Accueil
>
Livres
>
Littérature
>
Dire non à l’exclusion
Dire non à l’exclusion
DE
Philippe OSMALIN, Michèle GRENOT
nombre de pages :
203
|
prix :
8,00 TTC
|
isbn :
978-2-36717-603-1
date de parution :
2018
thème(s) :

Comment faire pour que, dans notre société, les droits fondamentaux s’appliquent enfin à tous les citoyens, pour que des femmes et des hommes n’en soient plus, de fait, exclus pour cause de grande pauvreté ?

description

Joseph Wresinski et les racines révolutionnaires d’un combat

Un peuple les yeux ouverts

Ce livre répond à ceux qui s’interrogent : pourquoi des femmes et des hommes sont-ils encore exclus, laissés sans voix, pour cause de grande pauvreté ?

La pièce de théâtre Un peuple les yeux ouverts, accompagnée de documents d’époque, de textes explicatifs et de photographies, guide le lecteur en plusieurs temps.

Au cœur de la Révolution française, la question de l’exclusion de leurs droits politiques pour les plus pauvres, pourtant inscrits dans la récente déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, est en débat, suscite l’indignation. Chemin faisant, le lecteur va croiser des infortunés, des députés, suivre les traces de Louis-Pierre Dufourny, l’auteur des Cahiers du Quatrième Ordre, celles de Victor Hugo cinquante ans plus tard…

En résonance, depuis soixante ans Joseph Wresinski et, dans son sillage, le mouvement ATD Quart Monde, s’efforcent de faire entendre la voix des plus pauvres. Le lecteur découvrira Joseph Wresinski enfant dans les années 1930, confronté à la misère et révolté ; des habitants de bidonvilles en mai 68 ; des enfants d’une bibliothèque de rue ; des acteurs du combat d’aujourd’hui…

Pour faire vivre pleinement la démocratie, nous pouvons agir pour dire « non ! » à l’exclusion.

Philippe Osmalin est metteur en scène, formateur-pédagogue et dirige la compagnie Théâtre de la Fugue. Il a axé sa démarche artistique sur des engagements qui l’amènent à travailler avec des publics d’une grande mixité, au sein de diverses structures culturelles, éducatives, associatives… Il est allié du Mouvement ATD Quart Monde.

Michèle Grenot, historienne de formation, alliée du Mouvement ATD Quart Monde, est l’auteure du livre Le souci des plus pauvres, Dufourny, la Révolution française et la démocratie, publié aux PUR en 2004.

Un peuple les yeux ouverts a été créé en partenariat avec le Théâtre de la Fugue.

 

Commentaires

3 avis pour Dire non à l’exclusion

  1. Jennifer HENDRYCKS

    https://unmotpourtouspourunmot.blogspot.com/2019/09/dire-non-lexclusion-de-michele-grenot.html

    J’ai publié ma chronique ici et sur Babelio (après avoir reçu l’ouvrage via leur masse critique.

    Bien Cordialement

    • Geoffrey Renimel

      Merci de votre lecture et de votre critique !
      N’hésitez pas à jeter à un coup d’oeil à nos autres ouvrages.
      Bien à vous
      Geoffrey

  2. Bulliot Chantal

    C’est un projet ambitieux que nous fait découvrir ce livre, visant à questionner l’opinion publique.
    Dans le contexte de nos Stés aujourd’hui avec les contestations de toutes parts, ce livre témoin d’actions concrètes est un espoir, une respiration pour plus de fraternité et d’accès aux Droits fondamentaux

    • Geoffrey Renimel

      Bonjour Chantal,
      Merci de votre retour !
      En effet, ce livre est l’aboutissement d’un long travail collectif.
      Bien à vous,
      Geoffrey

  3. Michel Lansard

    Un livre à dévorer…

    La plus grosse partie de ce livre est constitué du texte d’une pièce de théâtre. Dis comme cela j’avoue que ce n’est pas ma tasse de thé. Cela me rappelle mes années de lycée et les textes de Racine ou autre Molière qu’il fallait décortiquer en fonction du prof qui en parlait. Bref ! Pas terrible.

    Le titre « Dire non à l’exclusion » me parle beaucoup plus. Celui de la pièce « Un peuple les yeux ouverts » le renforce. Et parler des racines révolutionnaires du combat du Père Joseph termine de me convaincre.

    Et vous savez quoi ? Ce livre est super ! Par le texte de la pièce bien sûr, mais aussi par ses 3 préfaces, ses nombreux encadrés historiques, ses documents annexes comme l’appel trop méconnu de Victor Hugo contre la misère… Je l’ai déjà lu deux fois.

    Bon il y a trop à dire en fait. Je vous renvoie donc à ce que j’ai écrit plus longuement sur mon blog :
    –> http://jautre.com/piece-livre-histoire/

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Dans la même thématique
+
Plus de produits
inscrivez-vous à notre newsletter
Entrez votre adresse mail et vous recevrez automatiquement toutes les dernières infos nous concernant.
OK