Entrez votre recherche ci-dessous :

 

« On pourrait croire que les militants emploient des mots simples que tout le monde comprend. Mais derrière les mots simples, il y a des concepts plus compliqués qu’il n’y paraît, comme quand ils disent que la pauvreté est un combat ».

Pour combattre la pauvreté, il faut d’abord la comprendre. C’est pourquoi ATD Quart Monde mène des recherches sur des sujets variés : école, santé, participation, mesure de la pauvreté, travail… Ces multiples sont recherches ont toute un point commun : elles se font avec les personnes vivant en situation de pauvreté, en qualité de co-chercheuses au même titre que les universitaires et professionnels.

Nos projets de recherche utilisent ainsi la méthode du Croisement des savoirs et des pratiques© initiée par ATD Quart Monde et fondée sur l’expertise des personnes connaissant la pauvreté en dialogue avec d’autres savoirs – universitaires, scientifiques, professionnels, etc. Cette approche, qui propose de confronter différents savoirs les uns aux autres, permet ainsi de changer de paradigme, dans un monde de la recherche où les universitaires sont généralement considérés comme seuls détenteurs du savoir et seuls producteurs de connaissances.

Au contraire, les recherches participatives rendent chacun co-producteur de connaissances et de changements. Elle conduit ainsi à développer des pistes de réflexions et d’actions novatrices, afin que tous accèdent aux droits de tous, par la mobilisation de tous.

Les interactions entre des personnes issues de mondes différents et dont les savoirs et méthodes divergent permettent de cheminer ensemble tout en s’enrichissant du savoir et des expériences de l’autre.