Entrez votre recherche ci-dessous :

2010, Année européenne de lutte contre la pauvreté et l’exclusion : on ne s’engage pas tout seul

Avoir des projets, être utile… On reproche souvent aux jeunes de manquer de générosité et d’énergie. Mais peut-on s’engager si l’on ne rencontre aucun soutien ? Marine, Théo et Elodie participent en Bretagne à la mobilisation des jeunes dans le cadre de l’année européenne 2010. Ils racontent…« Dans un quartier de Saint-Brieuc, des jeunes essaient de se monter en association pour que les choses bougent, pour créer des événements… Ils ne sont pas du tout pris au sérieux, on ne leur fait pas confiance. Pour tout dire, il y a une piscine dans le quartier et ils n’ont même pas le droit d’y aller ! Leur envie serait d’avoir un local qu’ils pourraient faire vivre à leur manière.
Ils essaient de se rencontrer une fois par semaine, pour parler, pour apprendre à se connaître. Jamel a 28 ans. Il nous explique son quartier d’une manière merveilleuse. Il a une manière d’en parler très forte, alors qu’il a été confronté à toutes sortes d’échecs. Il est encore optimiste. Il pense que quelque chose de neuf viendra, mais que ça viendra avec l’extérieur, car à l’intérieur tout est complètement cloisonné, bloqué. Il sait qu’Atd Quart Monde est présent dans le quartier depuis longtemps, mais il ne veut pas spécialement militer dans un mouvement. C’est d’abord des liens de confiance qu’il recherche. »

Cette année européenne 2010 est une occasion à saisir pour créer, dans un quartier, dans une ville, dans une région, des liens nouveaux et de confiance entre jeunes de différents milieux et entre jeunes et adultes. Créons ces occasions et ces lieux de rencontre !

À l’occasion d’une rencontre régionale en Bretagne le 13 février 2010, des jeunes réalisent un micro-trottoir dans les rues de Saint-Brieuc et offrent aux yeux des passants des dessins et des mots : « La misère, les capitaux » ; « Quels droits pour quels hommes ? », « Chaque personne est une chance »... (ph. Marine Léost, Atd Quart Monde).
À l’occasion d’une rencontre régionale en Bretagne le 13 février 2010, des jeunes réalisent un micro-trottoir dans les rues de Saint-Brieuc et offrent aux yeux des passants des dessins et des mots : « La misère, les capitaux » ; « Quels droits pour quels hommes ? », « Chaque personne est une chance »… (ph. Marine Léost, Atd Quart Monde).

Les prochaines rencontres interrégionales de jeunes dans le cadre de l’année européenne 2010 auront lieu :
– dans le Jura les 24 et 25 avril pour les jeunes d’Alsace, de Franche-Comté, du Jura et de Rhône-Alpes,
– en Basse-Normandie les 24 et 25 avril pour le Centre Loire, la Normandie et la Bretagne ,
– à Champeaux (77) les 1er et 2 mai pour le Nord-Pas-de-Calais, la Picardie, Champagne-Ardenne, l’Île-de-France, l’Auvergne et le Limousin ,
– à Pézenas (34) les 1er et 2 mai pour le Grand Sud-Ouest, le Languedoc-Roussillon et la région Paca .
Un rassemblement européen se tiendra à Jambville (78) du 17 au 21 juillet .
Si vous avez entre 13 et 25 ans, vous êtes invité(e) à participer à ces rencontres. Contactez [email protected]

À savoir : en décembre 2009, l’année 2010 a été déclarée par l’ONU « Année internationale de la jeunesse » .