À voir en décembre 2021

Img journal atd

Abonnez-vous au journal d’ATD Quart Monde !

Et recevez de nos nouvelles chaques moi dans votre boîte aux lettres, tout en soutenant nos actions via votre abonnement.

La chronique de Bella Lehmann-Berdugo

 

Mica

Ismaël Ferroukhi. Fiction. Maroc. 22 décembre.

Pour nourrir sa famille, Mica, douze ans, travaille dans un club de tennis chic de Casablanca, sous la houlette d’un vieil homme, Hajj Kadour, lui-même homme à tout faire et gardien du lieu. Il est copieusement malmené, humilié par les enfants riches. Une professeure le prend sous son aile et l’initie au tennis. Il est doué, il peut changer son destin. Un récit un peu caricatural, plein de bonnes intentions, entrecoupé de scènes justes (la découverte de la mer, le dernier match). On sent que l’acteur protagoniste veut bien faire.

 

Tilo Koto

Sophie Bachelier et Valérie Malek. Documentaire. France. VOST. 15 décembre.

Yancouba Badji, Sénégalais, se retrouve en Tunisie au Centre d’accueil de migrants vulnérables. Du Soudan au Tchad, à la Libye, au Mali, il raconte le racket partout, les tortures, les suspicions, la maltraitance au Maghreb, entouré de camarades d’infortune, jeunes aux regards terribles. Grâce à la peinture, un art naïf et fort, il refait surface. De retour en Casamance, auprès de sa mère, il n’a de cesse de mettre en garde la jeunesse sur les réalités du voyage et de laisser des traces par ses dessins.

 

Lingui les liens sacrés

Mahamat-Saleh Haroun. France. Fiction. VOST. 8 décembre.

À N’Djaména au Tchad, Amina vit seule avec Maria, sa fille unique de 15 ans. Celle-ci est enceinte. Dans une culture où la religion et la loi interdisent l’avortement, la mère va accepter petit à petit la décision de sa fille et l’aider. Le poids de l’école, de la famille, des différences sociales, du voisinage, la violence des non-dits, la solidarité et la complicité entre femmes sont la toile de fond d’une éternelle histoire qui sévit encore aujourd’hui.

Debout les femmes

François Ruffin et Gilles Perret. Documentaire. France. Sortie 13 octobre 2021. Distribution : contact@jour2fete.com

Les deux parlementaires Bruno Bonnell et François Ruffin, que tout oppose mais pas tant que ça…font leur “show” et partent à la rencontre de femmes de terrain, aides-soignantes à domicile ou femmes de ménage. Leurs conditions de travail sont injustement prises en compte. Chacune s’exprime posément, intelligemment. Le final inventif et jubilatoire ne doit pas faire oublier que la proposition de loi- à laquelle elles avaient été associées- n’a pas été adoptée.

Au cœur du bois

Claus Drexel. Documentaire. France. 8 décembre. En partenariat avec l’association Aux captifs la libération.

Des femmes trans ou pas, étrangères ou françaises, exercent le “plus vieux métier du monde” au Bois de Boulogne, certaines dans une camionnette confortable, d’autres dans les allées, exposées au froid, aux agressions. Photographiées dans un écrin de verdure ou dans leur décor intérieur, écoutées avec respect, elles se confient sans fausse pudeur. Certaines prostituées disent l’exclusion de leur famille, d’autres l’hypocrisie de gouvernements successifs, par exemple des impôts, mais pas de couverture sociale. D’autres révèlent leurs revenus, autrefois meilleurs qu’aujourd’hui. Les clients sont parfois des policiers ou des militaires.  Il s’agit de personnes indépendantes, à leur compte, loin de réseaux mafieux mais la loi de pénalisation des clients a paupérisé ces travailleuses et rendu plus précaires les autres. Elles ont une parole franche et lucide sur elles-mêmes et le monde qui les entoure. Un regard anti conformiste sur des êtres humains avant tout, sans jugement.

Ailleurs partout

Isabelle Ingold et Vivianne Perelmuter.. Documentaire. Belgique. VOST. 1er décembre.

Shahin, jeune Iranien, demandeur d’asile, seul en Angleterre après le périple Turquie, Grèce, Londres. Des interrogatoires se croisent, mêlés à des conversations téléphoniques avec sa mère, des images de routes nocturnes, d’autres provenant de caméras de surveillance, une ville minière froide et pluvieuse de bout du monde. Une angoisse sourde, parfois une colère rentrée naissent de l’attente sans fin : “On est sans projet, on n’a rien à faire”. Une expérience sensorielle d’étrange étrangeté.

 

Retrouvez ici d’autres films conseillés par Bella Lehmann–Berdugo

Partager

Quiz

En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté : le quiz !

1 / 9

En France, à combien est fixé le seuil de pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses assistanat

2 / 9

À combien s’élève le RSA pour une personne seule et sans enfant et avant déduction du forfait logement ?

2023 atdqm ideesfausses rsa

3 / 9

Il y a 20 ans, 20 % du budget dédié au RSA était alloué à l’accompagnement des allocataires. Selon vous a combien s'élève cette part aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses accompagnement

4 / 9

Quel pourcentage d’ayant-droits au RSA ne le demandent pas ?

2023 atdqm ideesfausses non recours

5 / 9

2023 atdqm ideesfausses chomage

6 / 9

A sa création en 1988, le RMI (ancêtre du RSA) avait été fixé à 49 % du SMIC. Selon vous, quel pourcentage du SMIC représente le RSA aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses rsavssmic

7 / 9

Les demandeurs d'asile peuvent percevoir les minima sociaux tels que le RSA.

2023 atdqm ideesfausses migrations

8 / 9

On estime que les émissions de CO2 des 10 % les plus aisés en France s’élèvent à 18,4 tonnes par an. A combien s'élèvent celles des 10% les plus modestes ?

2023 atdqm ideesfausses ecologie

9 / 9

Quelle part du budget de la protection sociale est aujourd'hui dédiée à la lutte contre la pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses protection sociale

Votre note est de

The average score is 66%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

2023 journee mondiale du refus de la misere miniature atdqm

Emploi décent : testez vos connaissances !

1 / 7

2 / 7

3 / 7

4 / 7

5 / 7

6 / 7

7 / 7

Votre note est de

The average score is 0%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

Inscription à la newsletter