Au conseil de l’Europe, Steven demande que “la parole des jeunes soit mieux prise en compte”

Img journal atd

Abonnez-vous au journal d’ATD Quart Monde !

Et recevez de nos nouvelles chaques moi dans votre boîte aux lettres, tout en soutenant nos actions via votre abonnement.

Membre du groupe jeunes d’Alsace, Steven a participé à la semaine organisée par la Dynamique jeunesse européenne d’ATD Quart Monde, du 24 au 28 avril, au Conseil de l’Europe, à Strasbourg.

J’ai fini la semaine un peu épuisé, mais fier du travail accompli. J’en ai même pleuré. C’est quand même la fin d’un travail de plus d’un an”, raconte Steven. À 18 ans, il était l’un des plus jeunes des 28 participants venus de Roumanie, de Belgique, d’Irlande, de Suisse, de Grande-Bretagne, de Pologne, du Luxembourg ou de France pour présenter le message et les propositions du Mouvement, afin d’améliorer la vie des jeunes en situation de pauvreté. Trois thèmes, travaillés en petits groupes et en séances plénières, ont été retenus : le harcèlement et la discrimination, l’isolement, et le manque de choix pour les jeunes.

Steven a choisi le thème du harcèlement, qui lui parle beaucoup. “J’ai été placé à l’âge de 20 mois dans un foyer. Certaines personnes changent de comportement dès qu’elles apprennent où tu vis. Elles te harcèlent, te disent que tu finiras pauvre, sous les ponts, en prison, que tu n’auras pas de travail. Ces paroles blessent énormément”, raconte-t-il.

Un monde de jugement

Au Conseil de l’Europe, les jeunes ont partagé leurs histoires et Steven a remarqué que tous avaient “à peu près le même vécu”. Ils ont écrit tous ensemble le parcours d’un personnage fictif, Pedro, ayant vécu des situations de harcèlement. Leur récit montre le manque de réaction des adultes autour de lui, les conséquences psychologiques et l’isolement du jeune homme dans lequel Steven s’est retrouvé. “On a essayé de faire comprendre aux professionnels qu’à un moment donné les jeunes ont besoin d’aide. S’ils viennent se confier, il ne faut pas les envoyer balader. On aimerait que la parole des jeunes soit mieux prise en compte et que les adultes sachent comment réagir face à ces situations”, souligne Steven.

Il aimerait également que les difficultés vécues par les jeunes soient davantage visibles dans les médias et sur les réseaux sociaux. “Plutôt que de mettre tout le temps des publicités pour des boissons ou autres, il faudrait des petits films sur tout ce qui se vit dans le vrai monde, pour faire comprendre aux autres ces situations de harcèlement, de discrimination, d’isolement, et les faire réagir. J’aimerais faire comprendre aux politiques qu’on vit dans un monde de jugement, sans cesse. Il faudrait agir face à ça”, propose-t-il.

Steven avoue que cette semaine intense en émotions l’a “un peu chamboulé”. “Cela demande beaucoup de concentration. Mais ça m’a fait du bien aussi de pouvoir parler de mes problèmes et de porter la parole d’autres jeunes qui n’ont pas eu l’occasion de venir.” Il est également fier d’avoir servi de guide au groupe pour visiter la cathédrale de Strasbourg. Avec son t-shirt signé par tous les participants, il a repris le chemin de sa formation d’agent de sécurité. Il espère maintenant que ce travail mené au niveau européenne sera pas simplement classé dans les archives, mais sera entendu”.

Cet article est extrait du Journal d’ATD Quart Monde de juin 2023.

Photo : Steven au Conseil de l’Europe, avril 2023. © Peps, ATD Quart Monde

Partager

Quiz

En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté : le quiz !

1 / 9

En France, à combien est fixé le seuil de pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses assistanat

2 / 9

À combien s’élève le RSA pour une personne seule et sans enfant et avant déduction du forfait logement ?

2023 atdqm ideesfausses rsa

3 / 9

Il y a 20 ans, 20 % du budget dédié au RSA était alloué à l’accompagnement des allocataires. Selon vous a combien s'élève cette part aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses accompagnement

4 / 9

Quel pourcentage d’ayant-droits au RSA ne le demandent pas ?

2023 atdqm ideesfausses non recours

5 / 9

2023 atdqm ideesfausses chomage

6 / 9

A sa création en 1988, le RMI (ancêtre du RSA) avait été fixé à 49 % du SMIC. Selon vous, quel pourcentage du SMIC représente le RSA aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses rsavssmic

7 / 9

Les demandeurs d'asile peuvent percevoir les minima sociaux tels que le RSA.

2023 atdqm ideesfausses migrations

8 / 9

On estime que les émissions de CO2 des 10 % les plus aisés en France s’élèvent à 18,4 tonnes par an. A combien s'élèvent celles des 10% les plus modestes ?

2023 atdqm ideesfausses ecologie

9 / 9

Quelle part du budget de la protection sociale est aujourd'hui dédiée à la lutte contre la pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses protection sociale

Votre note est de

The average score is 66%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

2023 journee mondiale du refus de la misere miniature atdqm

Emploi décent : testez vos connaissances !

1 / 7

2 / 7

3 / 7

4 / 7

5 / 7

6 / 7

7 / 7

Votre note est de

The average score is 0%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

Inscription à la newsletter