Entrez votre recherche ci-dessous :

Des préjugés à déconstruire en classe

Émilie Clausse, professeure d’histoire-géographie au collège Jean Moulin à Sannois, dans le Val d’Oise, a décidé de faire la chasse aux préjugés dans ses classes de 5e.

Alors qu’elle cherchait des idées pour mener un projet solidaire avec ses élèves, la route d’Emilie Clausse a croisé la précédente édition d’En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté. En se basant sur le kit pédagogique du jeu La rivière du doute, proposé par ATD Quart Monde, le projet a pu s’étoffer. Quelques idées fausses sont piochées dans le livre et un grand débat est organisé. La classe est divisée en trois zones : « d’accord », « pas d’accord » et « dans le doute ». Les élèves doivent se positionner selon leur opinion, chacun peut expliquer son choix et, éventuellement, changer de zone si son opinion évolue.

« L’idée était vraiment de les faire réfléchir sur les stéréotypes et tous les préjugés qu’on peut avoir sur les personnes considérées comme pauvres dans notre société aujourd’hui », explique-t-elle. L’objectif n’est pas de dire qui a raison ou tort, mais de donner des arguments et des chiffres clairs pour que chacun se forge son avis. « J’ai senti que certains élèves étaient touchés par le fait de pouvoir aborder ces questions en classe, sans stigmatisation et sans jugement. Cela leur a permis d’avoir des outils pour répondre, car les discriminations en tout genre, ils les subissent quasiment au quotidien ou en sont les acteurs, sans parfois s’en rendre compte. »

Les élèves d’Émilie Clausse ont donc été « très réceptifs ». « Ils estiment souvent que la pauvreté concerne les autres, loin de chez eux, alors que pour certains ce n’est pas facile tous les jours. Ce livre leur montre aussi qu’on a le droit de se sentir en difficulté en France et qu’on n’a pas forcément tous les mêmes chances au départ », constate la professeure d’histoire-géographie, pour qui En finir avec les idées fausses, avec ses notions économiques, sociales, historiques, mais aussi environnementales « peut être utilisé de manière transversale dans toutes les classes de collège ».

Retrouvez En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté sur le site des Éditions Quart Monde