Faciliter l’engagement de chacun contre la grande exclusion

Img journal atd

Abonnez-vous au journal d’ATD Quart Monde !

Et recevez de nos nouvelles chaques moi dans votre boîte aux lettres, tout en soutenant nos actions via votre abonnement.

La Cloche et la Fondation Abbé Pierre ont rassemblé des citoyens, des bénévoles, des personnes accueillies et des professionnels de l’action sociale et de la lutte contre les exclusions, autour d’un groupe de travail sur l’engagement citoyen dont la restitution s’est tenue en juin 2021.

Face à une augmentation du nombre de personnes sans domicile et un isolement de plus en plus préoccupant de ce public, de nombreux citoyens voudraient agir, mais ne savent pas comment faire. Dans un même temps, les associations, elles, rencontrent des difficultés à intégrer et accompagner ceux qui souhaiteraient s’engager. Elles peinent par ailleurs à sortir du rapport aidant-aidé traditionnel en proposant du bénévolat aux personnes accompagnées. C’est dans ce contexte qu’un groupe de travail s’est formé, afin de construire des messages, des bonnes pratiques et des outils pour permettre à chacun de trouver sa place dans l’action et d’apporter sa contribution.

Nasser, bénévole sans domicile de La Cloche, estime ainsi que participer aux actions de cette association “peut servir de levier, de tremplin pour sortir d’un environnement d’exclusion ou de fracture sociale dont la personne est victime, se réapproprier petit à petit un regard et un jugement propre, puis (re)devenir progressivement acteur dans la société et (re)trouver sa place en tant que personne et citoyen”.

Bénévolat inclusif

Les différents acteurs du groupe de travail ont pu, au cours de quatre ateliers, définir les enjeux auxquels sont confrontées les associations qui souhaitent instaurer du bénévolat : donner l’envie aux citoyens de s’investir de manière pérenne, rendre les actions locales existantes complémentaires afin d’éviter les doublons, instaurer un bénévolat inclusif, malgré bien souvent un manque de moyens.

La création d’une plateforme commune, regroupant les outils et méthodes de chacune des associations, est l’une des pistes de solution évoquées par le groupe de travail afin de répondre aux différents freins au bénévolat inclusif : outils et communications des associations inadaptés (barrière de la langue ou fracture numérique), manque de légitimité et de confiance en soi, vulnérabilités psychologiques ou économiques, instabilité des situations…

Par ailleurs, la mise en place d’une bourse au bénévolat a été imaginée pour faciliter l’engagement des plus exclus. Elle recenserait et classerait l’intégralité des missions accessibles aux personnes en situation de précarité ou d’exclusion par catégories : activités manuelles, aides administratives, sensibilisation, intendance, etc. Elle permettrait ainsi aux structures de se mettre en lien direct avec une association afin de proposer des missions adaptées aux envies et contraintes des personnes qu’elles accompagnent.

La Cloche mène d’autres travaux de réflexion en parallèle et souhaite développer un guide sur l’inclusion sociale des personnes sans domicile, pour donner à chacun d’entre nous le pouvoir d’agir. La Cloche

Téléchargez Résistances

Photo : © La Cloche

Partager

Quiz

En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté : le quiz !

1 / 9

En France, à combien est fixé le seuil de pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses assistanat

2 / 9

À combien s’élève le RSA pour une personne seule et sans enfant et avant déduction du forfait logement ?

2023 atdqm ideesfausses rsa

3 / 9

Il y a 20 ans, 20 % du budget dédié au RSA était alloué à l’accompagnement des allocataires. Selon vous a combien s'élève cette part aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses accompagnement

4 / 9

Quel pourcentage d’ayant-droits au RSA ne le demandent pas ?

2023 atdqm ideesfausses non recours

5 / 9

2023 atdqm ideesfausses chomage

6 / 9

A sa création en 1988, le RMI (ancêtre du RSA) avait été fixé à 49 % du SMIC. Selon vous, quel pourcentage du SMIC représente le RSA aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses rsavssmic

7 / 9

Les demandeurs d'asile peuvent percevoir les minima sociaux tels que le RSA.

2023 atdqm ideesfausses migrations

8 / 9

On estime que les émissions de CO2 des 10 % les plus aisés en France s’élèvent à 18,4 tonnes par an. A combien s'élèvent celles des 10% les plus modestes ?

2023 atdqm ideesfausses ecologie

9 / 9

Quelle part du budget de la protection sociale est aujourd'hui dédiée à la lutte contre la pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses protection sociale

Votre note est de

The average score is 63%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

2023 journee mondiale du refus de la misere miniature atdqm

Emploi décent : testez vos connaissances !

1 / 7

2 / 7

3 / 7

4 / 7

5 / 7

6 / 7

7 / 7

Votre note est de

The average score is 0%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

Inscription à la newsletter