Entrez votre recherche ci-dessous :
Journal d'ATD Quart Monde n° 502 Avr.2020

La participation de ceux que l’on entend le moins

Éditorial du journal

Coronavirus : double peine pour les plus pauvres

En tant que Mouvement engagé avec les plus exclus, ATD Quart Monde est particulièrement préoccupé par l’impact de l’épidémie et du confinement sur les personnes les plus pauvres qui doivent déjà se battre pour survivre au quotidien – allocataires des minima sociaux, personnes sans domicile, mal-logés, migrants, travailleurs précaires et chômeurs. Afin que cette crise n’engendre pas de nouvelles inégalités, ATD Quart Monde appelle à des mesures fortes et à la solidarité nationale.

Les personnes les plus pauvres sont les plus éloignées des campagnes de prévention, de l’accès aux soins et aux produits de première nécessité (eau, alimentation, produits d’hygiène…), notamment lorsqu’elles vivent dans des centres d’hébergement, des logements indignes, des campements ou des bidonvilles.

La fermeture des écoles était nécessaire. Mais ATD Quart Monde s’inquiète des conséquences pour les élèves des familles en difficultés. Lors de la reprise des cours, les élèves de familles en difficultés doivent pouvoir bénéficier d’une attention et d’un accompagnement soutenus avec les moyens nécessaires. Les familles qui bénéficiaient de tarifs sociaux à la cantine, doivent par ailleurs assumer le repas du midi. Un surcoût qu’il serait juste de compenser.

Une autre grande inquiétude concerne les travailleurs précaires, en CDD, intérimaires, apprentis… Certains renoncent à l’arrêt de travail autorisé lorsque l’on a un enfant mineur, de peur de ne pas être réembauchés plus tard. L’État doit garantir un soutien renforcé aux personnes les plus vulnérables. Plus que jamais, l’entraide et l’attention à l’autre doivent être notre moteur à tous et toutes.

Les chiffres du mois d’avril 2020

66 % de la population française est confrontée à au moins une des six situations de fragilité définies par le Crédoc : pauvreté monétaire, handicap et/ou santé dégradée, relégation...

Des jeunes d’ATD Quart Monde passent le Bafa

En partenariat avec les Francas, ATD Quart Monde soutient la formation au Bafa de jeunes membres du Mouvement. Février 2020, en banlieue parisienne, dans les locaux de l’école élémentaire...

La participation de ceux que l’on entend le moins

Une démocratie, que ce soit au niveau local ou national, ne peut vivre sans la participation de tous. Des militants Quart Monde décrivent les conditions à mettre en place pour permettre une...

La participation de ceux que l’on entend le moins

Une démocratie, que ce soit au niveau local ou national, ne peut vivre sans la participation de tous. Des militants Quart Monde décrivent les conditions à mettre en place pour permettre une...

À lire en avril 2020

Revue Quart Monde n°253, Vers l’autonomie des jeunes Les chemins d’émancipation des jeunes sont souvent complexes et problématiques. En France, où un jeune sur cinq vit en dessous du seuil...

À voir en avril

La chronique de Bella Lehmann-Berdugo La date de sortie de ces films risque d'être repoussée en raison de la fermeture des cinémas. En attendant le carnaval Marcelo Gomes. Documentaire Brésil...

La parole aux donateurs

Chaque mois, Le Journal d'ATD Quart Monde donne la parole à des donateurs qui expliquent quelles sont leurs motivations en soutenant financièrement le Mouvement. Grâce à mes parents, j’ai...