Entrez votre recherche ci-dessous :

Idée reçue n°3/10 : l’Aide Médicale d’État coûte cher à la France

Faux. Elle coûte moins cher… que si elle n’existait pas.

L’AME est un dispositif d’accès aux soins qui s’adresse aux étrangers en situation irrégulière depuis plus de trois mois et dont les ressources ne dépassent pas le plafond de la CMU-C. Elle concerne 282 000 personnes en 2013 pour un budget total de 744 millions d’euros, soit une consommation annuelle de soins de 2 630 € par personne (et un montant total de fraude de 139 000 € seulement), selon un rapport présenté en octobre 2014 à l’Assemblée nationale. Cela correspond à la consommation moyenne de soins en France (2 621 € par an)(1).

En 2010, un autre rapport(2) précisait que « les bénéficiaires de l’AME sont majoritairement des hommes seuls dans un état de santé dégradé ne recourant aux soins et à une couverture maladie qu’en cas de besoin. À plus de 80 %, ils n’ouvrent des droits que pour eux-mêmes » et expliquait que restreindre l’accès à l’AME provoquerait encore plus de renoncements aux soins, dont « le premier effet pourrait être celui de l’accroissement des dépenses allant bien au-delà de l’économie escomptée, [des restrictions à l’accès à l’AME] pouvant conduire à retarder une prise en charge médicale et à un recours tardif à l’hôpital, nettement plus coûteux. Le deuxième effet pourrait être celui de risques sanitaires sérieux du fait des retards induits sur le recours aux soins par la population concernée ».

Abhijit V. Banerjee et Esther Duflo expliquent par ailleurs que cela « rapporte plus » à la société de soigner les plus pauvres que de ne pas le faire, car une personne en bonne santé travaille et accroît par sa production la richesse de la collectivité.(3)

couv_idees_fausses_2017_200ATD Quart Monde publie l’édition 2017 de l’ouvrage de référence qui démonte les idées fausses. Indispensable plus que jamais en période électorale.

Commandez la série de 15 affiches sur les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté (prix 15 euros)

Retrouvez les arguments pour déconstruire plus de 100 idées reçues dans le livre En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté (5 euros).

Merci à Rodho pour son dessin.