Boutique

10,00  TTC

Huguette Boissonnat Pelsy, Caroline Desprès, Delphine Mion, Nathalie Victor, Jeanne-Dominique Billiotte

Un toit, ma santé et moi [30]

Un chez-soi quand on est pauvre.

Sur les questions sociologiques et de santé environnementale liées au mal-logement, les plus pauvres sont une nouvelle fois lanceurs d’alerte.

Description

Quand on aborde la question de la santé à l’épreuve du logement chez les plus pauvres, bien souvent les visages se ferment. Insalubrité, nuisances, nuisibles, accidents domestiques… sont leur lot quotidien.

ATD Quart Monde, en lien avec la ville de Bagnolet, a mené une étude exploratoire sur la qualité de l’air intérieur de logements signalés comme insalubres. Les résultats alarmants quant à la multi-exposition des ménages en grande pauvreté aux particules dangereuses ont conduit à des préconisations mais aussi révélé leurs limites. Oui, le mal-logement a un impact majeur sur la santé. Mais comment, par exemple, aérer son logement quand on habite une cave ?

Pour qu’un endroit remplisse les conditions d’habitabilité, il faut « plus que des murs et un toit ». Un homme nous dit : « En prison, on a cela, un toit, des murs, oui, mais on n’a pas la clef. » Alors quand on a enfin « la clef », synonyme de liberté, de sécurité, d’un chez-soi qui permet de s’ancrer, de se construire, d’avoir accès à ses droits, savoir qu’on s’empoisonne en respirant, sans pouvoir rien faire contre cela, c’est la double-peine.

En termes de santé environnementale et d’exposome – soit l’ensemble des expositions environnementales subies toute au long d’une vie -, comme sur les questions sociologiques associées au logement, les plus pauvres sont des lanceurs d’alerte, parce qu’ils subissent de plein fouet, avant tout le monde et plus fortement, les conséquences négatives des évolutions de notre société. S’imprégner des soixante-dix années de réflexion et d’action du Mouvement ATD Quart Monde, de ses analyses sur les racines du mal-logement, sur l’histoire du Quart Monde et de son errance, c’est rejoindre le combat universel pour le droit à habiter.

 

Téléchargez l’intégralité du document gratuitement en suivant le lien en haut à gauche, sous le visuel de couverture.

Détails du produit

Thème(s) : ,
Date de parution : 2023
ISBN : 978-2-493176-08-0
Nombre de pages : 132
Quiz

En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté : le quiz !

1 / 9

En France, à combien est fixé le seuil de pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses assistanat

2 / 9

À combien s’élève le RSA pour une personne seule et sans enfant et avant déduction du forfait logement ?

2023 atdqm ideesfausses rsa

3 / 9

Il y a 20 ans, 20 % du budget dédié au RSA était alloué à l’accompagnement des allocataires. Selon vous a combien s'élève cette part aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses accompagnement

4 / 9

Quel pourcentage d’ayant-droits au RSA ne le demandent pas ?

2023 atdqm ideesfausses non recours

5 / 9

2023 atdqm ideesfausses chomage

6 / 9

A sa création en 1988, le RMI (ancêtre du RSA) avait été fixé à 49 % du SMIC. Selon vous, quel pourcentage du SMIC représente le RSA aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses rsavssmic

7 / 9

Les demandeurs d'asile peuvent percevoir les minima sociaux tels que le RSA.

2023 atdqm ideesfausses migrations

8 / 9

On estime que les émissions de CO2 des 10 % les plus aisés en France s’élèvent à 18,4 tonnes par an. A combien s'élèvent celles des 10% les plus modestes ?

2023 atdqm ideesfausses ecologie

9 / 9

Quelle part du budget de la protection sociale est aujourd'hui dédiée à la lutte contre la pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses protection sociale

Votre note est de

The average score is 63%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

2023 journee mondiale du refus de la misere miniature atdqm

Emploi décent : testez vos connaissances !

1 / 7

2 / 7

3 / 7

4 / 7

5 / 7

6 / 7

7 / 7

Votre note est de

The average score is 0%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

Inscription à la newsletter