Entrez votre recherche ci-dessous :

L’enfant : acteur dans sa vie

Les 26 et 27 janvier 2019, 88 participants, venus de toutes les régions de France et de Belgique ont participé à Pierrelaye à une rencontre sur le thème « L’enfant : acteur dans sa vie ». Cette session de formation s’adressait aux personnes menant des actions auprès des enfants au sein d’ATD Quart Monde : qu’ils soient animateurs de bibliothèques de rue, de groupes Tapori ou encore travaillant au centre de Promotion Familiale à Noisy-le-Grand (Pivot Culturel et Atelier des 3-6 ans).

Ces sessions sont une belle occasion de rencontrer d’autres personnes qui s’inscrivent dans les mêmes préoccupations, d’échanger des pratiques, et en même temps, d’appréhender toute la diversité et la richesse des actions enfance d’ATD Quart Monde : chaque bibliothèque de rue a sa spécificité, chaque groupe Tapori porte en lui une dynamique unique, source d’inspiration pour les autres. La session a alterné les moments de partage en petits groupes, en ateliers et en plénière.

Les participants à la session enfance le 26 janvier 2019. ©Carmen Martos / ATDQM

Pédagogie

L’intervention d’Abdelnasser Pochet de l’association « Intermèdes Robinson », au sujet de la pédagogie sociale, a été très remarquée. Influencée par de grands auteurs/éducateurs, tels que Célestin et Elise Freinet, Janus Korczak ou Paulo Freire, cette pédagogie vise à expérimenter de nouvelles façons de vivre, travailler et éduquer ensemble, avec tous les âges et toutes les cultures.

Notre invité a rappelé notamment quelques fondamentaux que nous défendons depuis longtemps dans les Bibliothèques de Rue : la nécessité d’être présents en extérieur et de façon régulière pour rejoindre les habitants du quartier.

Après une journée d’intense concentration, Sabine, animatrice Bibliothèque de Rue, a offert à tous une soirée ludique et inspirante autour de la poésie. « Soirée très douce, très drôle, fascinante. Cela permet d’ouvrir le champ des possibles ; on se découvre tous un peu poète, capable d’harmonie en très peu de temps », nous rapporte une participante.

Tapori, les enfants acteurs

La journée du dimanche était plus particulièrement consacrée à la découverte du courant Tapori (espace de rencontre autour de la pensée et des initiatives des enfants) avec une présentation de Tapori International, au travers des actions menées dans de nombreux pays et de Tapori France. Tapori veut créer les conditions nécessaires pour permettre à l’enfant de s’exprimer, d’être pris au sérieux, et de devenir acteur de changement positif autour de lui, dans un élan de partage et d’amitié avec d’autres. Les participants sont repartis avec l’envie de faire vivre Tapori au sein de leurs groupes d’enfants, en s’autorisant à créer et inventer. De nombreux intervenants sont venus partager avec passion des idées/outils pour que la libération de cette parole puisse se faire. Ainsi les participants ont eu le choix entre : un atelier philo proposé par l’AGSAS, un atelier théâtre forum animé par le metteur en scène de la pièce « Un peuple les yeux ouverts », un atelier Haïku proposé par l’association francophone de Haïku, un atelier photo langage et un atelier de création artistique animés par deux volontaires d’ATD Quart Monde, ainsi qu’un atelier autour du conte (inspiré directement de l’observation de l’enfant) et encore un autre autour de la poésie proposé par une animatrice de Bibliothèque de Rue.

Les responsables de Tapori international expliquent ce qui se fait avec les enfants dans le monde. Le 27 janvier 2019 – ©Carmen Martos / ATDQM

Que chaque enfant puisse se réaliser

Au travers de la richesse de ces interventions et échanges, nous avons mesuré à quel point nous souhaitions que chaque enfant puisse se réaliser, de devenir qui il est vraiment, en lui offrant la possibilité de prendre sa place dans le monde. Cela demande, dans nos actions auprès des enfants, de nous rendre pleinement disponible et à l’écoute de toutes leurs expressions, de susciter les questionnements et les remises en question. En tant qu’adulte, il nous appartient de rendre cela possible avec bienveillance et confiance en chaque enfant. Le livre est un excellent moyen pour cela et la session en a rappelé toute l’importance.

Les participants sont repartis enthousiasmés, « reboostés », avec leurs valises remplies de livres, d’idées et de moments forts à partager avec leur équipe respective. Mais aussi avec l’envie de revenir et que d’autres puissent profiter de ces temps de formation pour enrichir leurs pratiques : « Ce sont des moments très forts d’échanges, de partage et qui nous donnent la pêche ! » ou encore : « Quels cadeaux pour ces moments de partage, d’humanité ! » nous écrivent des participants.

La session enfance 2019 est terminée mais nous sommes déjà impatients de vivre la version 2020 !

Les participants de la session enfance – ©Carmen Martos / ATDQM

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’action enfance d’ATD Quart Monde et nos projets spécifiques pour le 30e anniversaire de la Convention internationale des droits de l’enfant, n’hésitez pas à nous écrire à [email protected]