Entrez votre recherche ci-dessous :

Rue de la Justice

Rue de la Justice

Un livre, très instructif et passionnant sur un « petit peuple disparu », qui peut nous aider à mieux comprendre les aspirations et les crises qui traversent aujourd’hui notre société.

Intriguée par une gravure des obsèques nationales de Victor Hugo, qui trônait sur la cheminée de son arrière-grand-mère, Laurence, née en 1863, Danièle Sallenave part en quête de ce que fut la vie de celle-ci, dans son village des Mauges, au bord de la Loire.

Grâce à un travail documentaire très approfondi et très riche, elle nous replonge au cœur de cette région, de la fin de la Révolution au début du XXe siècle, de la révolte des Chouans à la guerre de 1870 et à la naissance de la IIIème République. Avec l’espoir d’un progrès social que firent naître les idées républicaines. Avec aussi le poids qu’avaient l’Eglise et les châteaux.

Son arrière-grand-mère, laveuse sur un bateau-lavoir, faisait partie du petit monde des humbles, des « impropriétaires ». C’est ce monde que Daniele Sallenave parvient à faire revivre, dans son quotidien difficile, avec ses souffrances, ses idées, son aspiration à plus de liberté et de fraternité. Elle décrit la lutte pour la justice sociale. Elle fait entendre les voix de Victor Hugo, Jules Ferry, Victor Duruy, Louise Michel… Elle raconte l’instruction publique, qui devient obligatoire, l’électricité, le chemin de fer… mais aussi les espoirs qui peuvent être déçus, comme ils pourront l’être plus tard avec les « gilets jaunes ».

Danièle Sallenave a écrit des romans, des essais, des récits de voyage. Elle a été élue à l’Académie française en 2011. Son livre, très instructif et passionnant sur « ce petit peuple disparu », peut nous aider à mieux comprendre les aspirations et les crises qui traversent aujourd’hui notre société.

Catherine de Sairigné

Gallimard – Collection Blanche – 2022 – 360 p.