Accueil
>
Périodiques
>
Revue Quart Monde
>
Choisir d’agir [190]
Choisir d’agir [190]
DE
ATD Quart Monde
nombre de pages :
64
|
prix :
3,00 TTC
|
isbn :
0980-7764
date de parution :
2004
thème(s) :

Seule l’action de citoyens mobilisés sur le terrain permet aux populations les plus défavorisées de faire respecter leurs droits. Ce numéro relate quelques actions significatives d’un tel engagement.

description

Revue Quart Monde n° 190

« Quand un texte de loi est adopté, quand une déclaration internationale, des résolutions sont signées, quand un traité est ratifié, il est de bon ton aujourd’hui d’afficher ouvertement son scepticisme. […]

Il est vrai qu’entre l’adoption d’un texte, aussi inspiré soit-il, et sa traduction dans la vie quotidienne des citoyens, le chemin est long et parfois chaotique. Des avancées réelles sont suivies de reculs qui ne le sont pas moins. Les arrêtés d’application, les circulaires tardent à être publiés, et quand ils le sont, les mentalités de celles et ceux qui sont chargés de les mettre en œuvre n’ont pas toujours accompli la révolution culturelle sous-jacente.

En 1973 déjà, en première page de Feuille de Route, Joseph Wresinski nous avait avertis : « La lutte contre la misère ne se mesure pas seulement au nombre de lois votées, aux budgets alloués, mais à notre volonté tenace de les faire appliquer ». Pas seulement, nous dit-il, et ce mot n’est pas sans importance.

Il serait sot en effet de jeter le bébé avec l’eau du bain et de considérer la Déclaration universelle des Droits de l’homme comme de l’encre et du papier inutilement gaspillés sous prétexte que les droits de tant d’hommes et de femmes dans le monde sont encore violés. De vouer la Convention des Droits de l’enfant aux poubelles de l’histoire sous prétexte que des millions d’enfants ne sont pas scolarisés, ont faim, n’ont pas accès aux soins de base, sont séparés de leurs familles. De dire que les lois adoptées en France et ailleurs en matière de lutte contre la pauvreté n’ont servi à rien au prétexte qu’elles ne produisent pas tous les effets escomptés. […]

En France, au Canada, en Belgique, et ailleurs, des lois ont été adoptées au prix de combats parfois très longs. Elles ne vivront et ne tiendront leurs promesses que si les citoyens montrent le chemin, choisissent d’agir pour que ces lois et leurs promesses ne restent pas des intentions généreuses mais se matérialisent et conduisent à de véritables changements. »

Extraits de l’introduction de Jean Tonglet

Commentaires

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Choisir d’agir [190]”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Dans la même thématique
+
Plus de produits
inscrivez-vous à notre newsletter
Entrez votre adresse mail et vous recevrez automatiquement toutes les dernières infos nous concernant.
OK