Entrez votre recherche ci-dessous :

Penser l’entreprise autrement avec Travailler et Apprendre Ensemble (TAE), une entreprise solidaire et incluante

« Ici on prend la personne comme elle est : si elle est plus lente, on accepte. On est dans la coopération, pas dans la compétition. On fait notre planning, il y a des sorties conviviales. C’est comme une grande famille. »

 

Créée en 2002 à Noisy-le-Grand, l’entreprise solidaire TAE (Travailler et Apprendre Ensemble) est un champ d’innovations. Des salariés en grandes difficultés y côtoient d’autres au parcours plus classique. Les anciens forment les nouveaux et l’on pratique la polyvalence.

 

TAE : une entreprise solidaire et incluante

TAE a un concept bien particulier. Elle emploie environ 55% de personnes éloignées de l’emploi et en précarité et 45% de diplômées. Les premiers sont appelés « associés ». Les seconds sont les « compagnons ». Les objectifs sont clairs : il est question de « démontrer que personne n’est inemployable » et de faire de TAE un laboratoire de recherche pour trouver un mode qui permet à l’entreprise de faire de la place à tous, d’être rentable, durable et imitable.

Loin de la productivité stressante, c’est un modèle plus humain et respectueux que TAE met en avant. Chaque lundi matin, l’équipe se réunit. Elle fait le point sur les absences, cherche à en comprendre les raisons et à faire revenir le salarié. On évoque aussi l’état des commandes et l’ambiance de travail, chacun s’exprimant à égalité.

Conventionné comme atelier et chantier d’insertion, TAE couvre 3 secteurs : l’informatique, le bâtiment et le ménage. Aujourd’hui, l’atelier emploie 23 salariés dont 4 postes subventionnés.

 

Au-delà de l’insertion par l’activité économique

L’histoire d’ATD Quart Monde avec le monde du travail est ancienne, depuis la création d’ateliers pour les hommes, les femmes et les jeunes dans le camp des sans-logis de Noisy-le-Grand au début des années 1960, en passant par la création de « Maisons des métiers » en France et de « Cours aux Cent métiers » en Afrique. Avec ces ateliers de promotion professionnelle, ATD Quart Monde a été parmi les pionniers de l’économie solidaire en France.

Cependant, constatant les limites de l’insertion par l’activité professionnelle sur le marché du travail classique –  trop  peu de gens pouvant en bénéficier et les gens les plus en difficulté en étant écartés – ATD Quart Monde a souhaité en tirer les enseignements pour aller plus loin. C’est ainsi qu’est né TAE en 2002, avec pour ambition d’expérimenter un nouveau modèle d’activité économique. Une expérimentation qu’ATD Quart Monde a également développé au Guatemala et à Madagascar, et qui a inspiré l’expérimentation Territoires zéro chômeur de longue durée en France.

 

Former les entreprises à un autre management

A partir de ses acquis, TAE a développé un cursus de formation, destiné aux managers et visant à développer leur capacité à manager et à tirer le meilleur parti d’équipes de salariés à forte mixité sociale. La formation, intitulée « L’entreprise incluante : Apprendre à travailler ensemble », compte huit ateliers d’une journée qui se déroulent dans les locaux de TAE à Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis). Les participants choisissent le ou les ateliers qu’ils souhaitent suivre. Chaque fois, deux à trois salariés de TAE y participent. La méthode d’animation s’inspire du Croisement des savoirs et des pratiques, méthode élaborée et prônée par ATD Quart Monde.