Entrez votre recherche ci-dessous :
Journal d'ATD Quart Monde n° 418 Juin.2012

Pour un développement durable qui n’oublie personne

Du 20 au 22 juin, la Conférence des Nations Unies sur le Développement Durable se tiendra à Rio de Janeiro au Brésil. Un résultat attendu est la définition d’un processus pour aller vers des « Objectifs de Développement Durable » qui pourraient succéder aux Objectifs du Millénaire pour le Développement, définis en 2000 afin d’« éradiquer la pauvreté d’ici 2015. » ATD Quart Monde et d’autres associations représentant les populations vivant en grande pauvreté seront à Rio.

Éditorial du journal

Refuser l’impasse de la stigmatisation

PYM-e0423Le combat contre la misère est un combat mondial. Notre pays, membre permanent du Conseil de sécurité de l’ONU, joue un rôle important dans la communauté mondiale. Il fait également partie des membres fondateurs de cette réalisation étonnante dans l’histoire de l’humanité : des pays qui s’unissent après des siècles de violence et de guerres meurtrières.

La misère est une violence exercée directement contre les plus pauvres et indirectement contre les sociétés humaines qu’elle mine de l’intérieur. Le Mouvement ATD Quart Monde permet à des personnes qui vivent la grande pauvreté et la combattent de se mettre en lien partout dans le monde et notamment en Europe. Ces militants du refus de la misère montrent que si la misère isole, la lutte pour la détruire rassemble.

Nos débats électoraux ont une importance au-delà même de nos frontières. Ils ont parfois donné le sentiment qu’il n’y avait place en France que pour la peur de l’autre contre le vivre ensemble. Vous pouvez lire « Nous pouvons (vraiment) vivre ensemble », à commander sur www.editionsquartmonde.org (voir aussi www.atd-quartmonde.fr/ideesrecues).

La bataille pour le pouvoir a amené à une amplification de la promotion d’une pensée de stigmatisation. À mon sens, un tort considérable a été ainsi fait à la vie démocratique française.

En tant que mouvement non partisan, nous allons porter auprès de l’ensemble des composantes de la société française le message que, pour mettre fin à la violence de la misère et bâtir ainsi La paix, le chemin est de s’appuyer sur les capacités de tous. C’est notre rôle et notre devoir de dire cela et nous le ferons plus que jamais. Mais il faut également, et c’est une urgence, que chacune et chacun de ceux qui souhaitent le respect de l’égale dignité de tous porte dans son entourage, dans sa famille politique, le refus de l’impasse de la stigmatisation qui est pleine de violence et d’illusions.

Pierre-Yves Madignier, président d’ATD Quart Monde France

Faites entendre les propositions d’ATD Quart Monde

Les 10 et 17 juin, nous élirons de nouveaux députés qui, pendant cinq ans, auront en charge de voter les lois. Faites connaître aux candidats nos propositions pour une société plus équitable...

Des lecteurs nous écrivent

Les freins pour la reprise d'un travail « Dans la fiche « Luttons contre les idées reçues » (page 8 du Feuille de route de février 2012 et www.atd-quartmonde.fr/ideesrecues.), il y a...

À lire et à voir en juin 2012

Suite à l'Université Populaire Quart Monde du 5 mars 2012 qui s'est déroulée au Comité Économique et Social Européen avec le soutien du programme « L'Europe pour les citoyens » de l'Union...