À la Maison Quart Monde de Paris, “on essaye d’oublier un peu ses soucis”

Img journal atd

Abonnez-vous au journal d’ATD Quart Monde !

Et recevez de nos nouvelles chaques moi dans votre boîte aux lettres, tout en soutenant nos actions via votre abonnement.

La Maison Quart Monde de Paris ouvre ses portes chaque mardi et jeudi après-midi et propose un soutien pour les démarches administratives et l’accès aux droits, mais aussi des activités culturelles et artistiques.

Assise sur le canapé rouge, Naïma tricote en silence. Elle garde son bonnet et son manteau, comme si elle n’allait rester que quelques minutes. Pourtant, quasiment tous les jeudis, elle vient se détendre pendant près de deux heures dans ce local chaleureux, rempli de livres, de dessins et de photos. “Ici,on essaye d’oublier un peu ses soucis, de décompresser. Chez moi, je me concentre sur la paperasse et les problèmes à résoudre”, explique-t-elle. À côté d’elle, Jean-Luc dessine, “comme un grand gosse”, dit-il en riant. Habitant le quartier depuis 31 ans, lui aussi est un habitué des permanences de la Maison Quart Monde. “Ça me fait oublier ma solitude, même si j’ai vécu seul tellement longtemps que je préfère quand c’est silencieux”, explique-t-il. Dès qu’il y a trop de monde, Jean-Luc préfère se mettre à l’écart. Il va jeter un œil au grand puzzle en cours de réalisation, installé sur une table. Abandonnant son sourire quelques secondes, il marmonne : “j’ai trop souvent été cette pièce rapportée de la société. J’ai un goût amer sur ce qu’est la vie”.

Tisser des liens

La permanence se remplit doucement. Les habitués s’installent, prennent un café et discutent. Naïma apprend à monter des mailles à Alix, volontaire permanente, et partage ses recettes de cuisine avec Jeannette. Installé à la table, Michel rêve de partir à la Réunion en regardant des photos et termine discrètement la tablette de chocolat. Pénélope, volontaire permanente, lit un livre pour enfants à Gounedi, qui souhaite perfectionner son français. Cela fait quelques semaines qu’il vient ici, à la recherche de compagnie, mais aussi de soutien pour obtenir sa domiciliation et sa carte de séjour. Un jeune homme, Najiib, pousse timidement la porte de la Maison Quart Monde. C’est la Mission locale, organisme chargé de l’accompagnement des 16-25 ans, qui lui a conseillé de passer. Pénélope l’accueille, puis elle prend rendez-vous avec lui le lendemain pour l’accompagner dans ses démarches et faire le lien avec un centre d’accueil.

Nous sommes là pour accueillir les gens, proposer un soutien pour l’accès aux droits et tisser des liens avec des partenaires du quartier. Les personnes viennent beaucoup pour des problèmes de logement, mais aussi pour des questions liées au harcèlement moral au travail ou à un divorce. Quand on sent qu’elles ont de grosses difficultés à plusieurs niveaux, nous essayons toujours de faire quelque chose”, explique Mansor, volontaire permanent et coordinateur de la Maison Quart Monde de Paris. L’équipe propose aussi son aide pour remplir des dossiers de financement pour l’accès au droit aux vacances.

Au-delà des permanences les mardis et jeudis, la Maison Quart Monde organise aussi des ateliers d’écriture, de réflexologie, des conférences, des ciné-clubs… Chaque mois, une sortie au théâtre ou au musée est également programmée, grâce à des partenariats notamment avec le musée du Louvre ou encore la Comédie-Française. “Ici, il y a une bonne ambiance, on rigole, parfois les gens partagent aussi leurs peines, on s’écoute”, conclut Mansor.

Cet article est extrait du Journal d’ATD Quart Monde de mai 2023.

Contact : Maison Quart Monde de Paris, 29 rue de Tanger, 75019 Paris

 

Photo : Une permanence à la Maison Quart Monde de Paris. © Julie Clair-Robelet

Laisser un commentaire

Partager

Quiz

En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté : le quiz !

1 / 9

En France, à combien est fixé le seuil de pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses assistanat

2 / 9

À combien s’élève le RSA pour une personne seule et sans enfant et avant déduction du forfait logement ?

2023 atdqm ideesfausses rsa

3 / 9

Il y a 20 ans, 20 % du budget dédié au RSA était alloué à l’accompagnement des allocataires. Selon vous a combien s'élève cette part aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses accompagnement

4 / 9

Quel pourcentage d’ayant-droits au RSA ne le demandent pas ?

2023 atdqm ideesfausses non recours

5 / 9

2023 atdqm ideesfausses chomage

6 / 9

A sa création en 1988, le RMI (ancêtre du RSA) avait été fixé à 49 % du SMIC. Selon vous, quel pourcentage du SMIC représente le RSA aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses rsavssmic

7 / 9

Les demandeurs d'asile peuvent percevoir les minima sociaux tels que le RSA.

2023 atdqm ideesfausses migrations

8 / 9

On estime que les émissions de CO2 des 10 % les plus aisés en France s’élèvent à 18,4 tonnes par an. A combien s'élèvent celles des 10% les plus modestes ?

2023 atdqm ideesfausses ecologie

9 / 9

Quelle part du budget de la protection sociale est aujourd'hui dédiée à la lutte contre la pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses protection sociale

Votre note est de

The average score is 67%

0%

Ceci fermera dans 0 secondes

2023 journee mondiale du refus de la misere miniature atdqm

Emploi décent : testez vos connaissances !

1 / 7

2 / 7

3 / 7

4 / 7

5 / 7

6 / 7

7 / 7

Votre note est de

The average score is 0%

0%

Ceci fermera dans 0 secondes

Inscription à la newsletter