ATD Quart Monde analyse deux ans de pandémie dans une étude participative

Img journal atd

Abonnez-vous au journal d’ATD Quart Monde !

Et recevez de nos nouvelles chaques moi dans votre boîte aux lettres, tout en soutenant nos actions via votre abonnement.

Dans un rapport d’étude participative, douze personnes en situation de pauvreté et treize professionnels de santé et du social engagés dans le réseau Wresinski Santé d’ATD Quart Monde analysent ensemble deux ans de pandémie Covid-19 et formulent des recommandations.

 

Largement nourrie de l’expérience et de la parole directes des personnes concernées, cette étude – réalisée dans le cadre du Fonds National de Démocratie Sanitaire – met en avant les effets de cette période de crise sur la santé des personnes en situation de précarité et l’impact de cette situation sur leurs conditions de vie et sur leurs droits. Alors que la crise a touché tous les domaines de la vie et affecté la santé dans toutes ses dimensions, l’étude s’attache notamment à analyser les effets de cette pandémie dans cinq domaines : l’accès aux droits et aux soins, la santé mentale et physique, la vaccination et le pass sanitaire, l’alimentation, le numérique.

Visuel Restez chez vous et inégalités de logement

 

Cette étude démontre que la pandémie et ses conséquences ont révélé et amplifié, dans de nombreux domaines, des vulnérabilités que beaucoup de personnes vivent au quotidien en temps ordinaire. En outre, l’étude montre que :

  • Les messages et instructions contradictoires ont largement entamé la confiance des populations et la crédibilité des autorités  : “Le gouvernement, ils ne savent pas où ils en sont alors nous… un coup noir, un coup blanc, ça trotte dans la tête”
  • La non-confiance a été amplifiée par la peur, atténuée par la posture professionnelle :”On nous apprend à avoir peur les uns des autres.
  • Tout fermer brutalement a eu des conséquences graves :  “Au moment où on en a le plus besoin, le soutien psychologique s’arrête.”
  • Conserver des liens humains et la possibilité de contacts humains, est vital : “J’ai pris l’habitude de ne plus sortir (…). L’isolement est un cercle vicieux”
  • La liberté de choisir a été mise à mal, or elle s’avère un bien encore plus précieux quand on vit la pauvreté : “Pour me sentir libre (…), pouvoir choisir et faire valoir ce droit

 

Ces constats ont également permis de formuler des préconisations dans différents domaines allant de l’accès aux soins à la communication sanitaire en passant par la vaccination, l’alimentation, le logement, les liens sociaux, la participation, etc. Elles s’articulent autour de trois recommandations socles et de huit ambitions, déclinées en 30 préconisations.

 

 

En outre, le rapport propose d’établir et mettre en œuvre un plan social orange (par analogie aux plans blancs) pour une gestion anticipée et organisée de nature à coordonner et mettre en œuvre toutes les actions de proximité auprès des personnes en situation de précarité en temps de crise.

 

 

Crise liée à la pandémie Covid-19. Personnes en situation de précarité-pauvreté et professionnels de santé analysent ensemble la période et formulent des recommandations, Rapport d’étude participative menée par ATD Quart Monde, mars 2022.

Téléchargez la synthèse du rapport
Téléchargez
le rapport complet

 

Partager

Quiz

En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté : le quiz !

1 / 9

En France, à combien est fixé le seuil de pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses assistanat

2 / 9

À combien s’élève le RSA pour une personne seule et sans enfant et avant déduction du forfait logement ?

2023 atdqm ideesfausses rsa

3 / 9

Il y a 20 ans, 20 % du budget dédié au RSA était alloué à l’accompagnement des allocataires. Selon vous a combien s'élève cette part aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses accompagnement

4 / 9

Quel pourcentage d’ayant-droits au RSA ne le demandent pas ?

2023 atdqm ideesfausses non recours

5 / 9

2023 atdqm ideesfausses chomage

6 / 9

A sa création en 1988, le RMI (ancêtre du RSA) avait été fixé à 49 % du SMIC. Selon vous, quel pourcentage du SMIC représente le RSA aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses rsavssmic

7 / 9

Les demandeurs d'asile peuvent percevoir les minima sociaux tels que le RSA.

2023 atdqm ideesfausses migrations

8 / 9

On estime que les émissions de CO2 des 10 % les plus aisés en France s’élèvent à 18,4 tonnes par an. A combien s'élèvent celles des 10% les plus modestes ?

2023 atdqm ideesfausses ecologie

9 / 9

Quelle part du budget de la protection sociale est aujourd'hui dédiée à la lutte contre la pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses protection sociale

Votre note est de

The average score is 66%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

2023 journee mondiale du refus de la misere miniature atdqm

Emploi décent : testez vos connaissances !

1 / 7

2 / 7

3 / 7

4 / 7

5 / 7

6 / 7

7 / 7

Votre note est de

The average score is 0%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

Inscription à la newsletter