction du forfait logement ?

2023 atdqm ideesfausses rsa

3 / 9

Il y a 20 ans, 20 % du budget dédié au RSA était alloué à l’accompagnement des allocataires. Selon vous a combien s'élève cette part aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses accompagnement

4 / 9

Quel pourcentage d’ayant-droits au RSA ne le demandent pas ?

2023 atdqm ideesfausses non recours

5 / 9

2023 atdqm ideesfausses chomage

6 / 9

A sa création en 1988, le RMI (ancêtre du RSA) avait été fixé à 49 % du SMIC. Selon vous, quel pourcentage du SMIC représente le RSA aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses rsavssmic

7 / 9

Les demandeurs d'asile peuvent percevoir les minima sociaux tels que le RSA.

2023 atdqm ideesfausses migrations

8 / 9

On estime que les émissions de CO2 des 10 % les plus aisés en France s’élèvent à 18,4 tonnes par an. A combien s'élèvent celles des 10% les plus modestes ?

2023 atdqm ideesfausses ecologie

9 / 9

Quelle part du budget de la protection sociale est aujourd'hui dédiée à la lutte contre la pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses protection sociale

Votre note est de

The average score is 69%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

2023 journee mondiale du refus de la misere miniature atdqm

Emploi décent : testez vos connaissances !

1 / 7

2 / 7

3 / 7

4 / 7

5 / 7

6 / 7

7 / 7

Votre note est de

The average score is 0%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

Inscription à la newsletter