Entrez votre recherche ci-dessous :

Échos des Dialogues en humanité 2017 à Lyon

Un événement lyonnais depuis 15 ans

Les Dialogues en Humanité existent depuis 15 ans à Lyon. C’est un moment fort où se rencontrent 3 dynamiques : des agoras pour réfléchir ensemble à l’avenir du monde, des ateliers du sensible pour découvrir des aspect divers du développement personnel, de l’écologie, du spirituel,… et des spectacles artistiques variés.

Les participants viennent de tous les continents pendant 3 jours, sous les arbres du parc de la tête d’or, à Lyon. Cette année c’était les 7, 8 et 9 juillet, et ATD Quart Monde y était largement présent…

Le Quart Monde aux Dialogues en Humanité

Le thème de cette année était : « Apprends moi à danser sous l’orage ! Et nous vivrons des jours heureux… ».

Il s’agit de résister à la violence de l’orage en protégeant les plus faibles des bourrasques et en partant de leurs talents ; de relier son expérience avec celles des autres pour se donner de la force ; et de construire une vision arc-en-ciel de notre pays la terre…

L’équipe ATD Quart Monde de Lyon s’y est donc fortement investi  : scène de paroles et témoignages contre la misère – Agora sur les droits de l’homme avec Louis Join-Lambert (ATD) et Patrick Viveret (cofondateur des dialogues en Humanité) – Signature de notre appel à l’action – Bibliothèque sous les arbres pour montrer les bibliothèques de rue – Grand pique-nique alliés, militants Quart Monde et volontaires,… ainsi que la « Terre pour tous » parée de toutes ses tresses et venue spécialement de Beauvais.

Nous avons choisi dans cet article de mettre en avant quelques unes de ces actions… D’autres seront présentées sur le site international d’ATD Quart Monde.

Paroles contre la misère

Nous sommes à la roseraie du parc, une des plus belles d’Europe. Des militants Quart Monde ont préparé des textes personnels à lire. Des personnes sans abri en ont fait autant à travers l’atelier d’écriture que nous animons dans un centre d’accueil de jour. Des alliés se joignent à eux.

Ensemble ils expriment ce que la vie de précarité leur inspire. On peut y voir, comme pour les roses, la beauté et les épines mêlées, à travers toutes ces vies…

« Trinquons à ceux que le monde condamne, aux familles interdites de paix, condamnées à l’errance,… Trinquons aussi pour que l’on s’y mette tous ensemble, vraiment… ».

« Je me souviens…
…de ma première bagarre à l’école,
…de ma vie dans cet univers,
…d’avoir fauché quelques sous à la quête de l’église,
…du premier jour où j’ai vu la mer…
 »

« J’ai appris de la vie qu’il faut jamais baissé les bras,
éviter les combines foireuses,…

qu’il faut se battre tous les jours de la vie, qu’il faut garder son sang froid,…
toujours se battre mais garder une lueur d’espoir,…
Transmettre tout ce que l’on m’a transmis… »
Être à la rue, c’est comme être sur un champ de bataille… »

Des paroles fortes.

Sans doute que tout le monde se rappellera le combat mené par Patrick.
Vivant un fort handicap physique, ne maitrisant pas la lecture et l’écriture, il est venu au micro nous partager son combat de citoyen.
En effet, sous tutelle, il n’avait de ce fait pas le droit de voter aux élections.
Il s’est battu, a écrit à plusieurs ministres pour dénoncer cette injustice.
Finalement il a dû passer devant un juge qui lui a fait passer un examen d’instruction civique (ce que nous en tant que citoyen nous n’avons jamais eu à passer…)
In fine il a gagné le droit de voter !

Ce temps de paroles s’est terminé par la lecture du texte de la dalle du Trocadéro en plusieurs langues : allemand, arabe, anglais, créole, espagnol, français, italien, portugais…

Dialogues et croisement des savoirs

Un des objectifs de ces trois jours était : « Relier son expérience aux autres expériences, pour mieux la faire grandir, pour se donner de la force ». Nous avons décidé de l’illustrer avec une dynamique ATD fortement représentée en Rhône-Alpes : les actions de croisement des savoirs… Il y eu même deux temps dédiés : un atelier avec film-débat, et une agora.

Ciné-débat « De la Participation au Croisement des Savoirs »

Et oui, même sous les arbres on peut projeter un film… Il a été suivi par un débat, animé par Pascale Anglade, volontaire ATD responsable des co-formations sur la région. Doris, Georges,… militants Quart Monde ayant participé à de telles rencontres ont complété par leurs témoignages.

Cela a permis de mieux comprendre cette action originale. Il s’agit de regrouper pendant 4 jours des professionnels (de la santé, de la justice, du monde social, ou de l’école,…) avec des personnes connaissant ou ayant connu les difficultés d’une vie précaire. Pour une fois, chacun est formateur de l’autre, tous sont co-formateurs… Une occasion rare d’évacuer les non-dits, les malentendus, les préjugés ,… de part et d’autre… d’aller loin dans le domaine du dialogue…

Agora – «Apprendre par la réciprocité et les Réseaux de savoirs pour une société bienveillante et apprenante »

Cette agora est introduite par Claude et Françoise Ferrand du réseau Wresinski « Participation, Croisement des savoirs », et par des membres du « Réseau de réciprocité des savoirs ». De nombreux militants Quart Monde ayant participé à de telles actions de croisement du savoir » nous ont partagé leurs expériences.

Doris par exemple nous présente une telle action avec des juges. Chacun cherche, au milieu de nombreuses photos, celle qui correspond à son image du mot « juge ». Le choix des uns et des autres est tellement différent, en fonction de son expérience de vie, que la réflexion, la surprise passée, va forcément très loin… Doris conclut : « ils m’ont appris et je leur ai appris. J’ai aussi appris à oser et à prendre confiance en moi  . Moi j’ai le bac que tu n’as pas, le bac de la vie…»

Une bibliothèque sous les arbres

Il s’agissait de montrer une des actions phares du mouvement : les bibliothèques de rue. Il en existe 3 sur le grand Lyon.
Sauf que cette fois c’était plutôt une bibliothèque sous les arbres;-)

 

Un espace de dialogue dédié au Quart Monde

Outre les différentes activités présentées rapidement ci-dessus, le mouvement était aussi présent sur un espace dédié, où nous pouvions :

• Présenter nos actions.

 

• Exposer certains de nos livres
vendus par ailleurs dans la libraire de l’événement.

 

• Faire signer notre appel à l’action,…
Et grâce à une tablette 4G,
on pouvait signer l’appel
directement en ligne…

 

Un moment de fête et de découvertes

Et puisque c’est aussi un moment festif, un pique nique le samedi midi a permis de rassembler de nombreux amis et membres du mouvement;-)

Mais pas seulement…

Chacun a pu également découvrir d’autres acteurs d’humanité…  comme ici en s’initiant au basket fauteuil 😉

Sans oublier les spectacles de chaque  soir qui ont permis de découvrir l’opéra, de nouvelles musiques, des sketchs,…

La réussite de cet événement est dû à l’engagement de nombreux bénévoles sur nos différentes activités.

Et tout cela s’est terminé par le verre de l’amitié…

Bien sur on pense déjà aux Dialogues en Humanité de 2018… On vous y attend !