Boutique

2,00  TTC

Anne-Marie TOUSSAINT

Caroline

Ce témoignage sur la vie d’une fillette et de sa famille, qui sont dans une grande précarité, nous montre que l’entraide et le partage permettent de combattre injustices et inégalités sociales.

Description

Caroline participe à la bibliothèque de rue près de chez elle. Nous découvrons sa vie à travers le témoignage de l’auteur qui l’a regardé vivre, et fait entendre son désir d’apprendre, enfoui au cœur de chaque enfant.

Ses parents ont tous deux vécu une enfance dans la misère et se rencontrent dans le bidonville de la Cour des Miracles. La famille Dumas a vécu sans logement de fin 1981 à fin 1985, et les cinq aînés ont été placés. Les parents se battent pour garder les deux cadettes, dont Caroline. Mais la vie est dure et “les enfants s’en souviennent […], ça les marque pour la vie des choses comme ça”.

A l’école, la petite Caroline lutte pour se faire accepter, malgré des bulletins scolaires décourageants.

A la bibliothèque de rue, elle découvre la Déclaration des Droits de l’Enfant, et les Cahiers de Doléance de la Révolution Française, et réagit face à la misère dans laquelle sa famille et ses camarades vivent. Aux fêtes de Tapori, où des gens viennent apprendre des choses aux enfants qui vont ensuite les communiquer à leurs parents, Caroline revit.

Pourtant, une lettre envoyée au juge demande le placement de Caroline. La demande n’aboutira pas grâce à un juge compréhensif et le quartier se réconcilie peu à peu avec la famille. En confiance, la fillette se met alors à travailler et à lire. Lors d’une arrestation temporaire du père, la mère continue d’aider ses voisins et les jeunes en difficultés, parce que “un cœur, c’est comme un cadeau”. Elle refusera une hospitalisation pour ne pas abandonner ses enfants et affrontera un quotidien toujours plus dur à assumer. Caroline, elle, se découragera par intermittence…

Détails du produit

Éditeur : 614
ISBN : 2-913046-31-2
Quiz

En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté : le quiz !

1 / 9

En France, à combien est fixé le seuil de pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses assistanat

2 / 9

À combien s’élève le RSA pour une personne seule et sans enfant et avant déduction du forfait logement ?

2023 atdqm ideesfausses rsa

3 / 9

Il y a 20 ans, 20 % du budget dédié au RSA était alloué à l’accompagnement des allocataires. Selon vous a combien s'élève cette part aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses accompagnement

4 / 9

Quel pourcentage d’ayant-droits au RSA ne le demandent pas ?

2023 atdqm ideesfausses non recours

5 / 9

2023 atdqm ideesfausses chomage

6 / 9

A sa création en 1988, le RMI (ancêtre du RSA) avait été fixé à 49 % du SMIC. Selon vous, quel pourcentage du SMIC représente le RSA aujourd'hui ?

2023 atdqm ideesfausses rsavssmic

7 / 9

Les demandeurs d'asile peuvent percevoir les minima sociaux tels que le RSA.

2023 atdqm ideesfausses migrations

8 / 9

On estime que les émissions de CO2 des 10 % les plus aisés en France s’élèvent à 18,4 tonnes par an. A combien s'élèvent celles des 10% les plus modestes ?

2023 atdqm ideesfausses ecologie

9 / 9

Quelle part du budget de la protection sociale est aujourd'hui dédiée à la lutte contre la pauvreté ?

2023 atdqm ideesfausses protection sociale

Votre note est de

The average score is 66%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

2023 journee mondiale du refus de la misere miniature atdqm

Emploi décent : testez vos connaissances !

1 / 7

2 / 7

3 / 7

4 / 7

5 / 7

6 / 7

7 / 7

Votre note est de

The average score is 0%

0%

Ceci se fermera dans 0 secondes

Inscription à la newsletter